Spécial Cuisine n°4 jui/aoû/sep 2016
Spécial Cuisine n°4 jui/aoû/sep 2016
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°4 de jui/aoû/sep 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 24,7 Mo

  • Dans ce numéro : les 30 recettes qui régalent, faciles et sur le pouce.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
Rubrique - Titre 250 g de fraises 1 paquet de biscuits roses de Reims (275 g) 250 g de mascarpone 2 jaunes d’œufs 48 - Spécial Cuisine Fraisier express aux biscuits roses Pour 4 personnes – Préparation  : 15 mn – Réfrigération  : 4h Coût  : – Difficulté  : 80 g de sucre 1 sachet de sucre vanillé 8c. à soupe de sirop de canne 2c. à soupe de rhum blanc 2 brins de menthe - Mélangez le sirop et le rhum. - Tapissez un plat carré ou rectangulaire de film étirable. - Fouettez les jaunes d’œufs, le sucre et Astuce Réalisez ce dessert la veille afin que le parfum des fraises se diffuse dans les biscuits et la crème. JC Amiel/M Leteuré pour l’AOPn Fraise le sucre vanillé avec un batteur électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis ajoutez le mascarpone en fouettant à petite vitesse. - Passez les fraises sous l’eau froide, égouttez-les, équeutez-les et coupez-les en 2. - Trempez les biscuits 1 seconde dans le sirop au rhum. Disposez une 1 ère couche dans le fond du plat, étalez une couche de crème, une couche de fraises en mettant le côté coupé à plat sur la crème, encore une couche de crème et terminez par une couche de biscuits, trempés de la même façon dans le sirop. - Rabattez le film sur les biscuits, appuyez légèrement dessus pour les enfoncer dans la crème et mettez au frais 4h.
Cordon-bLeu gLaCes au meilleur des Crèmes gLaCées ! Le soleil brille, il fait chaud... ne manque qu’un fabuleux dessert givré pour parfaire le bonheur des beaux jours retrouvés. À vos sorbetières ! Gaie et compacte Cette sorbetière réalise sorbets, glaces ou yaourts glacés en 30 mn environ. Une ouverture sur le couvercle permet d’introduire des ingrédients en cours de travail  : éclats de chocolat, noisettes, raisins secs... Mathon.fr, sorbetière White & Brown Apple green 1 litre, 45 € environ. Simple et pratique Grâce à son système de rotation régulier, ce modèle garantit une glace fondante et onctueuse. 94 EXCELLENT Turbines et sorbetières L’été ne serait pas vraiment l’été sans les glaces et les sorbets ! À la vanille, au chocolat, à la fraise, à la noix de coco, au citron, à la pistache, à la mangue, au melon, pralinée... Valeurs sûres du dessert, les délices glacés sont tout aussi appréciés à l’heure du goûter. Le seul désavantage de cette gourmandise rafraîchissante et légère est que l’on se méfie des ingrédients qui la composent  : trop de sucre et de sirop, émulsifiants (les « E » que l’on retrouve sur les étiquettes), gélifiants... Alors impressionnez vos convives en leur offrant des glaces faites maison  : c’est une excellente façon de sélectionner des ingrédients sains et de maîtriser les quantités. Les enfants sont ravis, les adultes aussi. Pour faciliter le nettoyage, les pales, les ceintures et le couvercle sont compatibles lave-vaisselle. SEB, sorbetière Gelato, 59 € environ. Efficace et autonome Grâce à son groupe froid autonome, cette turbine (puissance  : 280 W) réalise glaces et sorbets en 30 mn. Elle comporte 2 cuves en inox de 1,6 litre (fixe et amovible) ainsi qu’un thermostat et une minuterie avec arrêt automatique. Magimix, turbine à glace, 600 € environ. À toute heure Munie d’un groupe froid autonome, cette version 150 W avec minuterie et signal sonore refroidit les ingrédients tout en les mélangeant de façon continue dans sa cuve amovible (1,5 litre). Les glaces et sorbets sont prêts en 30 mn. Lagrange, Turbine Glaces Créativ’, 300 € environ. Idée Envie d’utiliser votre sorbetière plus souvent ? La glace salée (tomate basilic, courgette, poivron...) est une idée d’entrée très originale et appréciée en été. L’heure de l’innovation a sonné dans l’univers des glaces. La sorbetière, comme sa cousine la turbine à glace, s’impose si vous comptez préparer et déguster des crèmes glacées très souvent. Les sorbetières récentes comprennent une cuve à accumulation de froid amovible qu’il faut placer au congélateur de 8 à 24h puis sortir au moment de la confection. Ensuite, il suffit de verser la préparation dedans, de mettre la machine en route afin qu’elle brasse et refroidisse le tout, et 30 mn plus tard, le dessert est prêt à être dégusté ou à placer dans le congélateur. La turbine à glace effectue la tâche tout aussi efficacement, avec un pouvoir refroidissant plus fort  : sa cuve à elle n’a pas besoin d’être placée au congélateur. Elle est équipée d’un groupe réfrigérant. Par conséquent, elle est nettement plus chère. Les 2 appareils ont le rôle de brasser la préparation pour éviter la formation de cristaux de glace. Vous pouvez vous en passer en confectionnant votre dessert un jour à l’avance et en le plaçant dans un récipient au congélateur. Anticipez la formation de cristaux en mixant le sorbet dès qu’il commence à prendre. Il faut répéter l’opération plusieurs fois pour obtenir un résultat onctueux. Les recettes les plus appréciées s’appuient sur des ingrédients ultra-simples. Celles des sorbets sont proches des Spécial Cuisine - 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :