Stop Arnaques n°109 fév/mar 2016
Stop Arnaques n°109 fév/mar 2016
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°109 de fév/mar 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : banques et crédits, qui vous donne le plus.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
AUTO Interdiction des vitres teintées Un décret interdit désormais les vitres teintées à l’avant du véhicule (vitres latérales). Les contrevenants sont passibles d’une amende de 135 € et de 3 points de retrait de permis. À compter de la parution du décret au Journal officiel, un délai de 6 mois devrait être accordé aux automobilistes pour retirer les vitres teintées de leurs véhicules. Accident sous l’emprise de l’alcool Un conducteur en état d’ivresse ne peut prétendre à une indemnisation de ses dommages matériels et corporels en cas d’accident. Autrement dit, il ne peut rien recevoir au titre de la garantie conducteur, ni des autres garanties individuelles accident, comme les garanties invalidité ou les indemnités journalières. Les réparations du véhicule ne sont pas non plus remboursées et il ne peut être défendu par sa société d’assurances devant les tribunaux. La seule garantie à fonctionner c’est la responsabilité civile qui assume les dommages causés aux tiers, les autres usagers ou passagers. Enfin, l’assuré peut être sanctionné par sa compagnie d’assurances (majoration de la cotisation dans la limite de 150 à 400% en cas d’infractions multiples ; résiliation du contrat en respectant un préavis de 1 mois). Mandataires auto S’il est de plus en plus répandu de se tourner vers un mandataire automobile pour ses remises très alléchantes pouvant aller jusqu’à -45%, certains professionnels sont plus ou moins rigoureux, voire peu scrupuleux. De plus en plus d’arnaques sont signalées (TVA triangulaire sur les véhicules d’occasion, versement d’acomptes pour des véhicules jamais livrés, trafic du moteur ou du compteur kilométrique…) et très souvent classées sans suite en raison de la virtualité d’Internet. Alors, soyez méfiant ! 4 STOP ARNAQUES - FÉVRIER - MARS 2016 STOP ARNAQUES VOUS EN DIT PLUS Voiture  : attention aux écarts de prix selon la région Saviez-vous que le coût automobile, c’est-à-dire l’achat d’une voiture et son assurance, varie d’une région à l’autre, avec des différences notoires. Un scandale ! Jusqu’à 13% de différence sur le prix des voitures neuves et 33% sur les primes d’assurance auto, telles sont les différences notoires entre les régions françaises. Ainsi, les prix moyens d’acquisition d’un véhicule neuf diffèrent de près de 3.000 € entre l’Alsace (23.087 € ) et le Pays de la Loire (20.143 € ). Et les montants des primes d’assurance varient de plus de 200 € entre le Pays de la Loire (433 € ) et l’Île-de-France (647 € ). Le Pays de la Loire et le Limousin en haut du tableau Le Pays de la Loire est la région qui combine les prix d’achat et d’assurance les plus bas. Les voitures neuves y sont les moins chères de France (20.143 € en moyenne) et les primes d’assurance sont les plus basses du marché (433 € /an en moyenne). En 2nde position, le Limousin avec un prix moyen du véhicule neuf de 20.641 € et une prime d’assurance moyenne de 440 € . L’Alsace, lanterne rouge À l’inverse, l’Alsace est l’une des régions de France où le coût d’un véhicule est le plus élevé. Le prix moyen d’une voiture neuve y est, en effet, de 23.087 € . Quant à la prime d’assurance moyenne, elle atteint 564 € . Juste derrière, la région Nord-Pas-de-Calais où acquérir et assurer une voiture neuve sont plus chers qu’ailleurs en France, puisqu’un véhicule neuf y coûte en moyenne 21.696 € . La prime d’assurance automobile est également la 3 ème plus chère de France, avec une moyenne de 619 € /an. Enfin, la Bourgogne, qui bénéficie d’un des tarifs d’assurance moyens les plus bas de France (510 € /an), est l’une des régions où l’achat d’une voiture neuve revient le plus cher (21.794 € ). Faire appel aux comparateurs de prix pour faire baisser la facture Durant la phase de recherche d’une voiture neuve, le recours aux comparateurs d’offres de mandataires et de concessionnaires peut donc s’avérer fructueux  : en plus de mettre en concurrence les différents vendeurs automobiles, il peut être judicieux d’acquérir sa nouvelle voiture dans une région où les prix sont moins élevés et de faire le déplacement pour récupérer son nouveau véhicule. Mettez également en concurrence les différentes compagnies d’assurance afin de faire baisser les mensualités pour économiser jusqu’à 250 € . Enfin, n’oubliez pas la loi Hamon qui vous permet de résilier votre contrat d’assurance auto à n’importe quelle date après 1 an d’engagement, histoire d’obtenir un tarif plus compétitif. Sources  : LeLynx.fr, Kidioui.fr
STOP ARNAQUES VOUS EN DIT PLUS Encadrement des loyers À Paris, sur 1.900 baux signés entre août et novembre, seuls 15% des loyers auraient baissé et 7% dépasseraient l’encadrement grâce à un complément de loyer. 42% des loyers parisiens ne seraient pas conformes à la loi et excéderaient en moyenne de 146,51 € par mois. Plus de 1 appartement sur 3 se louerait plus cher que le maximum autorisé, et même 1 sur 2 lorsqu’il l’est directement par un particulier. Ces loyers abusifs concerneraient surtout les petites surfaces. Location  : les documents que le propriétaire peut exiger La liste des pièces justificatives pouvant être demandées au candidat locataire et à sa caution est enfin officielle. Précédemment, il existait une liste de pièces interdites, ce qui laissait une certaine liberté au-delà des interdits. Mais la loi, censée protéger le locataire, était parfois contournée et inefficace et les abus ont persisté. Pour y mettre définitivement fin, la loi fixe dorénavant une liste limitative de pièces pouvant être exigées du locataire et de sa caution, à l’exclusion de tout autre sous peine de sanction. Pour connaître la liste exhaustive, il faut consulter le décret 2015-1437 sur le site www.legifrance.gouv.fr. Des assurances bancaires toujours très chères L’assurance de prêt reste à la main des banques pour 88% des crédits malgré les différentes lois qui sont venues libéraliser le marché pour alléger la facture des acquéreurs immobiliers. En effet, le poids de l’assurance bancaire a plus que doublé en quelques années. Il représente plus de 30% du coût du crédit ! IMMOBILIER Renforcement du PTZ  : devenez propriétaires ! Levier majeur de la primo-accession à la propriété depuis 1995, le PTZ (prêt à taux zéro) est considérablement boosté. Le prêt à taux zéro (dit PTZ) est un prêt complémentaire sans intérêt et sans frais aidé par l’État. Il est accordé, sous certaines conditions, aux personnes qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale pour la première fois  : c’est ce qu’on appelle la primo-accession. Un ménage qui n’a pas été propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années est à nouveau éligible. Des conditions de prêt plus avantageuses Depuis le 1er janvier 2016, les nouvelles conditions sont applicables. Ce nouveau prêt à taux zéro  : - finance jusqu’à 40% de l’achat du bien immobilier (alors qu’il était compris entre 18 et 26% auparavant) ; - augmente les plafonds de revenus permettant d’en bénéficier (74.000 € pour 1 couple avec 2 enfants en zone A, 60.000 € en zone B1, 54.000 € en zone B2, 48.000 € en zoneC...) ; - rallonge le différé de remboursement de 5 ans minimum jusqu’à 15 ans (contre 0 à 14 ans auparavant) ; - permet d’étendre la durée du prêt sur 20 ans minimum pour réduire le montant des mensualités. Parallèlement, les conditions d’éligibilité au Prêt accession sociale (PAS), garanti par l’État, sont harmonisées sur celles de ce nouveau prêt à taux zéro, pour plus de simplicité. En outre, le prêt à taux zéro dans l’ancien sous conditions de travaux, actuellement réservé à certains territoires ruraux, est élargi à l’ensemble du territoire. Pour y être éligibles, les opérations d’acquisition doivent, comme aujourd’hui, comporter 25% de travaux. Ces mesures sont entrées en vigueur depuis janvier 2016 pour une durée de 2 ans. Le PTZ dans l’ancien étendu à la France entière Le prêt à taux zéro pour l’achat d’un logement ancien à réhabiliter est désormais ouvert dans la France entière ; il était jusqu’à présent ouvert dans 6.000 communes rurales. Pour en bénéficier, le montant des travaux doit toujours être au moins égal à 25% du coût total de l’opération. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil)  : 0.820.16.75.00. STOP ARNAQUES - FÉVRIER - MARS 2016 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :