Solution Scooters n°25 sep/oct 2013
Solution Scooters n°25 sep/oct 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de sep/oct 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : B'Art Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 41,9 Mo

  • Dans ce numéro : Gilera Fuoco LT 500 ie... le retour du trois-roues sportif.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
n face-à-face_Honda Forza 300 Yamaha X-Max 250 ABS Taillés pour le quotidien Leur cylindrée permet aux Honda Forza 300 et Yamaha X-Max de plaire au quotidien pour les déplacements urbains et péri-urbains. Mais si leur look laisse à penser qu’ils proposent les mêmes prestations, ils mettent en fait à disposition des qualités différentes. 5 299 euros Vitesse maxi** 135 km/h Conso moyenne 3,4 l/100 km Autonomie 330 km Assurance* 525 euros *Assurance annuelle tous risques (hors option) pour un homme de 35 ans bénéficiant de 50% de bonus et habitant à Paris (15 e). Devis fourni à titre indicatif par la Mutuelle des Motards. ** Estimation Solution Scooters Honda Forza 300 38 solutionscooters TECHNIQUE : Moteur : monocylindre 4T, 279 cm 3, 25,5 ch à 7 500 tr/min, injection électronique Freins : AV disque ø 256 mm étriers 3 pistons, AR disque ø 240 mm étrier 1 piston Réservoir d’essence : 11,5 litres Hauteur de selle : 716 mm Poids tous pleins faits : 194 kg. ÉQUIPEMENT : Jauge à essence, 2 trips partiels, consommation moyenne, horloge, température moteur, béquilles centrale et latérale, repose-pieds passager escamotables Coffre à casques : 2 intégraux. + - Le prix bien placé L’accessibilité Les espaces de rangement La protection Le moteur un peu timide À l’arrêt Le Honda Forza se présente comme un maxi-scooter facile d’accès, pratique, polyvalent et économique. Cela ne l’empêche pas d’arborer un dessin plutôt dynamique, marqué par un pare-brise court fumé, une assise basse et une ligne profilée. Le tableau de bord se révèle quant à lui digne d’une berline, tant en matière de look que de richesse d’informations, puisqu’il indique l’essentiel, y compris la consommation moyenne. Les espaces de rangements se révèlent quant à eux utiles au quotidien, puisque deux vide-poches trônent sur le tablier, dont l’un renfermant une prise 12 V, tandis que le coffre sous la selle permet de ranger deux casques intégraux à côté de quelques menus objets. À conduire Placé très bas grâce à une hauteur de selle placée à seulement 716 mm du sol, le poste de conduite se révèle accueillant pour tous les gabarits, qui peuvent poser les pieds à plat sans souci, mais aussi manœuvrer facilement. L’assise confortable épaulée par un généreux dosseret permettent au conducteur de se sentir à l’aise, même si la protection ne brille pas par son efficacité. Le moteur issu du SH300i a été légèrement modifié pour offrir une plus grande souplesse aux démarrages pour une utilisation en douceur et en silence, tout en permettant d’accrocher une vitesse maximale supérieure à 130 km/h. La consommation reste toutefois maîtrisée avec 3,4 l/100 km en moyenne. Enfin, la tenue de route privilégie le confort à la sportivité, mais cela ne se révèle en rien gênant pour les trajets quotidiens, tandis que le freinage combiné épaulé par l’ABS se montre rassurant. Pour qui ? Pour quoi faire ? Sur de nombreux points, on peut considérer le Forza 300 comme étant accessible au plus grand nombre grâce à sa grande polyvalence. Ergonomiquement, il ne met aucun utilisateur de côté grâce à son assise placée très proche du sol, tandis que les grands gabarits trouveront de la place pour étendre un peu les jambes. Sa prise en main facile lui permet d’évoluer en ville avec vivacité, et le moteur, même s’il n’est pas le plus démonstratif, permet d’évoluer sur les grands axes avec une vitesse de pointe dépassant les 130 km/h. Enfin, à 5 299 euros avec un ABS combiné, le tarif intéresse les budgets les plus modestes, sans perdre en qualité de fabrication ni en richesse d’équipement.
À l’arrêt La gamme X-Max s’est récemment élargie avec l’arrivée du 400, mais le 250 rencontrait jusqu’à maintenant un certain succès. Il faut dire qu’il s’agit d’une adaptation d’un moteur plus puissant dans le châssis du best-seller de la catégorie 125, châssis tout à fait capable de supporter les 20 chevaux de ce X-Max 250. Le style séduit donc par ses formes aussi dynamiques qu’élégantes, soulignées par un regard envoûtant et de belles jantes noires. Les aspects pratiques figurent également au rendez-vous, le spacieux coffre sous la selle étant le plus emblématique avec suffisamment de place pour introduire deux casques intégraux. Le tableau de bord se révèle, quant à lui, fourni en matière d’informations. La tenue de route sécurisante Le moteur disponible Les nombreux rangements La protection perfectible Le confort ferme 5 499 euros Vitesse maxi 130 km/h Conso moyenne 4,5 l/100 km Autonomie 260 km Assurance* 505 euros TECHNIQUE : Moteur : monocylindre 4T, 249,78 cm 3, 20,1 ch à 7 500 tr/min, injection électronique Freins : AV disque ø 267 mm, AR disque ø 240 mm, ABS Réservoir d’essence : 11,8 litres Hauteur de selle : 792 mm Poids à sec : 180 kg. ÉQUIPEMENT : Jauge à essence, horloge, trips partiels, températures moteur et extérieure, compte-tours, béquilles centrale et latérale Coffre à casques : 2 intégraux. + - Texte Franck Boittiaux Photos DR Yamaha X-Max 250 ABS À conduire Le poste de conduite du Yamaha X-Max 250 permet de trouver facilement ses marques, malgré une selle haute et large pouvant s’avérer gênante pour les conducteurs mesurant moins d’1,75 mètre. Au contraire, la taille limitée du pare-brise expose aux éléments le buste des grands conducteurs. Mais il s’agit là des deux seules critiques possibles puisque le X-Max 250 se révèle vraiment plaisant à conduire. Le couple supplémentaire par rapport à la version 125 permet d’offrir des démarrages dynamiques en ville, mais aussi des reprises sécurisantes, tandis que l’allonge suffit pour emprunter les voies rapides et effectuer des manœuvres de dépassement en toute sécurité. La partie-cycle très rigoureuse offre de son côté une tenue de route irréprochable, même s’il est vrai que le confort en pâtit, tandis que l’ABS assure une sécurité supplémentaire. Pour qui ? Pour quoi faire ? Le Yamaha X-Max 250 s’adresse à ceux qui souhaitent un « petit » maxi-scooter au look très dynamique et aux performances généreuses pour se déplacer à moindre coût en ville et sur voies rapides, le tout sans sacrifier le côté pratique. Certes, il nécessite quelques concessions en matière de confort, mais le plaisir de conduite à son guidon compense ces quelques défauts. Enfin, le freinage se révèle puissant et progressif, mais cette version ABS nous paraît être un choix judicieux pour offrir un surplus de sécurité tout au long de l’année. Verdict D’apparence proches à cause de leur style dynamique, les Honda Forza 300 et Yamaha X-Max 250 proposent en fait deux philosophies distinctes. Certes, leurs apsects pratiques et leurs performances restent similaires, mais le Forza se distingue par un plus grand confort et une meilleure accessibilité à tous les gabarits, tandis que le X-Max offre une tenue de route plus rigoureuse, permettant d’aborder les courbes rapides, y compris sur revêtement dégradé, plus sereinement. Toutefois, le Forza marque un point supplémentaire grâce à son prix moins élevé et sa consommation mieux maîtrisée. solutionscooters 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :