TGV Magazine n°144 mai 2012
TGV Magazine n°144 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°144 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 37,8 Mo

  • Dans ce numéro : Marion Cotillard, une icône française.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 116 - 117  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
116 117
CARYL FÉREY La nouvelle policière du mois > tous les arrivants. Les femmes avaient le choix entre l'électricité ou le viol collectif -le plus souvent les deux, surtout les plus belles. Tu as dû voir beaucoup de gens souffrir, mon petit papa ? Le vieil homme ne répondait pas-trop de corbeaux dans sa tête. Mon père ne savait pas que j'avais fait des recherches ADN à la banque génétique de l'hôpital Duran, et découvert qu'il n'était pas mon père. Le dé$ilstre qui jusque-là constituait ma vie avait alors pris un sens. J'étais une enfant de disparus. Un des cinq cents bébés volés par la dictature. Les bébés des femmes enceintes, qu'on donnait à des couples stériles, militaires, policiers, parfois même aux bourreaux. C'était le cas de mon père. - Mon faux père, qui avait toujours menti sur mes origines. ! : air était moite dans la maison du delta. Je me suis assise à la table où tremblait l'ombre d'el Tigre, commençai machinalement à jouer avec les balles. Le revolver, un Colt.45, reposait entre nous. Et la femme qui m'a mise au monde, j'ai demandé, tu l'as connue 1 -Non•.. Non ! Il secouait la tête avec l'énergie de ses soixante-seize ans. Je n'eus même pas pitié. Le sentiment était désagréable, mais peut-être était-ce mieux ainsi• J'ai pris ma respiration avant de parler. Après trente-quatre ans de silence et d'angoisses irraisonnées, je devais sortir d'une longue apnée. - Je te dois tout, mon petit papa ; l'affection distanciée, les nuits sans sommeil, les amours avariées. Je ne comprenais pas d'où me venaient ces idées sombres, ce mal-être que je tra1nais comme une corde pour se pendre, je ne comprenais pas comment une fille comme moi, qui avait tout, pouvait se plaindre. Ce trou noir dans le cœur, ce manque incompressible, ces teneurs noctumes qui me réveillaient, pourquoi je m'inventais un autre nom, un prénom qui n'était pas celui que vous m'aviez donné... était-œ celui dont ma mère m'avait affublée avant d'être froidement exécutée ? El Tigre ne bronchait pas, les mains liées dans le dos. Ses yeux brûlants fiXaient les balles du calibre posé sur la table, évitant de croiser mon regard. -Tu sais que je n'ai pas eu une adolescence heureuse. Plus tard, je n'ai jamais su aimer. Il y avait toujours du jeu entre moi et le monde, comme entre le muret l'armoire ; ce vide, c'est mon identité. ! : identité que tu m'as volée• Tu croyais quoi ? la vérité est comme l'huile dans l'eau, elle remonte toujours à la surface. -Je voulais te protéger, dit-il enfin. -De quoi, la vérité ? -Toutes ne sont pas bonne& à savoir. Victor Da Fonseca suait sous son polo. Le soleil était haut, l'atmosphère bientôt irrespirable dans la maison de bois. Mon père voulut se justifier, une fois de plus, mais je ne l'écoutais pas. Je comprends mieux pourquoi je n'ai jamais pu faire d'enfants, continuaije. Pourquoi tous les hommes avec qui j'ai vécu se sont enfuis en courant• J'ai tout raté, papa, grâce à toi. Mes études, mes amours, chaque occasion de nouer une relation stable avec qui que ce soit de vivant. C'est fini. Aujourd'hui, je ne ressens plus rien. Je suis vide, papa : tu m'as remplie de TGV magazh 116
TGV... gezine "J'Al CHOISI UNE BALLE AU HASARD, SUR LA TABLE DE BOIS. MON PRE ME REGARDAIT AVEC DES YEUX DE FOU. J'Al FAIT BASCULER LE BARILLET AVANT D'Y LOGER LE PROJECTILE... n néant... Oh ! non, ce n'est pas une dépression causée par la découverte de mon identité, un choc dont on se remet sur le divan, non : le fond de mon âme est trouble, comme l'eau du delta. Je ne suis plus que de la boue, du limon qui se jette à la mer. Je suis comme les disparus que vous balanciez vivants des avions, dans l'océan : un fantôme, comme mes parents•.• Une larme chaude coulait sur ma joue, je ne la sentais plus. La vie m'avait quit1ée, il y a bien longtemps, quand on m'avait arrachée du ventre de ma mère. J'ai choisi une balle au hasard, sur la table de bois. Mon père me regardait avecdesyeuxdefou.J'ai fait basculerlebarilletavantd'ylogerle projectile. - au• qu'est-œ que tu fais ? Clac a fait le barillet. J'ai relevé le chien,le cœur vide absolument. -Tu. tu ne vas pas me tuer ? gémit-il. Je t'ai élevée, aimée, comme un père ! Victor el Tigre Da Fonseca tremblait de tous ses membres de l'autre côté dela table. -Non..• Non, repétai-je pour le rassurer. Non, ce n'est pas toi que je vais tuer• Je vis sa pomme d'Adam remonter sa gorge, plusieurs fois ; il commençait à comprendre. -Oui, mon petit papa : tu auras le temps de contempler ton œuvre avant de mourir• Ton chef-d'œuvre. Moi. Ce qu'il en restait. Rien. Le delta del Tigre était immense, la maison perdue au cœur de nulle part. Personne ne viendrait. Ou alors la Mort. Celle d'el Tigre serait lente. Il faisait chaud, mais le canon du revolver était glacé contre ma tempe. -Non ! cria-t-il. Non ! J'ai fermé les yeux. sans respirer, avant de pre&Ser la détente. AVEC SNCF, VOUS ALLEZ AIMER LE POI.Aft DEPUIS DOUZE ANS, LE PRIX SNCF OU POLAR VOUS FAIT DéCOUVRIR DE NOWEAUX TAlENTS ET VOUS OFFRE I.E MEILlEUR DES ROMANS NOIRS. TROIS FOIS PAR AN (EN tT, EN AUTOMNE ET EN HIVER}, LE COMITé D'EXPERTS DU PRIX PROPOSE UNE SéLECTION D'OUVRAGES AU VOTE DU PU BUC. LE ROMAN AYANT OBTENU LA MEILLEURE NOTE EST ËW FINALISTE DE LA SAISON. AU PRINTEMPS, PËRIODE DITE DE LA FINALE, LES TROIS FINAUSTES SAISONNIERS SONT DE NOUVEAU SOUMIS AU VOTE DES LECTEURS. LE ROMAN SORTANT VAINQUEUR DE CETTE DERNIËRE COMPéTITION EST éLU LAURéAT DE L'ANN, ; E. Pour p1rticiper lU Prix, il tollt momerrt de r1nné1, inKrivlr.- et votez tur polar.•ncf.com nom du leun1et..,.. cWw1161e 29 nl 2012, lon de Ill œNmonle dllremiM dH PRIX SNCF DU POLAR. DtcoUVREZ LES 3 FINAUSTES œ L'ANNE ET VOTEZ SUR POLAR.SNCF.COM 117



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 1TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 2-3TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 4-5TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 6-7TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 8-9TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 10-11TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 12-13TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 14-15TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 16-17TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 18-19TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 20-21TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 22-23TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 24-25TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 26-27TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 28-29TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 30-31TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 32-33TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 34-35TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 36-37TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 38-39TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 40-41TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 42-43TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 44-45TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 46-47TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 48-49TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 50-51TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 52-53TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 54-55TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 56-57TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 58-59TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 60-61TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 62-63TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 64-65TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 66-67TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 68-69TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 70-71TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 72-73TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 74-75TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 76-77TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 78-79TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 80-81TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 82-83TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 84-85TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 86-87TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 88-89TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 90-91TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 92-93TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 94-95TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 96-97TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 98-99TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 100-101TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 102-103TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 104-105TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 106-107TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 108-109TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 110-111TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 112-113TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 114-115TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 116-117TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 118-119TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 120-121TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 122-123TGV Magazine numéro 144 mai 2012 Page 124