Santé Sport Magazine n°9 déc 10/ jan 2011
Santé Sport Magazine n°9 déc 10/ jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de déc 10/ jan 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Caméléon Média

  • Format : (319 x 376) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : ski de fond... votre préparation physique et celle des champions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
66 Ce qui me motive ? l'envie L'envie de me dépasser ! 99 Et ce ne sont pas les petites fuites urinaires qui vont m'en empêcher... Et oui ! 39% des sportives* sportives sont concernées par des petites fuites urinaires et de façon générale, 1 femme sur 3 après 35 ans ; k* ans.*"'Il est donc important de choisir des protections adaptées. Moi, je fais confiance à TENA Lady% Lady. La La protection TENA Lady Mini Mirai Magic est très discrète e et t vraiment efficace. Je reste fraîche, sûre de moi et libre pendant mes activités sportives ! (TENA, partenaire des courses La Parisienne et ODYSSEA.. Licc,Dmpagl-pe les femmes dans leur bien-être au quctidien. Pour faire ddu u sport en en toute liberté,. il il est important de de protéger et de muscler son périnée au méme même titre que q les informations et le D VD d'exercices de musculation du périnée. lady/-., @ _/Mini Magic 664 MM 34 -=- lENA, partenaire des courses La Parisienne et ODYSSEA, accompagne les femmes dans leur bien,..être au quotidien. abdominaux. Cela évite le risque de petites s fuites urinaires pendant l'effort, l'effort. TENA propose aux sportives sur simple aappel l téléphonique de des s brochures conseils, conseils.. ddes échantillons mais aussi des informations et le DVD d'exercices de musculation du périnée. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.librement-feminin.fr www.librementfeminin.fr ou appelez-nous
DÉCEMBRÉ 2010 DONNEZ VOTRE AVIS SUR SANTESPORTMAGrcJGMAIL.COM SANTESPORTMAGfflOMAILCOM FAITES-NOUS PART DE VOS IMPRESSIONS SUR CE MAGAZINE EN NOUS LAISSANT UN MESSAGE. A Siée WtàleN RÉDIJOT, rut Chi, 751T115 >di : d> PoirS PeaS F.C.5 02 21.E au ceeridt 2Ci1l]f TéL W-.13383 Ir147 091 e Directrice -da La pubteieri ! Rédactrice am die Mine ; Surit:• Retlactiitifeldtafeiy:lrmi Enfin Emm• reedirr1rr sdcatiiikee dem St> vara Casai àutÉs lits articles h:Am clic:banne aie kEtet Ceinitecle ; tari. Fletrar-AufrirOEL br.à.T.:, Canclixi : fer ! , 2"lizei Ili% UT eu Pie à Rubdeis Siniwing otticturnside. : CC,1 hem Elinctitedi b SLIM• Chef de publie e Peyre.• Aeis tarde de coimemiteker. : *an : ne : i ra.à Cintimittur riidadkin:is2V : Imprimeur. : &lir lae.tgarierc 31150 EllF:Lu• Billai meadmarc RENDEZ-VOUB RNDZ - VOUS• DOULOUREUX SOULAGEMENT Benoît Bene a a 21) 20 ans. C'est c est un un bon footballeur. IL Il a même joué dans un centre de formation au football reotball professionnel dans un grand club de province. Là-bas, bas, il a auss• aussi passé son bac. Il mc me consutte consulte alors qu'il qu'iL esl mg de retour chez ses parents, en banlieue parisienneparisienne. IL Il sc se plaint de douteurs douleurs aux. « « adducteurs ». les muscles situés sttuês à L'intérieur l'1nténeur des cuisses, particulièrement part•cullèrement soll•cités sollicités tors lors de sa prattquc. pratique. Dans son du club, b. tc le mêdcctn médecin ava1t avait réalisé un bon ban b•lan. bilan. À La la radiographie et à ['échographie, l'échographie, les os, les art•cutatlons,les articulations, [es adducteurs et La la paroi abdominale : tout était rassurant. Le repos et la rééducation ne l'avaient pas soulagé. Mari Mon examen est quasi normal mais Benoît est 1nqUtct. inquiet. Il réclame une IRM, M. je cëde celle pour le rassurer. Encor Encore rien à stgnater ! signaler ! Au fil des consultations, fenvoie j'envie Benoît chez un posturaLegue, posturologue, un ostéopathe et mérne même un chirurgien. Rien n'y fa1t fait ! Aucune opération n'est bien sûr indiquée. mdtquée. Alors, Je je tente dao d'approfondirle profon di r dialogue : « : « Benoît, je voudra1s voudrais te te suggérer suggerer une piste de réflexion. Et si cette douleur te permettait d'expliquer ton êchec échec au centre de formation ? rrn on 2 Et Et si si tu tu ne souhaitaiS souhaitais pas entendr entendre que tu n'ava1s n'avais pas le talent nécessaire pour devenir deven1r "pro" ? 2 Ton cereau cerveau préférerait écouter, avec un peu trop trEp d'attention,lla a plainte pl<:mte de ton adducteuradducteur. Ton tendon serait vra1ment vraiment fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :