Tous Pros n°51 mai 2016
Tous Pros n°51 mai 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de mai 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Promocash

  • Format : (200 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : Christophe Hay, chef étoilé

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
ASTUCES BIEN GÉRER LA PÉRIODE ESTIVALE 01 L’hygiène tirée au cordeau Pendant la période estivale, les services sanitaires renforcent leurs contrôles : c’est l’Opération alimentation vacances. La surveillance se concentre, alors, en priorité sur les enseignes saisonnières et celles qui enregistrent une activité accrue à ce moment-là. Conservez précieusement les nombreux documents (fiches concernant le nettoyage, la dératisation, la réception des produits, l’enregistrement des températures, le contrôle des huiles de friture…) qu’il vous faudra présenter lors de ces contrôles. UNE OBLIGATION DE RÉSULTAT Plus que jamais, l’hygiène de votre établissement doit être irréprochable, d’autant que, rappelons-le, les restaurateurs sont soumis à une obligation de résultat. Pour ce faire, respectez ces règles d’or. Procédez à un nettoyage minutieux (ustensiles, plans de travail, sols, sanitaires, textiles…). Faites attention à la conservation des produits et respectez la chaîne du froid. Placez les déchets à l’écart et évitez les contaminations croisées. Sensibilisez vos salariés, et notamment les saisonniers, au sujet de l’hygiène personnelle. Prémunissez-vous des nuisibles (locaux et conditionnements hermétiques, traitements insecticides et raticides préventifs…). Afin de rafraîchir vos connaissances, n’hésitez pas à feuilleter le très utile Guide des bonnes pratiques d’hygiène – Restaurateur, en vente sur le site de la Documentation française (www.ladocumentationfrancaise.fr). 36 02 Comment gérer les congés payés ? Chaque mois, les salariés acquièrent le droit de prendre des congés payés d’une durée minimale cumulée de cinq semaines par an ou 30 jours. Cette règle est valable, que le salarié travaille à temps complet ou partiel. Pendant cette absence, le salaire est maintenu, contrairement à d’autres types de congés. 03 Saisonniers ou extras ? Pour faire face au pic d’activité estival, votre établissement (qu’il soit saisonnier ou permanent) peut miser sur les travailleurs saisonniers. Ces contrats sont à durée déterminée. Ils donnent droit à l’indemnité compensatrice de congés payés, mais pas à l’indemnité de précarité de 10%. Mai 2016 VACANCES CONTINUES La loi impose à l’employeur d’accorder au moins 12 jours ouvrables continus pendant la période comprise entre le 1er mai et le 31 octobre. Toutefois, il est possible de faire exception à la règle en mettant en place un accord d’établissement ou en obtenant l’accord écrit de vos salariés. En contrepartie, ils pourront bénéficier de trois jours supplémentaires de congés payés. À TOUR DE RÔLE Les congés non pris à la fin du contrat de travail doivent être payés au salarié. Pour éviter que tous vos salariés ne soient en vacances en même temps, songez à planifier leurs De manière plus épisodique, les extras peuvent également vous aider à gérer certains jours ou horaires particulièrement denses. FAIRE APPEL À SON RÉSEAU Le recrutement de ce type de personnel peut parfois être compliqué. Pensez à utiliser votre base de données d’anciens employés. Regardez dans votre entourage et sollicitez votre réseau. Autres options : les agences d’intérim, ou le dépôt d’une annonce sur des sites comme www.lhotellerie-restauration.fr, www.urgent-extra.fr... congés payés. Afin de fixer au mieux l’ordre des départs, vous devez, notamment, prendre en compte différents paramètres (poste de travail, situation familiale, ancienneté). Sachez que vous ne pouvez pas modifier les dates de départ en congé moins d’un mois à l’avance, sauf cas particulier. LES CONGÉS ANTICIPÉS L’un de vos salariés n’a pas acquis suffisamment de droits pour prendre des vacances ? Il peut tout à fait poser des jours de congés payés par anticipation ou bien un congé sans solde. Cependant, vous n’êtes pas obligé de l’accepter. Vous pouvez, en effet, refuser une demande de congé, si cela nuit à votre activité.
f i -3 04 Comment embaucher un mineur ? De nombreux mineurs sont en quête de jobs d’été. Sachez, néanmoins, que ce cadre est assez contraignant, surtout pour les jeunes âgés de 14 à 16 ans. Par exemple, vous ne pourrez pas embaucher un jeune mineur si votre établissement est titulaire d’une licence de débit de boissons. La loi interdit, par ailleurs, de faire travailler un mineur la nuit (sauf dérogation de l’inspection du travail), ou un jour férié. 07 Et en cas de fermeture annuelle ? Vous pouvez imposer à vos salariés leur période de congés si vous avez fait le choix de fermer votre établissement. Avant la fermeture, vérifiez les dates limites de consommation de vos stocks de denrées sèches et de surgelés. Vos chambres froides doivent être vides, débranchées et nettoyées. Vérifiez que les congélateurs sont en bon état de marche. Faites un gros ménage et débranchez le plus de machines possible 05 Doper la vente à emporter ou la livraison Il fait chaud, mais vous n’avez pas de terrasse ? L’été peut être la saison idéale pour développer de la vente à emporter (si votre bail le permet). Créez une offre spécifique et investissez dans des emballages adaptés. La livraison peut, quant à elle, constituer un bon axe de développement, prompt à séduire ceux qui voudraient dîner à la plage ou dans leur jardin… Renseignez-vous auprès d’entreprises spécialisées (Foodora, TakeEatEasy, Deliveroo, etc.) pour la partie logistique. 06 a Communiquez Si vous fermez votre établissement pendant la période estivale, avertissez à l’avance vos clients par le biais des réseaux sociaux, d’un e-mail personnalisé et en le notifiant sur votre vitrine. De même, si votre enseigne reste ouverte, faites-le savoir, et communiquez sur vos menus et autres événements. 08 Remerciements à Jean-Paul Nicolas, formateur à l’Afpa. La réglementation du travail des extras La loi qui encadre le travail des extras est très stricte. Pour connaître toutes ses caractéristiques, rendez-vous sur la chaîne Youtube de Promocash France, où vous pourrez visionner la vidéo Conseils de Pros n°22. Vous y découvrirez l’interview de Marie Morcel, DRH chez Reso France, qui met en avant les avantages et les inconvénients de ce type de contrat. Le magazine de Promocash 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :