Senior SSM n°11 fév à sep 2016
Senior SSM n°11 fév à sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de fév à sep 2016

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Caméléon Média

  • Format : (235 x 274) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 20,9 Mo

  • Dans ce numéro : le sport contre l'hypertension.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
veto, pour lutter contre l'hypertension a rie rie Lie, mieux vaut « mouliner. qu' « envoyer de gros braquets ». sorespornm,mzeuere DÉCEMBRE 2015 SPORT SUR ORDONNANCE
Le ok, sport bien pratiqué contribue à la prévention de l'hypertension artérielle. Il peut même participer à son traitement. SantéSportMagazine vous explique et vous rédige votre ordonnance de sport contre l'hypertension. PAR LE DOCTEUR STÉPHANE CASCUA, MÉDECIN DU SPORT. a « tension » est en fait une « pression », La pression sanguine qui règne dans vos artères. Si vous avez 13/8, quand votre coeur se contracte, la pression dans l'artère de votre bras peut soulever une cotonne de 13 centimètres de mercure. Lorsqu'il se décontracte, elle peut encore maintenir centimètres. Au-dessus de 14/9, vous avez une hypertension « légère ». À partir de 16/10, elle est « moyenne ». Au-delà de 18/11, elle est « sévère ». Lorsque Les chiffres sont trop élevés, on ne sent rien, et pourtant le danger existe. Le flux sanguin abîme ta paroi des vaisseaux. Il se constitue alors une cicatrice épaisse à [a manière d'une balafre sur La peau, Les artères se bouchent peu à peu avec, à la clé, crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux. LE SPORT CONTRE L'HYPERTENSION, COMMENT ÇA MARCHE ? Il existe deux modes d'action principaux. Premièrement  : l'ouverture des vaisseaux. Quand vous faites de l'exercice, les muscles qui travaillent ont besoin « oxygène et d'aliments. Les artères qui y mènent s'ouvrent. Le corps apprend à dilater ses vaisseaux. On dit que le sport est une « école de vasodilatation ». Des tuyaux plus gros pour un même débit, voilà qui réduit ta pression. Deuxièmement, le ralentissement du coeur. Après un effort, Le corps enclenche les mécanismes de récupération, notamment la baisse de la fréquence cardiaque. C'est pourquoi les sportifs ont des battements moins rapides au repos. Dans ces conditions, la pompe poussant moins fort, la pression dans les artères diminue. LE SPORT', UN VRAI MÉDICAMENT ! Les effets du sport ressemblent étonnamment aux modes « action des médicaments. Les premiers sont les vasodilatateurs ou « ouvreurs de vaisseaux ». Les seconds sont les bêta-bloquants ou « ralentisseurs de la fréquence cardiaque ». Une étude de référence a été menée par CHAUBANIAN, en 2003. Elle montre qu'un entraînement assidu en endurance permet de réduire d'une unité le premier chiffre de la tension et de 0,5 Le second. C'est L'ordre de grandeur de l'effet « un médicament. Cela peut paraître faible mais une telle évolution permet d'abaisser considérablement le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral. De surcroît, le sport peut se révéler suffisant pour traiter une hypertension artérielle légère. Il se montre efficace pour réduire les médicaments en cas d'hypertension plus importante. CERTAINS SPORTS SONT NÉFASTES En faisant du sport, lorsque vous augmentez votre rythme cardiaque, la tension s'accroît aussi. Mais, comme souvent, un stress physiologique provoque une adaptation bénéfique. Ici, c'est l'ouverture des vaisseaux. Mais Le sport intensif est une véritable crise hypertensive. Si vous avez 13 au repos, vous aurez environ 23 à fréquence cardiaque maximale, Si vous avez plus de 17 au repos, il faut attendre que des médicaments abaissent votre tension de repos avant de commencer le sport. Si vous avez une hypertension artérielle plus modérée, les activités réalisées au-delà du seuil de l'essoufflement restent déconseillées. Il en est de même des disciplines provoquant des blocages respiratoires, typiquement les sports de combat. Dans ces circonstances, le coeur doit pousser plus fort et augmenter la tension artérielle pour traverser le thorax en hyperpression. Le raisonnement est comparable pour les sports mobilisant des charges lourdes, typiquement la musculation et l'haltérophilie. Cette fois, les vaisseaux sont écrasés par les muscles puissamment contractés et le coeur doit une fois encore prendre de l'élan pour s'y faufiler. QUELLE ORDONNANCE SPORTIVE CONTRE L'HYPERTENSION ? L'activité physique est la bienvenue, Marchez, montez les escaliers, jardinez, bricolez, c'est bon pour (di Le sport apprend au corps à ouvrir les vaisseaux sanguins." DÉCEMBRE 2015s.ertesputrneqacre



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :