Santé Sport Magazine n°49 sep/oct 2017
Santé Sport Magazine n°49 sep/oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de sep/oct 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Caméléon Média

  • Format : (230 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : buvez intelligemment.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Olga Savina/ShutterStOck.cOm 26 RENCONTRE expérience de vie associative passionnante. Le sport est excellent pour la gestion du mental et celle de la pression. on sait aujourd’hui que la tête agit sur le corps. Le sport ou l’activité physique est notre Soi } meilleur médicament et j’en fais l’expérience ! Faites-vous attention à votre hygiène de vie (alimentation, sommeil...) ? c’est une évidence lorsqu’on a la chance de fréquenter des professionnels de la performance ou du bien-être. La moindre des choses est de montrer l’exemple. Les bienfaits de l’activité physique sur la santé ne sont plus à prouver, mais que pensez-vous de l’excès de sport ? comme pour bien d’autres choses, le sport peut provoquer des addictions ou des traumatismes dans le cas de mauvaises pratiques ou d’excès, ce qui fait le bonheur des praticiens comme les kinés ou les ostéopathes. Quelle que soit la pratique ou la discipline, l’échauffement et la récupération sont plus importants que la pratique elle même, encore faut-il connaître les méthodes adaptées. Laura Flessel, ministre des Sports, a ciblé parmi ses priorités « La France qui bouge », pour inciter à faire du sport et « une France en pleine forme », pour promouvoir le sport-santé. Qu’en pensezvous ? si cela s’accompagne d’actions concrètes pour faire avancer les choses et venir en soutien de ce que font déjà des fédérations, des organisations professionnelles ou des collectivités, alors je ne peux qu’approuver. De plus, cette démarche doit s’accompagner d’une collaboration évidente avec d’autres ministères comme la santé et l’Éducation nationale, sinon cela ne fonctionnera pas suffisamment. en tout cas, sa présence au salon auprès des experts du sport-santé devrait confirmer qu’il s’agit bien d’une priorité… Quelles actions concrètes souhaiteriez-vous que la ministre mette en place ? Dans mon métier, nous avons l’habitude de dire que « nous sommes plus forts à plusieurs qu’à un seul ».comme je le disais, une collaboration étroite avec les ministères cités ainsi qu’avec les organisations professionnelles peut faire avancer un « bateau qui a du mal à sortir du port ». Le sport-santé n’est pas un phénomène de mode mais un enjeu de santé public et toutes les instances doivent s’unir dans l’intérêt santésportmagazine septembre-octobre 2017 général. Je pense également aux problèmes de temps consacré à l’activité physique à l’école. on sait que les enfants et les ados en particulier doivent pratiquer au moins une heure par jour.comment peuvent-ils faire si les programmes sont trop chargés, s’il manque de structures ou d’éducateurs ? Il y a les actions de prise en charge et de formation depuis que la pratique des activités physiques et sportives a été reconnue comme outil de santé, suite à l’amendement Fourneyron au projet de loi relatif à la santé. mais cela relève plus d’autres instances. Il y a urgence à poursuivre les efforts et définir un référentiel commun, un processus de certification et un « label sport-santé » qui soit certifié par un organisme neutre. enfin, encourager et promouvoir les actions mises en œuvre pour faciliter la pratique dans les villes comme le font certaines collectivités telles que strasbourg, biarritz et bientôt paris. SPORT-SANT, Le salon Fuie tonifier autrement. rentre santé 6/7 octobre 2017 Espace Chernperret Hall A Paris 17 les enfants et les ados en particulier doivent pratiquer au moins une heure par jour.
Crampe fatigue musculaire. SPORTÉNINE pour le meilleur du sport Sporténine est un médicament homéopathique traditionnellement utilisé en cas de crampes, courbatures et fatigue musculaire. Sous forme de comprimés à croquer, il est particulièrement recommandé lors d'efforts sportifs ou surmenages physiques. Non dopant, il permet une utilisation en compétition. Une efficacité adaptée à tous types d'efforts. Une formule homéopathique sans interaction médicamenteuse connue. Pratique et léger, le tube Sporténine vous suit partout. Avant pendant après l'effort 0 810 809 810 Sporténine vous accompagnera tout au long de votre effort sportif. 1. Avant l'épreuve, 1 comprimé à croquer. 2. Pendant la compétition ou l'entraînement, 1 comprimé toutes les heures. 3. Après l'effort, 1 comprimé à renouveler toutes les heures jusqu'à amélioration.* " Ne pas dépasser 10 comprimés par jour. Service 0,05 € I min + prix appel 13 j aet muscul aire Crampe'rew es ur fr Fat:t Co e es'Wonman Kim, edi4 Vendu en pharmacie CR 0 N www.sportenine.fr Sporténine comprimé à croquer est un médicament homéopathique traditionnellement utilisé en cas de crampes, courbatures, fatigue musculaire, lors d'efforts sportifs ou surmenage physique, aux 3 substances actives. Sporténine n'est pas un produit dopant. Il est vendu exclusivement en pharmacie. Pas avant 6 ans. Demandez conseil à votre pharmacien. Lire attentivement la notice. Si les symptômes persistent après 3 jours, consultez votre médecin. Visa 16/09/63681398/GP/002.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :