Santé Sport Magazine n°49 sep/oct 2017
Santé Sport Magazine n°49 sep/oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de sep/oct 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Caméléon Média

  • Format : (230 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : buvez intelligemment.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 5 ÉVÈNEMENT santésportmagazine SEPTEMBRE-OCTOBRE 2017 7 et mental seront les meilleurs alliés ou #SkyFail, des murs en bois à escalader… Attention au vertige ! Ce concept de course dont le but est de franchir des obstacles nous vient des États-Unis, à l’image de la course Tough Mudder (Photo 2) dont la première édition a eu lieu en 2010 à Allentown en Pennsylvanie. Son arrivée en France en 2016 s’est faite en partenariat avec la marque Merrell. Cette dernière en a profité pour développer des chaussures dédiées aux courses à obstacles  : la All Out Crush (photo 3), la Avalaunch Tough Mudder (à découvrir dans la rubrique Actu sports en page 15) et bientôt la All Out Crush Tough Mudder 2. De nouveaux obstacles seront également à découvrir tels que l’Augustus Gloop, un tube vertical à grimper en luttant contre une averse d’eau ou encore le Funky Monkey - The Revolution, l’exercice de barres de singe mais sur une série de roues tournantes. Il existe bien d’autres courses à obstacles telles que la Spartan Race réputée pour son esprit de compétition, de performance et ses chronos. Même les obstacles échoués vous donnent droit à des « burpees ». Ces courses gardent, cependant, L’OUVRAGE POUR DÉPASSER VOS LIMITES Dans la mouvance de ces « fun courses », des produits se développent autour, comme les chaussures de Merrell. Les éditions Amphora ont également édité le premier livre dédié au phénomène des courses à obstacles. Après avoir expliqué les avantages de cette activité, les auteurs présentent les cinq courses emblématiques  : la SoMad, la Spartan Race, la Frappadingue, The Mud Day et la Ruée des Fadas. Suit une méthodologie d’entraînement ainsi que des exercices spécifiques qui permettront au lecteur de progresser. Courses à obstacles  : dépassez vos limites d’Emmanuel Sanna et Marion Lorblanchet  : 24,95 € Éditions Amphora - https://ed-amphora.fr 6 des objectifs de loisir et de fun, des runs non chronométrés, que leurs participants savourent en prenant leur temps, souvent déguisés, en famille ou entre amis, comme lors de la SoMad (photo 4). COULEUR, MUSIQUE, LUMIÈRE… ET AUTRES ARTIFICES Parmi les « fun courses », de très nombreux concepts naissent, se créent et disparaissent. Il y a la Color Run, dont les participants reçoivent tous les kilomètres de la poudre colorée ; l’Energizer Night Run, un parcours de 6,5 km de nuit, où les participants sont uniquement éclairés à l’aide de lampes frontales (photo 5) ; la Odlo Crystal Run, une course hivernale au cœur de Paris ; la Bubble Day, une course sous les bulles ; la Love Run, une course à deux liés par le poignet, etc. Les organisateurs ne manquent pas d’originalité et d’inventivité, même si cela entraîne quelques ratés. Certaines courses jouent plutôt sur leur situation géographique comme la Yéti Race (photo 6), une course en station de ski (La Plagne, Les Menuires et Tignes) sur un parcours entièrement recouvert de neige. Les obstacles sont adaptés au concept et à l’environnement avec, par exemple, le « Chasseur Alpin », tir couché à la carabine ou encore le « Bûcheron », sciage d’un rondin de bois. LES MARQUES AUSSI DANS LA COURSE Les marques de sport participent aussi à cette compétition. On les retrouve évidemment comme sponsors, mais certaines cherchent à innover en proposant de nouvelles formules, de nouveaux concepts… qui s’éloignent de la simple course pour des week-ends plus chocs. Dans cette démarche, la marque The North Face a créé le Mountain Festival (photo 7). Pas uniquement dédié aux coureurs, mais plutôt aux larges publics d’amateurs de sports outdoor, cet événement se déroule sur deux jours et propose de nombreux sports, tels que du trail, de la randonnée, de l’escalade, mais aussi des activités « additionnelles » comme le canyoning, le parapente, le kayak ou encore l’alpinisme. En parallèle, des workshops  : photographie, cuisine ou entraînement, sont proposés. Le soir, des animations, des conférences, des projections de films ou des concerts permettent de profiter du voyage jusqu’au bout de la nuit. Le tarif commence sur le prix d’un package comprenant les activités « classiques », hors activités additionnelles, le logement en tente et les repas. La deuxième édition s’est déroulée du 14 au 17 septembre 2017 au pied de l’Eiger dans les Alpes suisses. Ce festival dédié à la montagne représente une idée novatrice qui va certainement trouver son public.
DES CHAMBRES À PETITS PRIX POUR LES SPORTIFS à partir de 15 € par personne en chambre double AVANT L’EFFORT, PENSEZ IBIS SPORT ! *- r *Pour plus d’informations, rendez-vous sur ibis-sport.com 1.64 1 je R



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :