TGV Magazine n°144 mai 2012
TGV Magazine n°144 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°144 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 37,8 Mo

  • Dans ce numéro : Marion Cotillard, une icône française.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
L'INTiiRVIIW
> n'ai pensé à moi, ni ne me suis projetée. En fait, j'ai beaucoup de mal à tolérer les animaux en captivité. Je me souviens même avoir dit que malgré toute l'admiration que je porte à ce réalisateur, je ne pourrais jamais faire un tel film. Depuis le 1Dumage, vous avez changé d'avis sur les animaux en c:aptivib§ ? Je ne retournerai pas dans un Marineland, ce n'est pas un endroit dans lequel je me sens bien. Mais j'ai découvert un amour immense entre les dresseurs et leurs animaux. Et je veux qu'ils sachent que je n'ai aucun jugement négatif. Pour les besoins du film, j'ai donné à manger aux orques, je les ai touchées, caressées, je les ai fait sauter dans leur « baignoire » ! Vous avez plongé avec elles ? Non, figurez-vous qu'après plusieurs accidents mortels, les shows avec les orques se passent aujourd'hui différemment. les dresseurs n'ont plus le droit d'aller dans l'eau avec eux. La législation n'était pas la même quand Jacques a commencé la préparation du film. Cette interdiction est advenue en plein milieu. Il a donc fallu réenvisager des parties très importantes du scénario. Mais d'une difficulté, Jacques a réussi à faire une force. Savaz-vaus pourquoi Jacques Audiard vous a choisie ? Non, et je ne lui ai pas demandé. Je serais bien incapable de poser cette question à un réalisateur. J'ai un ego, comme tout le monde, mais pas à ce point. D'autant que je ne me la pose pas moi-même. Je sais, par exemple, que Olivier Dahan m'avait choisie à l'époque parce qu'il trouvait que je ressemblais à Édith Piaf- il était bien le seul à le croire ! (Rires.) - et qu'il pensait contre l'avis de tous, même de moi-même, que j'étais capable de faire ça. TGV m•gazine Et vous, pourquoi avoir « choisi » Jacques Aud'mrd ? Parce qu'il est génial. C'est un cinéaste extraordinaire, à l'énergie créatrice bouillonnante... Sur le tournage, j'ai été touchée parsa vision des choses, sa créativité. Il a des idées à la fois extrêmement poétiques et ancrées dans le réel. Certaines de ses idées, renversantes, m'ont obsédée pendant des jours et des jours. C'est un sculpteur. Il sculpte ses personnages, ses plans, son histoire... Et croyez-moi, je ne dirai malheureusement pas cela de tous les réalisateurs avec lesquels j'ai travaillé. J'ai eu aussi de très mauvaises expériences et j'ai connu l'inverse absolu de cette aventure. Lui, me bouleverse. Qu'a-t-il fait de vous pour obtenir ce qu'il voulait ? Il vous a bousculée, modelée, démaquillée ? Il m'a démaquillée, ça oui ! (Rires.) Et il m'a surtout offert un rôle d'une profondeur et d'une richesse incommensurables. C'est la première fois, depuis La môme, que je me retrouve dans une histoire du début à la fin, que je ne me contente pas de traverser un film. Et c'est aussi le premier film de ma « nouvelle » vie. Je ne suis pas quelqu'un qui parle de sa vie privée, mais cette aventure est tellement indissociable de l'expérience que je vivais au même moment en tant que femme et maman. Habituellement, quand je m'investis dans un film, je coupe presque tous les liens avec l'extérieur. Là, je ne pouvais pas. Mon fils avait 5 mois au moment du 9 SA CARRif:RE EN 5 DATES 1975. Naissance à Paris. 1998. Taxi, de Gérard Pirès. 2003. Big Fisll, de Tim Burton, et Jeux d'enfants, de YannSamuell. 2007. La môme, d'Olivier Dahan. 201 O. lnception, de Christopher Nolan, et Les petits mouchoirs, de Guillaume Canet. tournage. Quand je rentrais le soir, quand je retournais dans ma loge, il y avait cet être qui prend toute la place. Du coup, cela rendait l'expérience du tournage très particulière, complexe. Il y a eu des moments difficiles... Vous partagez l'affiChe avec Matthias Sdloenaerts. un nouveau venu, déjà exceptionnel dans Sullhead. Il parait qu'il faut s'attend111 à un choc... Je vous le confirme. C'est une splendeur. Il m'a beaucoup impressionnée par sa présence, sa profondeur, son engagement, son charisme... J'ai eu la chance de travailler avec des gens totalement investis comme Daniel Day Lewis ou Leonardo DiCaprio. Eh bien, Matthias est de cette trempe. On ne sort pas indemne d'une rencontre avec lui, il a un tel magnétisme. Le réalisateur Michael Mann, avec qui je suis restée très amie, m'a envoyé un mail après l'avoir rencontré aux Oscars pour me dire à quel point ille trouvait génial. Vous avez 1Dumé avec Michael Mann, Rob Marshal Christopher Nolan, Woody Allen, James Gray... Diriez-vous que vous avez dMiré l'ArMrique ou c'est elle qui vous a désin ! e 1 Oh, j'ai dû la désirer inconsciemment, sinon je ne serais pas arrivée où je suis... Mais je ne dirais pas que l'Amérique me désire. Certains réalisateurs américains ont envie de travailler avec moi, c'est tout. Et j'en serai reconnaissante à Olivier Dahan toute ma vie. C'est grâce à lui que mon travail a été vu et que ces réalisateurs ont eu envie de m'embarquer dans leurs aventures. Mais je suis française et je le resterai toute ma vie, toute ma carrière. À cette nuance près que je suis une voyageuse. Et que le rêve que je vis est beaucoup plus grand que celui que j'avais imaginé. >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 1TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 2-3TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 4-5TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 6-7TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 8-9TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 10-11TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 12-13TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 14-15TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 16-17TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 18-19TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 20-21TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 22-23TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 24-25TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 26-27TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 28-29TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 30-31TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 32-33TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 34-35TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 36-37TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 38-39TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 40-41TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 42-43TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 44-45TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 46-47TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 48-49TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 50-51TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 52-53TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 54-55TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 56-57TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 58-59TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 60-61TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 62-63TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 64-65TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 66-67TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 68-69TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 70-71TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 72-73TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 74-75TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 76-77TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 78-79TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 80-81TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 82-83TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 84-85TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 86-87TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 88-89TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 90-91TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 92-93TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 94-95TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 96-97TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 98-99TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 100-101TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 102-103TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 104-105TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 106-107TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 108-109TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 110-111TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 112-113TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 114-115TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 116-117TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 118-119TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 120-121TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 122-123TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 124