Tous Pros n°8 déc 11/jan 2012
Tous Pros n°8 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Promocash

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : délicieusement chocolat... délicatement foie gras.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Proche de vous LA TOURNÉE À STRASBOURG Pains d’épice, pommes d'amour et bretzels... Vivement Noël ! Noël avant l’heure C’est dans la capitale de l’Union européenne que se tient le plus ancien marché de Noël de France. En 1570, sous l’influence des protestants strasbourgeois, le Christkindelsmärik (Marché de l’Enfant Jésus) remplace le marché de la Saint-Nicolas. Depuis, chaque année, pendant un mois, plusieurs centaines de commerçants installent leurs échoppes en centreville pour vendre des décorations de Noël, de l’artisanat et des spécialités culinaires. Reportage Brigitte Perrin « Le marché de Noël de Strasbourg fait partie des trois gros évènements de l’année, explique Bruno Bochent, directeur de la région Est. Curieusement, ceux-ci ont tous lieu en fin d’année : la fête des vendanges dure quinze joursen septembre, la foire internationale et gastronomique de Dijon, dix jours début novembre, et le marché de Noël de Strasbourg tout le mois de décembre. Pour les manifestations régionales, je donne carte blanche aux gérants, car ce sont des opérations de proximité. Chacun gère l’évènement à sa façon et communique comme il l’entend. Le gérant de Strasbourg, par exemple, s’est constitué un carnet d’adresses spécial marché de Noël, une vraie mine ! » Un réseau qui résulte d’une stratégie mûrement réfléchie… En 2009, avant de reprendre le cash de Strasbourg, Raphaël Jung a longuement fréquenté le marché de Noël pour se faire connaître des ambulants. Aujourd’hui, sur son portable, une entrée « Marché de Noël » répertorie une quinzaine de commerçants. Il n’a plus qu’à les appeler un mois avant l’ouverture du marché pour renouer avec eux. « Le marché de Noël nous amène une clientèle de commerçants ambulants, des forains pour la plupart. Bien souvent, ce sont des entreprises familiales, ils ont SI Tous vos magasins Promocash dans l’Est Forbach Sarrebourg Strasbourg Saint-Dié Nancy s s Mulhouse Vesoul Dijon Pontarlier s • Montceau • Châlon-sur-Saône Lons-le-Saunier s • 36 TousPros | déc. 2011 - janv. 2012
SATISFACTION CLIENT plusieurs stands et viennent faire le plein pour toute la famille ! Ce qui les intéresse en premier lieu, c’est le prix. On mise donc sur les promotions tout au long de cette période. On liste les produits phares avec les chefs de rayon et de département pour anticiper les commandes : vin en cubi de 5 litres, farine, badiane, cannelle, lard frais, munster, fonds de flammeküeche, ingrédients pour la choucroute… On est loin des produits de fête comme le foie gras et le champagne, mais les volumes sont tellement importants que ça finit par faire du chiffre ! » Avec 2 millions de visiteurs, Strasbourg est en effet le plus gros Li Si AIN 404 Bruno Bochent, directeur de la région Est. 0:1 UL° Raphaël Yung , gérant du Cash de Strasbourg. marché de Noël. Chaque jour, pendant un mois, les badauds affluent sur les stands culinaires pour dévorer des knacks et des flamiches le midi, du pain d’épice et des gaufres à 16 heures et du vin chaud... à n’importe quelle heure. Répercussion directe : une hausse du chiffre d’affaires de plus de 25 % dans le cash strasbourgeois. « C’est un évènement qui compte pour le cash, et on se donne à fond. Pendant un mois, on est particulièrement flexible et à l’écoute. On loue un camion frigorifique et on livre 7 jours sur 7. Quand on nous passe commande le matin pour une livraison en fin de journée, on joue le jeu ! Pourtant, comme toutes les manifestations importantes, le marché de Noël occasionne des bouchons. À nous de faire en sorte de livrer en temps et en heure tous les clients. L’autre point fort du magasin, c’est le relationnel. Les clients sont sensibles à l’attention qu’on leur porte. Si on gagne leur confiance, on est sûr qu’ils reviendront. » Des spécialités à déguster Marthe Charron, ambulante sur le marché de Noël depuis trente ans, revient tous les ans au cash de Strasbourg. Cette année, en plus des beignets, bretzels, baguettes flambées, vin chaud et jus d’orange au miel, elle proposera des knacks et de la choucroute, deux spécialités nouvellement autorisées par la Ville. En novembre dernier, c’est un membre de l’équipe du Promocash de Strasbourg qui l’a aidée à trouver un plat en fonte d’aluminium et un récipient pour maintenir les knacks au chaud. Et comme à cette période, la ville entière vit au rythme du marché de Noël, on y croise aussi de nombreux restaurateurs. Pour les autochtones comme pour les touristes, c’est l’occasion de sortir en famille et de se retrouver entre amis. À chacun sa formule : certains mangent sur le pouce sur les stands du marché, d’autres poussent la porte des restaurants du centre pour se réchauffer et se poser. ����������������� MARTHE CHARRON, ambulante sur le marché de Noël de Strasbourg Cette ambulante strasbourgeoise suit le calendrier des fêtes foraines alsaciennes pour y déployer son stand. En novembre, elle consacre un mois aux préparatifs du marché de Noël. Cette année, elle a décroché son autorisation d’emplacement début novembre, ce qui lui laisse peu de temps pour anticiper ses achats. « Je connais bien l’équipe de Promocash, je peux compter sur elle pour faire vite sans rogner sur la qualité. J’achète tout, excepté le pain et les beignets, que je prends en boulangerie. Pour moi, hors de question de préparer à l’avance. Je ne sers que du frais à la demande. Vous ne verrez jamais une pile de gaufres refroidies sur mon stand ! Je prépare tout sur place, pendant les heures creuses, le matin en général. Car pendant les heures de rush, il ne faut pas réfléchir, on sert des en-cas et des plats chauds à tour de bras. Je sais quand mettre les bouchées doubles ! À l’heure du déjeuner et du goûter, et quasiment sans interruption le week-end… Jusqu’au 23 décembre, je suis sûre de faire le plein. Après, c’est plus calme, les gens rentrent chez eux fêter Noël au chaud et en famille. » F ALI DOLONBAY, patron du restaurant Le Rimini Caché dans une petite rue à deux pas de la place de la Cathédrale, Le Rimini accueille principalement une clientèle locale d’habitués. « Pendant le marché de Noël, on voit de nouvelles têtes. C’est la seule période de l’année où je refuse du monde ! » Pourtant, le restaurant ne cadre pas tellement avec la manifestation strasbourgeoise. Ici, pas de choucoutre. Comme son nom l’indique, Le Rimini donne dans la gastronomie italienne. On y vient principalement pour les pizzas et les viandes cuites au feu de bois. En plus d’une livraison hebdomadaire, Ali Dolonbay se déplace au cash trois fois par semaine. Son chariot ? Des viandes, des produits de brasserie et des produits secs. « Pendant le marché de Noël, on augmente nos volumes de commande, mais on ne change rien. La carte est la même toute l’année, on demande toujours les mêmes produits. Les équipes sont très réactives, et pour nous, cette période de rush est transparente. » Le magazine de Promocash 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :