Stop Arnaques n°110 avr/mai 2016
Stop Arnaques n°110 avr/mai 2016
  • Prix facial : 2,99 €

  • Parution : n°110 de avr/mai 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : la vérité sur combien vous allez toucher à la retraite et ce qui va changer.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
ASSURANCE Stop arnaques auto comme bon lui semble, en fonction des risques que vous représentez selon lui, il ne peut pas systématiquement augmenter les tarifs en cours de contrat. En effet, l’assureur ne peut pas modifier votre cotisation si votre contrat ne contient pas la clause « révision des cotisations ». C’est une clause à connaître avant de souscrire un contrat. Deux cas de figure peuvent alors se présenter : - si votre contrat d’assurance ne contient pas la clause « révision des cotisations » et que votre assureur décide de réévaluer à la hausse votre cotisation, vous avez alors le droit de refuser de payer et d’exiger de continuer à lui verser votre cotisation selon l’ancien tarif (avant la hausse). Néanmoins, sachez qu’à l’échéance suivante de votre contrat et suite à votre refus de payer plus cher, l’assureur peut résilier votre contrat d’assurance ; - si votre contrat comporte la clause « révision des cotisations » et que votre assureur décide d’augmenter ses prix, vous ne pouvez pas refuser et devez payer. Dès que vous prenez connaissance de cette augmentation, vous disposez de 15 jours à 1 mois selon les contrats pour demander la résiliation de votre contrat par lettre recommandée pour cause d’augmentation des tarifs. Le contrat prend alors fin 1 ou 2 mois après réception de la lettre de résiliation. L’assureur peut réclamer la partie de cotisation comprise entre la date d’échéance et de résiliation, calculée selon l’ancien prix. Attention : certains contrats ont un taux minimal d’augmentation au-dessous duquel l’assuré n’est pas autorisé à engager une résiliation. La résiliation du contrat Pour résilier son contrat en raison d’une hausse de tarif, il faut encore que cette augmentation ne résulte pas d’une aggravation du risque. Concrètement, si le prix de votre assurance auto est relevé parce que vous avez changé de voiture et pris un modèle neuf, donc présentant les risques plus élevés, la résiliation ne peut se faire. Si vous n’avez pas changer de voiture et que votre assurance auto augmente, vous pouvez alors résilier Vérifiez l’incidence qu’aura la résiliation sur votre coefficient de bonus/malus, car le bonus n’augmente qu’au terme d’une année 2016 À SAVOIR complète d’assurance sans sinistre. Le changement d’assurance vous fait repartir au début d’une année d’assurance. LETTRE TYPE DE RÉSILIATION D’ASSURANCE AUTOMOBILE Nom, Prénom Adresse Code postal, Ville N°de téléphone Adresse e-mail Lettre recommandée (avec AR) Objet : Résiliation du contrat d’assurance n°(indiquez votre numéro de contrat) Coordonnées de votre assureur Adresse Code postal, Ville À (précisez la ville), le (indiquez la date) Madame, Monsieur, En date du (précisez la date de la signature du contrat), j’ai souscrit un contrat d’assurance automobile n°(indiquez le numéro de la police) auprès de votre société. Je viens de recevoir l’avis d’échéance annuel du contrat d’assurance n°(notez le numéro de la police) et je constate que la prime annuelle a augmenté de (mentionnez le montant de l’augmentation en €). Or, mon contrat ne contient aucune clause « révision des cotisations ». En conséquence, je refuse cette augmentation et vous informe que, par la présente, je mets fin à mon contrat n°(indiquez le numéro de la police). Je vous saurai gré de bien vouloir me faire parvenir, dans les meilleurs délais, une attestation de résiliation ainsi que le remboursement du trop-perçu de ma cotisation annuelle. Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur (ou Madame), à l’expression de mes salutations distinguées. Signature votre contrat, en l’informant par lettre recommandée avec accusé de réception 15 jours après la notification de l’augmentation tarifaire. Votre assureur est ensuite tenu de procéder à la résiliation du contrat 1 à 2 mois après la réception de votre lettre. Cela vous permet de comparer les offres d’autres assureurs. Enfin, n’oubliez pas que depuis le 1er janvier 2015, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance à tout moment au terme d’une année d’assurance, sans avoir à vous justifier et sans échéance, par courrier. Cependant, si vous gardez votre véhicule, vous devez respecter l’obligation de l’assurer. Vous devez donc contacter un nouvel assureur qui peut se charger de résilier votre contrat à votre place. Vous devez alors lui indiquer, par courrier ou par e-mail, votre volonté de souscrire un contrat d’assurance en remplacement de celui que vous aviez. Indiquez-lui également les éléments de votre ancien contrat (notamment numéro de contrat, d’assuré, vos coordonnées et celles de l’assureur). La résiliation de l’ancien contrat prend effet 1 à 2 mois après réception de votre courrier, et vous devez être remboursé de la partie de la prime trop versée. 38
Parce que l’événement Peut survenir à tout moment ! L’événement magazine, le nouveau news de l’info vérité. en kiosques ou sur tablettes www.lafontpresse.fr c’est positif !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :