Santé Sport Magazine n°51H nov/déc 2017
Santé Sport Magazine n°51H nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51H de nov/déc 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Caméléon Média

  • Format : (230 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : méditation, et si on reprenait le temps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Rendez-vous 8 Pierre a 47 ans, il fait du triathlon avec assiduité. L’année dernière, il a bouclé son premier Ironman en 14 h 13. Dynamisé par cette belle expérience, il souhaite améliorer son temps. Il s’est offert la prestation d’un coach pour lui concocter un programme. Il me décrit ses séances, notamment son fractionné en course à pied. Je trouve la charge de travail un peu « commando », plus adaptée à un jeune pro qu’à un cadre quadragénaire. Pierre  : En plus, j’ai une douleur dans l’aine depuis quinze jours. Je ne peux plus courir. On m’a dit qu’il s’agissait d’une pubalgie, une douleur du pubis, un peu comme les footballeurs. Je l’examine. Le doc  : Je pencherais plus pour une fracture de fatigue du col fémoral. Il s’agit d’une fissure progressive de l’os de la cuisse, une lésion rare que l’on rencontre quand le coureur accumule beaucoup de kilomètres. Il faut faire une IRM. En attendant, vous pouvez mouliner à vélo et crawler en douceur. Il revient me voir avec ses images. Pierre  : Le radiologue m’a dit que c’était une tendinite du psoas, le muscle qui s’accroche sur le col du fémur et plie la hanche. Le doc  : Montrez-moi les clichés. On voit en effet un œdème osseux à l’endroit où le psoas s’accroche sur le fémur. Il faut chercher une fissure dans le col fémoral en faisant un scanner. Pierre  : Pourquoi ? Le médecin m’a dit que ce n’était pas grave et que je pouvais courir ! Le doc  : La tendinite du psoas, ça n’existe pas ! La fracture de fatigue correspond à vos symptômes. Le scanner affine l’exploration osseuse. Une semaine plus tard… Pierre  : Le scanner montre bien la fissure ! Faut-il que j’arrête de courir ? Le doc  : Vous garderez la forme en nageant puis en pédalant. Par la suite, je vous invite à suivre un programme d’entraînement conçu pour les quadras, bosseurs et pères de famille ! Les séances sont bien différentes de celles d’un gamin de 20 ans préparant les championnats de France. Vous optimiserez vos performances sans vous blesser ! On en rediscutera ! Ln FÉMUR Par le docteur Stéphane Cascua, médecin du sport AVERTISSEMENT LECTEUR SantéSportMagazine vous propose des informations médicales et des programmes d’entraînement. Bien que ceux-ci soient délivrés et conçus de façon rigoureuse par des professionnels de santé ou des experts de l’activité physique, vous devez consulter votre médecin pour bénéficier de conseils personnalisés, soigner vos blessures et confirmer votre aptitude au sport. antésport MAGAZINE N°51
Là où le chemin s’arrête, il commence pour Philippe. Aujourdʼhui, Philippe Richet nʼa quʼune seule idée en tête  : comment avoir une chance de participer à une épreuve qui lʼobsède. Son obsession infernale ? « La Barkley, une épreuve inspirée par la fuite dʼun prisonnier dʼun pénitencier du Tennessee. Il faut être choisi en envoyant un dossier, et seuls 40 participants sont admis. Cʼest la course la plus dure au monde. » Si vous souhaitez découvrir la suite, rendez-vous sur www.apurna-endurance.fr EFFORT & PERFORMANCE RreflOYYDANIU I SEFIONIOU E. hr.er..e LA NUTRITION D’UN SPORTIF EST AUSSI UNE DISCIPLINE.'41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :