Stop Arnaques n°109 fév/mar 2016
Stop Arnaques n°109 fév/mar 2016
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°109 de fév/mar 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : banques et crédits, qui vous donne le plus.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
MAISON ouvrir et le tour est joué ! Pour ne pas leur faciliter la tâche, veillez à faire vérifier votre porte et vos serrures par un professionnel. 8. Opter pour un système d’alarme La méthode a fait ses preuves. Pourtant, seulement 8% des Français déclarent avoir un système d’alarme. Si ce n’est pas votre cas, il peut être intéressant de penser à investir. L’affichage extérieur, le retentissement de l’alarme et un système de télésurveillance permettent de diviser par 4 le risque de cambriolage selon l’Argus de l’assurance N°6892. 9. Faire tatouer ses biens Pour dissuader d’éventuels cambrioleurs d’emporter vos objets de valeur, une solution efficace consiste à les faire tatouer. Le principe du tatouage antivol est le même que pour celui des voitures. Vos biens portent ainsi une marque indélébile qui permet de les identifier. Matériel Hi-Fi, appareil photo, écran plasma… les cambrioleurs n’oseront pas y toucher. 10. Souscrire une assurance efficace Cela peut sembler être un détail mais il est pourtant important de vérifier précisément votre police d’assurance. Êtes-vous vraiment bien protégé contre le vol ? Votre assureur peut exiger certaines mesures de protection de votre habitat avant de vous assurer (serrures et fenêtres renforcées, système d’alarme…). Si vous ne respectez pas vos engagements, votre assurance risque tout simplement de ne pas être valable en cas de cambriolage. De même, vérifiez aussi les détails de votre contrat  : êtes-vous assuré pour les objets entreposés dans votre cave, votre garage ? Enfin, Stop arnaques À QUOI RESSEMBLE UN CAMBRIOLAGE TYPE ? 8 cambriolages sur 10 ont lieu dans la journée. Moins de 13% des cambriolages sont élucidés. Les objets les plus convoités sont les bijoux (55%) puis, dans l’ordre, le matériel Hi-Fi ou vidéo, l’argent liquide, les cartes bancaires et le matériel informatique. Dans plus de 1 cas sur 3, le logement est occupé et dans 10% des cas, les auteurs ont été vus par les victimes. 6.400 € , tel est le montant moyen du préjudice matériel après un cambriolage dans un logement. 90% de plaintes portent sur des cambriolages avec un préjudice matériel de plus de 3.250 € et 75% des ménages disent ensuite n’avoir eu aucune nouvelle à la suite de leurs démarches. 50% déclarent avoir été indemnisés par leurs assurances. 2016 sachez que vos biens sont protégés à hauteur d’un certain montant. Prenez le temps de bien relire votre contrat pour éviter les surprises… Victime d’un cambriolage Vous devez le déclarer en portant plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Ensuite, vous devez déclarer ce vol à votre assureur, en joignant à votre déclaration le récépissé du dépôt de plainte, par lettre recommandée avec accusé de réception, dans un délai de 2 jours ouvrés. Les types de vols sont énumérés dans votre contrat d’assurance habitation. Il faut donc que vous vérifiez ce qui est couvert par votre contrat. Généralement, il s’agit de vols commis  : - par effraction ou escalade des locaux ; - avec menaces ou violences sur la personne ; - à la suite d’une introduction clandestine ; - par usage de fausses clés (crochetage…) ; - par les préposés de l’assuré (femme de ménage, baby-sitter…), à condition que le coupable soit l’objet d’une plainte qui ne peut être retirée qu’avec l’accord de la société d’assurances. Les actes de vandalisme peuvent être couverts, si les auteurs se sont introduits dans l’une des circonstances prévues au titre de la garantie vol. En revanche, un vol commis par un membre de la famille ou avec sa complicité n’est pas garanti. Attention, les objets volés dans une dépendance (cave, remise, garage) séparée de l’habitation ne sont généralement pas couverts par l’assurance vol. Enfin, les objets déposés dans une cour, un jardin ou dans les parties communes d’un immeuble ne sont pas garantis. En général, les biens concernés sont les suivants  : - mobilier courant  : notamment meubles, linge, vêtements, appareils électriques, appareils ménagers ; - objets de valeur (bijoux, objets en métal précieux, tapis, tapisseries, tableaux…) ; - objets sensibles, notamment télévision, Hi-Fi, vidéo (lecteur DVD, Caméscope…), matériel photographique, informatique. L’assurance garantit les biens qui se trouvent dans l’habitation et sont la propriété de ses occupants. La plupart des contrats garantissent également les objets loués ou qui vous sont confiés, mais la garantie peut être limitée. Pour évaluer les dommages, vous devez  : - rassembler tout ce qui peut justifier l’existence et la valeur des biens volés (factures, bons de garantie, photographies…) ; - faire constater les détériorations commises (portes fracturées, traces d’escalade…). Enfin, un expert de la société d’assurances vérifie les circonstances de vol et évalue les dommages subis. Les conditions de déroulement de l’expertise et des moyens de recours sont stipulés dans les conditions générales du contrat d’assurance. 36
37 MANDATAIRE AUTO  : VÉRIFIER AVANT D’ACHETER ! Des voitures neuves moins chères que dans les réseaux habituels, l’offre proposée par les mandataires automobiles est séduisante... à condition de choisir les bons professionnels en évitant les arnaques. PAR LUCIE CORBEL Phénomène de crise oblige, nous sommes toujours en quête d’économie et l’achat d’un véhicule n’échappe pas à la règle. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de Français se tournent vers les mandataires automobiles pour acquérir un véhicule. Si les offres proposées par ceux-ci attirent de plus en plus de clients, il convient de ne pas se lancer sans avoir fait quelques recherches afin d’éviter les mauvaises surprises. Qu’est-ce qu’un mandataire automobile ? Un mandataire automobile est un intermédiaire entre un particulier et un distributeur. Il est chargé par vos soins de trouver le véhicule que vous souhaitez à un prix intéressant. Il n’est pas tenu de respecter les prix de vente constructeur et peut donc vous faire bénéficier d’offres promotionnelles, grâce à l’achat de véhicules à l’étranger. Si le mandataire peut rechercher pour vous un modèle précis, il dispose également d’un certain nombre de véhicules sur lesquels il a négocié des remises conséquentes. Il s’approvisionne auprès de concessionnaires ou de distributeurs européens ou il déstocke des lots de véhicules invendus. Il vous propose des modèles des principaux constructeurs en neuf, en occasion Stop arnaques AUTO récente ou encore des véhicules de fonction et peut vous faire réaliser 20 à 30% d’économie par rapport aux réseaux habituels. Il peut également acheter et revendre des voitures à ses clients et ne travaille pas forcément sous mandat. Ce marché en forte croissance fait fleurir le nombre de mandataires automobiles et il convient de bien le choisir afin d’éviter de grandes déceptions. Choisir son mandataire Votre décision est prise, vous voulez changer de voiture et réaliser votre achat via un mandataire vous séduit, mais lequel choisir ? Vous pouvez consulter les pages jaunes, rechercher sur Internet, vous renseigner auprès de votre entourage pour trouver le professionnel à qui vous allez confier cette mission. La première sélection se fait en fonction du véhicule désiré. En effet, tous les mandataires ne sont pas multimarques. Prenez ensuite des renseignements sur le mandataire retenu. Vous pouvez commencer par  : - vérifiez depuis combien de temps ce mandataire existe. Pour ce faire, consultez les sites societe.com ou infogreffe.fr. Orientez votre choix vers un professionnel installé depuis plusieurs années ; - vérifiez si la société ne fait pas l’objet d’une procédure collective  : redressement ou liquidation judiciaire en consultant le BODACC (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales) qui regroupe les annonces légales concernant une société ; - consultez les forums afin de rechercher les avis. Méfiezvous cependant des avis positifs ; - demandez un bon de commande complet sur lequel 2016



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :