TLC Mag n°39 fév/mar 2012
TLC Mag n°39 fév/mar 2012
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°39 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 100 Mo

  • Dans ce numéro : série 9... KZJ 90 et astuces maison.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
remorques Hormis le plaisir des grands voyages et de la conduite en tout-terrain, les 4x4 nous sont également d’une grande utilité sur la route. Parmi les utilisation routières, beaucoup d’entre nous sont amenés, plus ou moins régulièrement, à tracter une remorque qu’elle soit utilitaire ou de loisir. Quoi qu’il en soit, une remorque constitue un élément envahissant dont il est indispensable de tenir compte. Dans ce sujet, nous évoquerons en détail l’importance de la conception et de la construction, les précautions de la conduite et enfin les impératifs liés à la réglementation du code de la route ; bref, un vaste sujet peut-être un peu trop rarement évoqué. 62 TLC Mag 39 Texte et photos  : François Willemin Ne restez pas à la traîne Les différentes catégories Qu’elle comprenne un, deux ou trois essieux, une remorque doit toujours faire l’objet d’une attention particulière tant au niveau de sa maintenance qu’au niveau de son tractage. Selon sa conception, son gabarit et surtout sa charge, les données varient. Pour shématiser, nous allons considérer qu’il existe trois grandes catégories de remorques  : les routières, les tout chemin et les tout terrain. - Les routières forment l’énorme majorité du parc et l’on estime à 45% la proportion de celles tractées par des 4x4. Sont inclus dans cette catégorie  : les caravanes, les remorques bateaux, les vans, les plateaux et les petites utilitaires. Leur structure et les matériaux utilisés correspondent à un cahier des charges principalement dicté par la charge qu’elles devront transporter. Leur utilisation doit donc se limiter au domaine routier. - Les tout chemin sont directement dérivées des remorques routières. Elles ont cependant été renforcées aux endroits stratégiques comme la flèche, appelée aussi timon et au niveau des fixations des essieux. Elles sont souvent dotées de roues plus grandes. - Enfin, en ce qui concerne les remorques tout terrain, elles sont
Après les plans, la réalison du châssis tubulaire renforcé. d’une conception totalement différente. Le cahier des charges est très sévère, même si le poids de la charge est souvent largement inférieur à celui des remorques routières. Leur mise au point se fait généralement avec la collaboration de professionnels du tout terrain. A savoir - La longueur du timon influence grandement le comportement général de la remorque. Plus celui-ci est long, meilleure sera la directibilité et plus il sera facile de manœuvrer en marche arrière. - La hauteur des roues est également très importante. Plus les roues sont petites, plus elles tournent vite et plus les roulements chauffent. La remorque fait alors office d’« ancre » et elle se freine elle-même. - Les contraintes physiques subies par un attelage sont énormes, ils doivent donc êtres robustes et parfaitement adaptés au véhicule. Adressez-vous à un équipementier spécialisé et fuyez les attelages vendus à la sauvette qui ne correspondent qu’à des normes beaucoup trop fantaisistes. - La « tête de lapin » est la plus courante des têtes de flèche ; elle s’utilise sur les boules de 50 mm et est adaptée à un usage routier ou tout chemin. Sud Ouest Remorques Sans entrer dans le secret des Dieux, Thierry Richard, le boss de la société Sud Ouest Remorques, a bien voulu nous ouvrir ses portes afin d’assister à la naissance d’une remorque plateau bien spécifique et destinée à transporter des 4x4 de compétition. Bien évidemment et comme dans la plupart des secteurs, la qualité des matériaux employés et le savoir-faire de fabrication sont les principaux gages de fiabilité et de sécurité pour une remorque. De ce point de vue, Sud Ouest Remorques se place, et de loin, dans le peloton de tête des fabricants. L’activité principale concerne la fabrication sur mesure et la distribution de tout type de remorques, ainsi que de nombreux services pour professionnels et particuliers. Ainsi, dans cette entreprise, il est tout à fait possible de faire réparer, transformer et homologuer une remorque, même si elle n’existe qu’en un seul exemplaire. La location de remorques de tout type est également possible. Enfin, les amateurs de loisirs nautiques apprécieront de savoir que SOR est le seul concepteur-constructeur à proposer Les gardes-boue tandem escamotables sont renforcés par de l’alu damier. Ce cadre sort tout juste de son bain galvanisation à chaud. Retour de la galvanisation par immersion, positionnement du timon. des remorques de mise à l’eau réellement homologuées pour la route. Si l’entreprise existe depuis une vingtaine d’années, c’est en 2010 que l’ensemble des activités ont été regrouppée à St-Jean-d’Illac en Gironde. Ainsi, sur plus de 12 000 m², le site abrite des bureaux, le show room, l’atelier de montage et l’unité de fabrication et de réalisation sur mesure. Ce site est doté d’une station de montage des produits Driverite, permettant d’équiper les véhicules Renforts de la structure sous les poutres principales. Les rampes en métal déployé offrent un grip sécurisant. Sécurité - Les pneus doivent être en bon état et la pression varie selon la taille et la charge de la remorque. Mais disons que pour une grande remorque à deux essieux devant supporter le poids d’un 4x4 par exemple, l’on peut sans crainte gonfler à 3 bars. - Plus la remorque est longue, plus son horizontalité est importante. Cela dépend bien sûr de la hauteur à laquelle sera fixé le crochet de remorquage sur l’attelage. - Comme pour un véhicule, le bon fonctionnement des freins est indispensable. Ceux-ci peuvent être soit hydrauliques, soit à inertie comme cela est le cas dans cet article. Sur les remorques dont le PTC n’excède pas 750 kg, le système de freinage n’est pas obligatoire. - Une des règles élémentaires de la circulation routière est d’être bien vu, surtout de nuit. Or, l’éclairage et la signalisation des remorques sont très souvent défectueux. Pensez à contrôler ceux-ci avant le départ et munissez-vous d’ampoules de rechange. - La roue de secours ne doit pas non plus être négligée, vérifiez son état et sa pression. Elle doit être bien arrimée, attention à prévoir la clef correspondante pour le démontage. Bien vérifier tous ces éléments, surtout sur les remorques qui ne servent que rarement (caravane par exemple). - Les rétroviseurs doivent être adaptés au gabarit de votre remorque. Dans certains cas, la remorque sera plus large que le véhicule tractant, il est donc très important d’avoir une bonne visibilité vers l’arrière. - Le positionnement de la charge sur une remorque ne doit pas se faire au hasard. Trop en arrière, il va soulever l’arrière du véhicule d’où une mauvaise directibilité. Trop en avant, la charge écrasera les suspensions de celui-ci. Le bon point d’équilibre est en fait lorsque la remorque a retrouvé son horizontalité. Si vous chargez un véhicule sur un plateau, utilisez des cales pour les roues et des sangles à cliquet. Pour arrimer une charge, utilisez des sangles qui ont un bon potentiel de serrage. Préférez le matériel muni d’une étiquette d’homologation avec indication du coefficient de résistance. Celle-ci doit être au double de la charge transportée et les sangles doivent être inclinées à 45° pour obtenir un serrage optimal. (fourgons, camping-cars et 4x4) de suspensions à air. Au sein d’un groupement de grands constructeurs de « véhicules de loisirs », S.O.R. participe à la définition et à la mise en œuvre des nouvelles dispositions réglementaires en cours ou à venir. Cela vaut aussi engagement de respecter un certain nombre de règles communes qui vont bien au-delà des exigences légales en matière de qualité, de service et de sécurité, c’est la charte « Garantie-Confiance ». 63 TLC Mag 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 1TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 2-3TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 4-5TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 6-7TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 8-9TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 10-11TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 12-13TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 14-15TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 16-17TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 18-19TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 20-21TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 22-23TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 24-25TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 26-27TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 28-29TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 30-31TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 32-33TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 34-35TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 36-37TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 38-39TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 40-41TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 42-43TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 44-45TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 46-47TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 48-49TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 50-51TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 52-53TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 54-55TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 56-57TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 58-59TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 60-61TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 62-63TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 64-65TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 66-67TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 68-69TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 70-71TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 72-73TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 74-75TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 76-77TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 78-79TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 80-81TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 82-83TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 84-85TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 86-87TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 88-89TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 90-91TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 92-93TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 94-95TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 96-97TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 98-99TLC Mag numéro 39 fév/mar 2012 Page 100