Spécial Crossover n°2 fév/mar 2016
Spécial Crossover n°2 fév/mar 2016
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 24 Mo

  • Dans ce numéro : le top 10 des SUV.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
ESSAI 2016 ESSAI Mélange des genres L ong de 4,28 mètres, pour une largeur de 1,81 mètre et une hauteur de 1,53 mètre, le coupé quatre portes DS, au look de baroudeur chic, propose un empattement de 2,61 mètres, une habitabilité de berline compacte et un coffre de 385 litres. La DS 4 Crossback se distingue par ses projecteurs DS LED Vision (à partir de la version Sport Chic), une ceinture chromée autour des vitres latérales surteintées, un pavillon tendu qui aboutit sur un becquet travaillé et des passages de roues marqués. Ce n’est pas le big-bang mais tout de même une petite révolution. Quatre ans après son arrivée sur le marché, la DS 4 (120 000 exemplaires depuis 2011) se voit offrir une deuxième jeunesse. Et même une nouvelle vie, puisque ce sont deux silhouettes qui sortiront des chaînes de l’usine de Mulhouse, centre de production à l’échelle mondiale, à l’exception de la Chine dont le modèle spécifique sera dévoilé dans trois semaines lors du Salon de Canton. Pour ce qui nous concerne, à la DS 4 berline, vient s’ajouter une version Crossback, SUV compact deux roues motrices aux allures de baroudeur. Pour autant, DS 4 berline et Crossback partagent la face avant (calandre DS Wings et signature lumineuse), une technologie de pointe (incluant l’Apple CarPlay et son pendant androïd MirrorLink faisant de l’écran tactile 7" la continuité de votre téléphone mobile) et un style intérieur au raffinement extrême. Sous le capot, la berline est proposée en six motorisations différentes contre quatre pour Crossback, à chaque fois avec une parité diesel/essence. LA SILHOUETTE DE LA DS 4 CROSSBACK EST MUSCLÉE On retrouve du chrome sur la partie inférieure du bouclier et des feux diurnes à LED. Allumés de jour comme de nuit, ils affichent un effet visuel boomerang distinctif. Le coupé DS 4 Crossback à l'allure de baroudeur chic dispose d'un poste de conduite surélevé et d'un pare-brise panoramique offrant une 14 - Automobile revue 4x4 26 Spécial crossover n°2 vision vers le haut de 45°. La planche de bord sculptée utilise une matière souple (slush) avec un grain de caractère. Le chrome est largement présent sur les cerclages d'aérateurs, sur le combiné, sur le levier de vitesses et sur certaines commandes de la console centrale. La DS 4 Crossback est commercialisée avec deux motorisations essence (1,2 litre PureTech trois cylindres 130 ch et 1,6 litre THP 165 ch EAT6) et deux moteurs diesel 1,6 litre BlueHDi 120 ch et 1,6 litre BlueHDi 180 ch EAT6. En concurrence avec l'Audi A3, la BMW Série 1 ou encore la Volvo V40 Cross Country, la DS 4 Crossback s'inscrit dans la philosophie de la marque DS en proposant un raffinement intérieur spécifique sous un look de baroudeur chic. Déclinaison crossover de la DS 4, la DS 4 Crossback mise sur la silhouette inédite « Crossback » pour redynamiser les ventes de la DS 4. La DS 4 Crossback entend être une alternative aux berlines classiques. Vendue à plus de 120 000 exemplaires depuis son lancement, ce qui reste très modeste, la DS 4 compte sur la déclinaison Crossback pour redynamiser les ventes du modèle DS. Les crossovers représentent 30% du marché actuel des berlines compactes premium. Dans sa finition haute, la DS 4 Crossback est habillée d'un cuir pleine fleur sur sa planche de bord, sur ses panneaux de portes et sur ses sièges avant. La DS 4 Crossback propose un intérieur raffiné et personnalisable. Le raffinement de la planche de bord entièrement gainée de cuir nappa (en option) et cousu main, les sièges massants, les panneaux de portes gainés de cuir nappa et la confection des sièges « bracelet » en cuir semi aniline constituent la signature de la marque DS. De par ses formes concaves et convexes, la planche de bord nécessite à elle seule 8 heures de travail manuel d'un sellier. DÉVELOPPEMENT Comment développer une gamme rapidement ? C'est simple. Prenez une Citroën DS 4, retirez-lui les chevrons, abaissez-la de 3 cm pour la rendre plus dynamique, et dotez la de quelques possibilités de person-
nalisation (trois couleurs de toit et rétros  : noir, bleu et whisperpaars). Vous obtenez la nouvelle DS 4. La recette est encore plus facile pour le second modèle qui conserve la même hauteur de caisse. Ajoutez-lui juste des protections de carrosserie pour le look baroudeur, des jantes noires vernies remplissant bien les passages de roues, ainsi qu'une paire de barres de toit. Nous assistons à la naissance d'un nouveau modèle baptisé DS 4 Crossback. NOMBREUSES DIFFÉRENCES Pour le reste, par le design comme au niveau de la conduite, les différences sont nombreuses. La première affiche des lignes fluides et une élégance discrète, faisant de cette DS 4 un véhicule de synthèse. Tandis que DS 4 Crossback ne révolutionne pas le marché des crossovers mais, de par l’accumulation de petites touches, se trouve être un tableau de très bonne facture. Berline et Crossback ont une garde au sol qui diffère de 3 cm mais qui, au volant, est perceptible. A moins que l’automobile soit affaire de goûts et d’impressions tout à fait discutables. Pour autant, si cette DS 4 respire toujours le luxe, ceux qui lui ont toujours reproché l’étroitesse d’accès aux sièges arrière en seront pour leurs frais  : rien n’a changé. Les dimensions sont d’ailleurs identiques, en largeur (2,05 m) comme en longueur (4,28 m) ou en hauteur (1,5 m). Un choix assumé par Uberto Gavazzi, chef de produit de la nouvelle DS 4, pour qui la priorité a été donnée à « des places avant extrêmement confortables et un vrai coffre » s’agissant d’une voiture « compacte et polyvalente ». Reste à savoir si cela suffira pour transformer de belles promesses en succès commercial. SUR ROUTE Côté Crossback, c'est le diesel 2.0 BlueHDi de 180 ch qui a retenu notre attention avec sa valeur de couple impressionnante permettant de solides relances (couple maxi  : 400 Nm soit 50 Nm en moyenne de plus que la concurrence/Conso mixte  : 4,3 l/100 km). Seul petit bémol  : son niveau sonore assez élevé à l'accélération. Un défaut commun à tous les diesels de cette puissance. Nous avons néanmoins apprécié cette Crossback pour son confort grâce à ses nouveaux réglages d'amortisseurs assouplis. Mais aussi et surtout par l'agrément offert par sa nouvelle boîte de vitesses automatique EAT6. Aussi douce que rapide. Un véritable grand LA CONCURRENCE MERCEDES GLA Mercedes GLA 200d Intuition 220d 7-GDCT Energie diesel diesel Cylindrée (cm3) 2 143 2 143 Puissance (ch) 136 177 Couple (Nm) 300 350 0-100 km/h (s) 10 7,7 Vit. max. (km/h) 205 223 Conso. mixte (l/100 km) 4,2 4,2 Rejets CO2 110 110 Tarifs 33 450 € 39 650 € VOLVO V40 CROSSCOUNTRY Volvo V40 Crosscountry D3 150 D4 190 Energie diesel diesel Cylindrée (cm3) 1 969 1 969 Puissance (ch) 150 190 Couple (Nm) 320 400 0-100 km/h (s) 8,5 7,7 Vit. max. (km/h) 210 215 Conso. mixte (l/100 km) 3,8 4,0 Rejets CO2 99 104 Tarifs 31 220 € 33 720 € Automobile revue 4x4 - 15 Spécial crossover n°2 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :