Spécial France n°3 jui/aoû/sep 2011
Spécial France n°3 jui/aoû/sep 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°3 de jui/aoû/sep 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 56,1 Mo

  • Dans ce numéro : 20 reportages et itinéraires.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
Versailles Département 78 – Yvelines (ancienne Seine et Oise) : superficie 2284 km2, environ 1 500 000 habitants. Préfecture Versailles, Sous-Préfectures Mantes la Jolie, Rambouillet et Saint Germain en Laye. Région Île de France. La ville En 1715, elle comptait 30000 habitants, en 2011, environ 90000 habitants. Un seul nom indissociable à Versailles : Louis XIV, le Roi Soleil. Roi de France de 1643 à 1715 (né en 1638), il souhaita faire des lieux le symbole de sa puissance et de la grandeur royale dont il s’était investi. Aujourd’hui, le domaine du château de Versailles c’est 10 millions de visiteurs par an dont 6 millions pour le château seul. Autres noms importants, Le Nôtre pour les jardins à la française, Le Brun pour la direction d’un bataillon d’artistes, orfèvres, ébénistes, peintes et sculpteurs. Estimation d’une part de 2% du budget de l’état pendant 40 ans consacré au château. La France à l’époque avait 22 millions d’habitants, elle était le premier producteur et exportateur européen, le palais était à l’image de sa suprématie économique. 2000 courtisans étaient logés et nourris au château dans 220 appartements inconfortables, sans eau courante, ni chauffage. Des cuisines clandestines étaient installées dans des réduits. L’étiquette devint la dimension invisible du château. Tous les actes de la vie de la cour tournaient autour de la personne du roi et des ses proches immédiats. Certains nobles rivalisent de zèles et d’intrigues pour s’attirer la faveur du roi. Ceux dont le souverain convoite l’épouse doivent s’en monter honorés ou sont exilés. La reine était Marie Thérèse d’Autriche. Au cours de son règne, il ne cessa de faire agrandir le palais. Il fit bâtir le Grand Trianon ou Trianon de marbre comme palais des fêtes intimes. Louis XV (1710-1774) s’installa à Versailles en 1722, 7 ans après la mort de Louis XIV. Le régent, Philippe d’Orléans s’était installé à Paris. Le château redevint un immense chantier. Louis XV (qui avait pour reine Marie Leszczynska) fit édifier le Petit Trianon pour sa maîtresse la marquise de Pompadour. À la mort de celle-ci, il l’offrit à sa nouvelle, la comtesse du Barry. Ayant multiplié les conquêtes féminines, il mourut de la petite vérole en 1774. Sous Louis XVI (1754-1793 ; rappel, Révolution en 1789) le petit Trianon devint la demeure de Marie- Antoinette d’Autriche. Le Hameau fut construit en 1783 pour Marie- Le château Il compte 700 pièces et occupe 50 hectares de parquets, dallages et pavages. On a dénombré 2153 fenêtres dont 375 percent la façade donnant sur le jardin. La Galerie des Glaces longue de 73 mètres, large de 10, compte 357 miroirs et est éclairée par 17 fenêtres. À l’extérieur, le Grand Canal couvre une A superficie de 23,13 hectares qu’entourent 5,5 km de margelle. Le total jardins, bois et plans d’eau représentent 800 hectares. Les fontainiers vérifient 35 km de canalisations et 620 jets d’eau, tandis que les jardiniers prennent soin suivant les saisons d’environ 330 000 plantes. L’histoire : Louis ciel XIV du quitta pouvoir Paris royal. et le Louvre pour 76 - Spécial 30 L’essentiel Francedu Camping-car n°6 Mai - Juin 2011 p s’établir à Versailles, loin du tumulte et s’entourer de la noblesse pour mieux la contrôler. Sous la direction des architectes Le Vau puis de Hardouin- Mansart, il fit transformer le petit pavillon de chasse de son père Louis XIII, en un édifice de prestige entouré d’immenses jardins et de jets d’eau. Ce n’est qu’à partir de 1682 que le palais de Versailles devint le siège officiel du pouvoir royal. avait
Antoinette. Contrairement à la légende, la reine n’y jouait pas à la fermière, elle avait trop le sens des convenances. Le Hameau, c’est autour du Grand lac, une dizaine de charmantes maisonnettes en torchis dont la maison de la reine, l’édifice le plus important. C’est miraculeux que Versailles n’ait pas été détruit pendant la Révolution Française. Le château bien conservé devint grâce à Louis-Philippe un musée de l’histoire de France en 1837. Plusieurs circuits pour la visite du château dont le circuit des grands appartements : la galerie du XVII° siècle, l’opéra, le grand appart du Roi, le salon de la guerre, la Galerie des Glaces, la chambre du Roi, le cabinet du Conseil, le grand appart de la Reine, la chambre de la Reine… Aire de serviceC.C. + camping le plus proche « Huttopia Versailles » 31 rue Berthelot, Versailles. Derrière la gare de Porchefontaine à 3 km du château. Services 5 €, stationn. 32 €. Piscine, resto… www.huttopia.com. Mairie de Versailles Texte rédaction, photos Mairie de Versailles/Office de tourisme. Mai - Juin 2011 L’essentiel du Camping-car Spécial n°6 France 31 - 77 FICHE ESSENTIELLE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 1Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 2-3Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 4-5Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 6-7Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 8-9Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 10-11Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 12-13Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 14-15Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 16-17Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 18-19Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 20-21Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 22-23Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 24-25Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 26-27Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 28-29Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 30-31Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 32-33Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 34-35Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 36-37Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 38-39Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 40-41Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 42-43Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 44-45Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 46-47Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 48-49Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 50-51Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 52-53Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 54-55Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 56-57Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 58-59Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 60-61Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 62-63Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 64-65Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 66-67Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 68-69Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 70-71Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 72-73Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 74-75Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 76-77Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 78-79Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 80-81Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 82-83Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 84-85Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 86-87Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 88-89Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 90-91Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 92-93Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 94-95Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 96-97Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 98-99Spécial France numéro 3 jui/aoû/sep 2011 Page 100