Tout sur Tout n°3 nov-déc 14/jan 2015
Tout sur Tout n°3 nov-déc 14/jan 2015
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°3 de nov-déc 14/jan 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 19 Mo

  • Dans ce numéro : l'aquagym, le plaisir de l'effort dans l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
SANTÉ s a n DOUCE t é d o l Guérisseurs u c e PHOTOS.COM été accusé à trois reprises d’exercice illégale de la médecine. La rançon du succès ? Des méthodes alternatives Pour se faire un avis objectif sur la question, il faut restreindre le champ d’étude aux services proposés par les différents « guérisseurs » si l’on prend ce terme générique. En effet, aucun n’a pour ambition de guérir un patient d’un cancer ou du Sida. A moins qu’il ne s’agisse d’un charlatan. Le guérisseur spécifie à chaque fois que si un traitement médicamenteux est en cours, il convient de ne pas l’arrêter. Leurs propositions sont généralement restreintes pour aider des patients qui souffrent en effet au niveau du squelette et des os, des brûlures, des migraines, maladies de peaux, des maux assez précis. Le panel est déjà suffisamment large. Les magnétiseurs et énergiseurs, eux, agissent différemment. Même s’il s’agit également d’une médecine alternative qui se positionne en complément ou en accompagnement de la médecine traditionnelle. Ces énergiseurs agissent grâce à un fluide dont ils disent qu’il est présent en chacun de nous, mais à des stades différents. Le but de la séance est généralement de transférer une partie de cette énergie au patient afin de le calmer, de le stimuler, de l’aider à retrouver l’équilibre. Certains patients pourraient ainsi en ressentir les bienfaits pour atténuer des douleurs menstruelles, des problèmes de sommeil ou de stress, voire Des interventions par téléphone ? Là où il devient difficile de comprendre ou de croire au sérieux de ces pratiques, c’est lorsque ces guérisseurs proposent un service au téléphone. Pourtant, il faut bien se poser quelques questions, car des témoignages existent qui semblent présenter toutes les garanties. Ainsi des « guérisons « ou du moins de grands soulagements au niveau des brûlures ont pu être constatés par des médecins qui avaient appelé eux-mêmes le guérisseur au téléphone. Que penser ? Car les médecins eux-mêmes constatent des effets sur certains maux qu’ils ne peuvent véritablement expliquer de manière scientifique. En particulier dans le cas du magnétisme où rien n’a jamais été validé… 64 - Novembre-Décembre 2013 - Janvier 2014 de déprime. Dans les cas de maladies graves, il intervient comme une discipline de confort, aidant à soulager la douleur ou les effets secondaires de certains traitements. Effet placebo ou bien réel ? Les plus sceptiques remettent en cause l’efficacité des rebouteux et autres guérisseurs et mettent en avant le fait que le patient se guérit lui-même en se mettant en condition psychologique. Un argument qui ne tient pas vraiment à l’étude. En effet, en allant chez différents rebouteux, il est aisé de constater des résultats bien réels et difficiles à nier, ne fut-ce qu’au niveau des entorses et foulures, brûlures entre autres. L’autre point à considérer est que certains guérisseurs ont obtenu des résultats positifs sur les tout-petits, même bébés et aussi sur les animaux pour ceux acceptent de les traiter. Difficile dans ce cas de les accuser de mensonges… Chez les plus connus, les salles d’attente sont pleines, et l’on vient parfois consulter de loin, y compris de l’étranger. Si les patients sont satisfaits, les magnétiseurs et énergiseurs et autres rebouteux disent tous être épuisés physiquement par leur activité et ne pas parvenir à répondre à toute la demande. Tout sur tout- 26 - Novembre/Décembre 2014/Janvier 2015 TEMOIGNAGE : François 60 ans, retraité à Paris Vous ne pouvez plus douter ! Il y a longtemps à présent, notre fille avait deux ans et demi et était au lit depuis deux ou trois jours avec presque 40° de fièvre. Elle était quasiment délirante et le médecin était déjà passé pour un traitement. Le troisième jour, nous étions trop inquiets avec ma femme et avons décidé d’aller voir le rebouteux. J’ai emmené la petite emmitouflée dans mes bras. Il a fait quelques gestes, incantations, je ne sais pas trop, il a touché doucement la petite. Le résultat est qu’elle est repartie sur ses deux jambes en nous disant qu’elle avait faim dans la voiture. Quand vous voyez cela, vous ne pouvez plus douter ! Des médecins ont également étudié certaines de leurs pratiques, car ils ont pu constater les progrès réels chez certains de leurs propres patients. Ces médecins sont souvent des kinésithérapeutes, ou médecins du sport, intéressés par les manipulations de ces personnes qui a priori n’ont pas étudié, ni bénéficié des mêmes techniques d’apprentissage. Ils ont pu constater que si la raison invoquée pour un problème mécanique était parfois peu crédible, la manipulation quant à elle est tout à fait adaptée. Pour une entorse par exemple, les rebouteux stimulent des capteurs qui permettent d’activer la guérison, le cerveau étant informé du
mal. Un diagnostic erroné n’empêchait pas un bon résultat. D’ailleurs nombre de guérisseurs ne disent rien et agissent en silence. Les salles d’attente sont parfois dénudées ou au contraire surchargées d’éléments plus ou moinsésotériques qui peuvent mettre mal à l’aise. Pour payer, rien de plus simple, la plupart laisse au patient la liberté de choisir ce qu’ils veulent donner, même si une règle finit parfois par s’installer. On aimerait y croire ! Il est évident que lorsque l’on consulte un guérisseur, on y va généralement avec l’espoir qu’il puisse améliorer son état. On veut donc y croire, soit parce que dans la famille, ce style de consultation a toujours fait partie des traditions, soit parce que l’on a entendu dire du bien de telle ou telle personne. Le patient attend un mieux-être en allant chez un guérisseur, mais pas plus qu’en allant voir le médecin. Les rebouteux qui se mettent à pratiquer cette activité à plein temps sont souvent poussés par les patients eux-mêmes, et la plupart suit l’enseignement d’un maitre plus ancien. La plupart de ces spécialistes qui vivent de leur activité regrettent qu’il n’y ait aucune collaboration possible entre les médecins classiques et eux. Mais il faut dire que même les patients n’avouent pas à leur généraliste qu’ils sont allés consulter. Le simple fait de vouloir éprouver une En voie de disparition ? Les rebouteux et autres guérisseurs et magnétiseurs sont souvent âgés et peinent à trouver des recrues à former. Il est à craindre que la disparition ne les guette même si les zones rurales restent le refuge de ces cabinets dont on se donne l’adresse sous le manteau comme s’il s’agissait d’un secret. amélioration ne suffit pas à guérir une brûlure ou une verrue. Ces savoirs ancestraux ont donc une raison d’être et peuvent être efficaces, les témoignages abondent en ce sens. Consulter en toute sécurité Mieux vaut prendre ses précautions lorsque l’on se décide à consulter un guérisseur pour la première fois et ne pas choisir au hasard. Car les charlatans existent bel et bien, il faut donc prendre quelques précautions. L’idéal est bien évidemment le boucheà-oreille de la part d’une personne de confiance. Cela fonctionne pour les dentistes, les coiffeurs, … et les rebouteux. L’autre mesure de prudence est de ne pas arrêter le traitement allopathique, le guérisseur peut venir en complément en fonction du problème. Il est aussi important de prendre du recul : si le guérisseur vous promet la guérison, attention danger, de même s’il vous conseille un traitement médical (à part des plantes ou des conseils d’hygiène). Enfin, sachez que ce type d’activité doit aujourd’hui être couvert et un certificat de responsabilité civile professionnelle pris par le guérisseur, une obligation depuis 2002. Il est nécessaire de le lui demander. Des groupes de pression Si l’on se fie à ce qui se passe pour l’ostéopathie par exemple, le futur n’est pas tout rose. Bernard Kouchner a permis la pratique légale depuis 2002 de cette discipline, mais aujourd’hui le succès est tel que le manque à gagner chez les praticiens traditionnels et les chirurgiens se fait sentir. Or, le Conseil de l’Ordre ainsi que les entreprises du médicament sont sensibles à ce genre d’argument. Des influences se font sentir qui tentent un retour en arrière. Tout sur tout- 27 - Novembre/Décembre 2014/Janvier 2015 Le patient attend un mieux-être en allant chez un guérisseur, mais pas plus qu’en allant voir le médecin. Le mouvement des médecines alternatives est lancé partout dans le monde, pourtant la France résiste très fortement. Attention donc car les forces en présence ne sont pas égales. Deux écoles continuent à s’affronter entre tenants de la médecine allopathique et les autres, pourtant il semble bien que les meilleurs résultats soient obtenus lorsque les deux collaborent pour le bien du patient. A.F. Sur internet… Difficile de vérifier si les sites concernant les annuaires et témoignages de rebouteux et autres guérisseurs sont sérieux ou non sur internet. Ils existent cependant, mais mieux vaut bien se renseigner et une fois la personne choisie, il convient de mettre en place les précautions d’usage. PHOTOS.COM 1 Novembre-Décembre 2013 - Janvier 2014 - 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :