Tous Pros n°8 déc 11/jan 2012
Tous Pros n°8 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Promocash

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : délicieusement chocolat... délicatement foie gras.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Produits CAVE À VINS Ça pétille ! Avec les fêtes de fin d’année, les envies de champagne resurgissent. Et si le célèbre breuvage a de beaux jours devant lui, d’autres jolies « bulles » commencent à lui tenir tête… Curieux comme les envies de bulles reviennent spontanément à l’approche des fêtes. Mais quel champagne préférer en cette période de l’année où l’offre culmine en termes de références ? Champagne, l’embarras du choix Le champagne, c’est quelque 400 millions de bouteilles produites chaque année en France par plus de 15 000 exploitants ; mais c’est dans les caves que l’on en trouve le plus : un stock d’environ un milliard de bouteilles ! De quoi étancher la soif d’une bonne partie de la planète pour les fêtes qui s’annoncent… Même si les étrangers sont friands de ce divin breuvage, les ventes de champagne sur le marché français pèsent encore près de 60 % et ce sont les grandes maisons qui se taillent la part du lion. Malgré l’existence d’un marché de prix, celles qui produisent et distribuent les grandes marques réalisent près des deux tiers des ventes de champagne. Chaque marque correspond à un profil produit, à un positionnement prix et garantit au consommateur une qualité constante qui rassure. Difficile de toutes les citer, on en recense une centaine ! On évoquera tout de même Mumm, Moët &Chandon, Veuve Clicquot, Perrier-Jouët, Don Pérignon… Autant de ������������������������������������� POINT DE VUE FRANCK AUBRY, chef de produit vins et alcools « Il existe différents types de champagne : brut, demi-sec, rosé, millésimé… Le rosé est très à la mode en ce moment, mais le brut représente encore plus de 90 % des volumes. Le champagne est le fruit d’un assemblage subtil de trois cépages : chardonnay, pinot noir et pinot meunier. Quant au rosé, il a la particularité d’être le seul vin de ce type obtenu par mélange de vin blanc et de vin rouge. Pour l’apéritif, on privilégiera un champagne brut à majorité de chardonnay, un blanc de blanc ou un rosé. À table, on préfèrera un champagne plus “vineux”, majoritairement élaboré à base de pinot, pour accompagner la totalité d’un repas : le summum du raffinement… Et même si les puristes crieront au sacrilège, le champagne n’échappe pas à la mode des cocktails et peut tout à fait se servir accompagné de crème de fruit (rose, violette..) ou d’alcool plus fort. Promocash propose les champagnes Larmigny dans tous les formats, de la demi-bouteille (37,5 cl) au magnum, en brut comme en rosé. Cette marque de champagne exclusive pour la restauration peut aussi bien être servie à la coupe, en apéritif, qu’en fin de repas pour accompagner un dessert. C’est un vin parfaitement équilibré, aux bulles fines, au nez expressif de type floral avec une belle fraîcheur en bouche. La champagne n’est pas la seule région à produire des vins effervescents selon ce qu’il est convenu d’appeler la méthode “traditionnelle”, qui consiste à réaliser une double fermentation, une première en cuve et une deuxième en bouteille. Il ne faut pas oublier les autres vins “à bulles” et notamment les crémants. Ces derniers, élaborés de la même manière, jouissent d’un excellent rapport qualité/prix. On y retrouve les crémants d’Alsace, de Bourgogne, de Loire, de Die, de Limoux, de Bordeaux… Je conseillerais d’ailleurs sans hésiter le crémant de Bourgogne Brut Charles Honoré, un joli produit à moins de 5 € HT. » 26 TousPros | déc. 2011 - janv. 2012
3 QUESTIONS À PIERRE BOUILLER, manager brasserie 1COMMENT EXPLIQUEZ- VOUS LE SUCCÈS DES COCKTAILS EN CHR ? Ils répondent à la baisse de la consommation d’alcools traditionnels et au goût pour des boissons riches en fruits. Ils sont également unisexes et correspondent aux envies de chacun. Cocktails Bien dans leur jus Les cocktails connaissent un succès croissant en CHR. Gourmands et glamours, ils satisfont une double attente : se faire plaisir sans trop culpabiliser. Tout le mérite en revient aux jus de fruits... C’est une tendance forte, de plus en plus marquée depuis deux ans. Les cocktails sont devenus les boissons phares des établissements CHR : « Les professionnels les plébiscitent pour leur caractère exotique et esthétique, et les consommateurs les assimilent à une confiserie, au même titre qu’un dessert, argumente Pierre Bouiller, chef de produits brasserie chez Promocash. Les cocktails séduisent aussi, car ils permettent aux barmen de mettre en avant leur savoir-faire. La palette de saveurs est un moyen de se démarquer, notamment à l’heure de l’apéritif. Enfin, les coktails sont une source d’inspiration infinie pour un pub qui souhaite proposer des soirées thématiques ou instaurer une carte permanente. Les jus de fruits sont un ingrédient essentiel de ces boissons inventives. « Ce sont eux qui vont magnifier la boisson. Leur variété et leur originalité permettent toutes sortes de réalisations, de la plus classique à la plus étonnante. Les jus de fruits ont aussi l’avantage de véhiculer une image de bien-être et de santé auprès du public : ce sont des produits plaisir, des cartes maîtresses dans le succès des cocktails. » � 2LES JUS DE FRUITS SONT UNE COMPOSANTE ESSENTIELLE DES COCKTAILS. QUE PROPOSE AUJOURD’HUI PROMOCASH EN LA MATIÈRE ? Notre gamme comporte déjà 14 produits différents en « bocal verre » d’un litre. Un conditionnement qui respecte au mieux les qualités intrinsèques du produit. Nous allons enrichir cette offre d’ici le début de l’année 2012, avec 5 nouvelles références sous notre marque Saxo : citron-citron vert, Piñacolada, saveur noix de coco, pêche et fruits de la passion. 3QUELS SONT AUJOURD’HUI LES PARFUMS LEADERS SUR LE MARCHÉ ? La tendance est surtout aux produits quasi finis. Les professionnels recherchent des recettes comme la Piñacolada ou les cocktails exotiques : des préparations aux dosages préétablis, réguliers et gourmands, qu’ils peuvent utiliser tels quels ou s’approprier en mettant en avant leur savoir-faire. Le magazine de Promocash 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :