Stop Arnaques n°110 avr/mai 2016
Stop Arnaques n°110 avr/mai 2016
  • Prix facial : 2,99 €

  • Parution : n°110 de avr/mai 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : la vérité sur combien vous allez toucher à la retraite et ce qui va changer.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
C’EST ARRIVÉ ! HÉRITAGE Il découvre un héritage caché C’est à Cléguérec, dans le Morbihan, qu’a été découvert un trésor… et pas n’importe lequel ! En effet, depuis plusieurs décennies, des voitures de collection dormaient dans le hangar d’une fermette abandonnée. Le nouveau propriétaire a découvert l’incroyable collection de véhicules anciens appartenant à son défunt grand-père. De 2 à 4 roues, ces machines sont de véritables témoins de l’histoire. Cette collection regorge de plus de 70 pièces oubliées sous la poussière. VOLS Fraîchement baptisés, ils pillent des églises Un homme de 80 ans aux convictions anticléricales et sa voisine de 60 ans, baptisée depuis peu, sont accusés de voler dans des églises. Plus de 3.000 objets religieux (croix, statues, icônes, chapelets, cierges) ont été retrouvés à leur domicile lors d’une perquisition. Leur pillage a pris fin grâce au prêtre d’une des églises que les deux retraités venaient voler toutes les 3-4 semaines. Il leur a tendu un piège en calculant leur prochain passage et prévenu la police. Les 2 voleurs ont été pris la main dans le sac. AVIATION Un vol écourté à cause d’un jeune marié Les 6 jeunes noceurs sous l’emprise de l’alcool étaient incontrôlables. Âgés de 25 à 28 ans, ils ont mis en danger la sécurité du vol, en ignorant les ordres de l’équipage. L’avion avaient quitté Londres pour Bratislava, la capitale slovaque, et comportait à son bord 170 passagers. Pour leur sécurité, le pilote de la compagnie irlandaise Ryanair a effectué un atterrissage imprévu à l’aéroport international Berlin-Schönefeld. Les jeunes fêtards ont été placés en détention provisoire. Leur amende peut s’élever jusqu’à 25.000 €. 42 STOP ARNAQUES - AVRIL - MAI 2016 NAISSANCE Ils naissent jumeaux... mais pas du même père Au Vietnam, un cas extrêmement rare de jumeaux nés de pères différents a été révélé par les autorités sanitaires. La découverte est faite suite à un test ADN réalisé sur les 2 bébés, dans un laboratoire de Hanoï, à la demande de leurs parents, dont l’identité n’est pas révélée. Ce phénomène se produit lorsque 2 ovocytes de la mère sont fécondés par 2 hommes différents, lors de rapports sexuels survenus pendant la même période d’ovulation. Le nombre de paire de jumeaux identifiés comme étant nés de pères différents est estimé à une dizaine à travers le monde.
Des excès de zèle de l’administration On refuse de lui verser des aides pour son « beau-fils » Paul, agent territorial, a saisi le Défenseur des droits suite au refus du conseil régional de lui verser des prestations « allocations vacances » et « rentrée scolaire » pour l’enfant de sa compagne qui vit à son domicile et dont Il y a de cela quelque mois, une mamie de 65 ans, gérante d’un petit café près d’Arras, a été jugée par le tribunal correctionnel pour travail dissimulé après un contrôle de l’Urssaf. Son crime ? Son conjoint âgé de 70 ans l’aidait de temps en temps à servir des verres ! Il n’en fallait pas plus aux inspecteurs zélés pour caractériser le travail d'illégal. La mamie s’est retrouvée en pleurs à la barre du tribunal, entre les dossiers d’agressions sexuelles et de bagarre à coups de tenaille. Pire encore : le tribunal a relaxé la gérante mais le lendemain, le procureur a fait appel de la décision ! il assume la charge effective et permanente, celui-ci étant rattaché à son foyer fiscal. Le Défenseur a rappelé à l’employeur de Paul que la question de la charge effective et permanente est une question de faits qui ne s’ap- Les excès de zèle de l’Urssaf pourrissent la vie des petits commerçants Licencié au lieu d’être reclassé FAIRE FACE AUX ABUS ! précie pas uniquement au regard du lien de filiation. Le Défenseur des droits a demandé un réexamen du dossier. L’employeur a régularisé la situation individuelle de Paul et s’est également engagé à modifier le règlement de gestion afin d’étendre le bénéfice des prestations d’action sociale aux enfants des conjoints à la charge effective et permanente des agents exerçant au sein du conseil régional. Stéphane est distributeur de prospectus. L’été dernier, reconnu travailleur handicapé, le médecin du travail préconise un reclassement. Mais 1 an plus tard, son employeur n’ayant toujours rien fait, son médecin alerte sur le risque de dégradation de son état de santé, obligeant le médecin du travail à réitérer ses préconisations. L’Inspection du travail intervient également, en vain. Six mois plus tard, Stéphane est déclaré inapte, puis licencié pour inaptitude et impossibilité de reclassement ! Le non-respect des préconisations du médecin du travail constitue une discrimination et un harcèlement. La recherche de reclassement a manqué de précision et n’a pas été suffisamment étendue. L’employeur de Stéphane Malade, elle ne peut venir chercher sa carte de résident Francesca rencontrait des difficultés, en raison de son état de santé, pour retirer sa carte de résident, détenue par la sous-préfecture depuis le mois d’octobre 2015. Étant dans l’incapacité physique de se rendre à la sous-préfecture, Francesca a mandaté son fils afin qu’il récupère ce document. L’administration s’y est opposée, préconisant le placement de l’intéressée sous mesure de curatelle. Par l’intermédiaire d’une association d’entre-aide, Francesca a saisi le Défenseur des droits qui a demandé un nouvel examen de la situation. Compte tenu des circonstances, la sous-préfecture a accepté que le fils de Francesca puisse retirer le titre de séjour de sa mère. a donc fait preuve de discrimination liée à son état de santé et doit être sanctionné. Dans son jugement, le conseil des prud’hommes a repris les observations du Défenseur des droits et déclaré le licenciement nul en raison de la discrimination subie fondée sur l’état de santé de Stéphane et son handicap. Le conseil a ordonné sa réintégration. STOP ARNAQUES - AVRIL - MAI 2016 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :