Santé Sport Magazine n°29 mai/jun 2014
Santé Sport Magazine n°29 mai/jun 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de mai/jun 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Caméléon Média

  • Format : (230 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : autorééducation des nageurs... exos pour le dos.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
A E:NTRAINE:ME:NT A. L'ENTRAINEMENT EN HYPOVENT LAT ON POUR QUI ? POURQUOI ? Alors que beaucoup saccordent à dire que bien respirer est 1mportanl lorsquon réaUse un effort, une méthode qui a fait rob jet de plusieurs études scientifiques ces dernières années préconise de s'entrainer en limitant volontairement sa respiration. Quels peuvent donc être les avantages de ce type d'entraihement et à quels sportifs sadresse t-il ? PA.AL ! OOCTEUflXAVlEJI WOOROHS.PHYSIOLOGISTE OU SPORT. l l existe certaines situabons oû l'air arrive dans lés poumol\s en quan 1te insuttîsante. On parle alors d'hypovent1lationCela peut se produire l des maladies respiratoires. C'est 6gatement te cas si on dêcide de volontairement moins respirer. Lentrait'lémànt en hypovent1latl6n 11luslré parfa11ement ce second exemple. Celle méthode- consiste en elfel à réduire rapport d'air en tours d'effort en effectuanl de.s blocages respiratoires d quetqus secondes. Elle peul être appllquêe-F.n nageant, en courant, en pédtilant elrtlênie en l" (; jm ; Jnl oo en pa11nant 1 Ouel intérêt peotll donc y avoir à d1m1nuer son rythme respiratoire naturel ? LES EFFETS Eli COURS D'EXERCICE Loqu'on réalise un exrcJcE ; en hypoventilat1on, deux effets n1ajeurs se produisent dans l'orga"1sme 1.1ne a\19mentation des concentrations en dioxyde de carbone IC02J et u o d11n1nutlo1'des concentrations en oxygène 1021. En ce qui concerne le taux de C02, Il aJgmente lôOJours qqelle que so1l larnan1èr don ! on retient sa resp1rat1on. En revancht', 1'oxygène ne diminue pas 01 alors lrês ra1blemen,, sils pournons sont remplis d'au au 1nome 1t où onbtoque sa resp1rat1on. Pour obtenir une d1m1nut1on s19n1licat1ve de roxygénat1on du corps,•t fa\1t qull'tes blocagesrcsp1rato1res se fassent avc. des poumons parliellernent vides. Pot..1r cela, il ra\1l dabord effectuer une exp1ra11on pul$ bloquer $a resp1ratiot1. C'est la technique du expirer bloquer Les recherches ool montré que 1.orsqoe 1 hypovenhla1ion esl appllquèe selonct ? tte techruque. la d11n1nut1on de l'oxygèl êst comparable â ce qu'on enregistre a ptus de 2 000 m datutude. Un Aspect partic:ul1àtémènt lntéress<:int de cetle méthode est donc de s1muter des conditions. d'at11t1.1de s<:il'\S qu111er'le n1\•é:tu dé la mérêt s:ins utiliser d'appareils particuliers. La baisse de 1 oxygène, associée à l'augmentation du C02, va avoir pour effet de géné:rer uni ? acido !.e irnportantc en cours dexercice. à la fois dans le sang et dans le mu sct. Cette c1dose esl à l'ong1ne des pnnc:.tpales adaplatio"s obtenues après la période d"entra1hement. LES EfffTS OBTENUS APRÊS ENTRAINEMENT Après une période d'entraînement en hypoventilation, ôn consta1e un-e réduetionrlu niveau
eUe ne11 na pas lo\lla rait le$ mêmes efrets Efi particulier. cl ne faul pas s'attendre à une augmentation du nombre de globules rouges. Cettè adaptation né se prodtiit qu'après une. tangue période d'exposition à t'altttude. INJÊRET DE LA MElliDDE L'entrainement en hypovent1lation est avantageux pour tous tes sp6thfs qui do1ven1 réaliser'des efforts intenses de courte et moyenne durées. de manière continue 01..1 rêpétée. L'acidose est en ellet le principal facteur responsablt : de la fatigue dans C< ! lype d'rdforl. En réduisant le niveau d'acidité, t'entrai'nement en hypo1Jenl1lation permet a1..1 sportif daller plus vile ou plus loin. La mt hod e peul être appliquée dans de nombreuses disciplines spor tives : course de demitond ljusqu au 3 OOOml. Oi:ftalJon. çyclis:rie sur piste. sports de combat. sports collect1fs, sports de raquette QU encore sports nautiques. (aviron, c:anoë kayak). Un autre avantage de l'entrafne:ment en hypoventJlat1on ! esl de solliciter rorganism-e derr1anière imporlanle Ê. sf ! ns avo11- obltgatoireml'.:nl recours à des éiél'<:1ct:s de haute 1ntensilé, plus lraumatisants pourt'appare1t loco 1'oteur. Les sportirs en phase de réëduçat1on i aprës une blcs.surto., ou qui souhaitent ménager leurs



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :