Santé Médecine douce n°4 jui/aoû 2013
Santé Médecine douce n°4 jui/aoû 2013
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°4 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 89,6 Mo

  • Dans ce numéro : ce qui marche vraiment... l'homéopathie de A à Z.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Santé Douce Nature raître, à sa surface, l’huile essentielle (celle-ci étant moins dense que l’eau). Il n’y a plus qu’à la prélever. Le reste du liquide sera utilisé pour créer une eau florale (hydrolat). L’autre technique, utilisée pour les agrumes (Orange, Citron...), consiste à presser leur zeste mécaniquement et à froid. Comment les utiliser ? Il existe 5 grands types d’utilisation des huiles essentielles dans notre vie de tous les jours : L’étiquetage du flacon Il doit comporter : • Le nom vernaculaire (ex : Ylang Ylang) de la plante et son nom scientifique (ex : Cananga odorata),• La composition et l’origine,• Les conseils d’utilisation : pro- priétés (apaisante, relaxante...), usage (stress, insomnie...) et recommandations (diffusion, bain, massage...),• Le nom des solvants,• La quantité nette (10 ml)• La durée de conservation,• Le nom et l’adresse du nisseur, four-• L’appellation de l’huile. PHOTOS.COM• En diffusion dans l’atmosphère Grâce à un diffuseur électrique, l’huile essentielle libère dans l’air ambiant des microparticules d’huile essentielle. Outre leurs actions thérapeutiques, les huiles essentielles diffusées dans l’atmosphère éliminent les odeurs désagréables (tabac, cuisine...), revitalisent l’air ambiant et apportent des ions négatifs. Les brule-parfums peuvent aussi être utilisés mais, en chauffant les huiles essentielles, ils diminuent fortement leurs principes actifs.• En ingestion Il est vivement déconseillé, quelle que soit l’huile essentielle, de dépasser les doses prescrites (pour un adulte, jamais plus de 3 gouttes par prise et jamais plus de 3 prises par jour). Il ne faut jamais absorber les huiles essentielles directement. Il faut toujours les diluer avant (dans un corps gras, sur une cuillerée de miel...) et de laisser fondre le tout dans la bouche. On peut également faire fondre le miel dans une tisane ou de l’eau chaude (mais pas bouillante).• En inhalation humide Elle consiste à respirer (par le nez) de la vapeur d’eau chargée de quelques gouttes d’huile essentielle (pas plus de 10 gouttes). A défaut d’inhalateur (que vous pouvez acheter en pharmacie), vous pouvez tout simplement vous pencher au-dessus d’un bol d’eau chaude avec une serviette de bain sur la tête pour respirer le plus possible de vapeur. Ne pas dépasser plus de 15 minutes par inhalation.• Dans le bain Les huiles essentielles n’étant pas solubles dans l’eau, il faut les mélanger à un émulsifiant avant de les verser dans le bain. On peut ainsi utiliser de la poudre de lait (2 à 3 cuillères à soupe), de la poudre d’algue (1 à 2 cuillère à soupe), un savon liquide ou un shampooing neutre (1 cuillère à soupe) ou de l’huile végétale (1 à 2 cuillères à soupe). Ne pas dépasser la dose de 10 gouttes par bain et ne pas rester plus de 20 minutes.• En friction et en massage Appliquées sur la peau, les huiles essentielles pénètrent les tissus et irriguent le corps par le sang. On peut ainsi privilégier les passages veineux comme le PHOTOS.COM 6. Santé médecine douce
poignet ou le coude. En règle générale, il vaut mieux éviter d’appliquer sur la peau des huiles essentielles non diluées. Il est conseillé de les mélanger au préalable avec une huile végétale (jojoba, macadamia, rose musquée, argan, noix de coco, germes de blé, amande douce, olive, noyau d’abricot...). Quel bon dosage ? Une règle générale simple permet de fixer les doses que l’on peut absorber par voie interne : • Chez l’adulte : 1 goutte par 25 kg de poids corporel, de 1 à 3 prises par jour.• Chez l’enfant : ne pas utiliser d’huile essentielle - HE - par voie interne avant 36 mois. Pour les enfants de plus de 36 mois, 1 à 3 gouttes par jour maximum et de préférence sur avis d’un médecin et ou d’un aromathérapeute. Une huile essentielle est efficace pour une dose donnée et sur une durée déterminée. Si une huile essentielle n’a pas l’effet désiré au bout de 5 jours, il est préférable d’en changer (en général, plusieurs huiles essentielles peuvent être utilisées pour un même symptôme). Continuer le traitement avec une huile essentielle ayant des propriétés semblables. Les effets d’une huile essentielle diminuent avec le temps et peuvent même s’inverser si on l’emploie à forte dose. Un médecin ou aromathérapeute peut prescrire des traitements plus longs à des doses supérieures en fonction de la gravité de la maladie, de son ancienneté et de l’effet recherché. Les règles à respecter Avant d’utiliser des huiles essentielles, il est bon de savoir quelques principes et de respecter quelques précautions : • Ne pas utiliser d’huiles essentielles si vous êtes une femme enceinte ou allaitante,• Ne pas utiliser pour un enfant de moins de 3 ans, ou par une personne fragilisée et âgée,• Ne jamais appliquer pure sur la peau : toujours fortement diluée avec une substance huileuse ou grasse,• Ne jamais appliquer sur une peau trop fragile et près des muqueuses,• Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes : pas d’exposition au soleil après un soin avec l’une d’elle ; attention à bien se renseigner,• Ne jamais ingérer une huile essentielle par voie orale : certaines sont fortement toxiques ; bien se renseigner avant auprès d’un spécialiste tel qu’un aromathérapeute,• Conservez vos huiles essentielles à l’abri de la lumière et de la chaleur pour préserver leurs propriétés, et surtout hors de la portée des enfants, PHOTOS.COM• Ne pas appliquer sur les animaux de compagnie tels que les chats, car elles peuvent se révéler mortelles. A certaines doses, les huiles essentielles présentent des effets thérapeutiques sur un certain nombre de maladies. L’emploi des huiles essentielles pour tel ou tel mal ainsi que leur posologie n’est pas de votre ressort (donc pas d’automédication s’il vous plait !), mais celui des médecins, des aromathérapeutes et des pharmaciens. Les huiles essentielles vous apporteront de nombreux bienfaits tant au niveau de votre bienêtre physique que psychique, mais leur emploi nécessite donc des précautions. ■ J.B. PHOTOS.COM Santé médecine douce. 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 1Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 2-3Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 4-5Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 6-7Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 8-9Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 10-11Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 12-13Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 14-15Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 16-17Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 18-19Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 20-21Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 22-23Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 24-25Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 26-27Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 28-29Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 30-31Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 32-33Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 34-35Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 36-37Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 38-39Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 40-41Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 42-43Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 44-45Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 46-47Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 48-49Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 50-51Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 52-53Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 54-55Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 56-57Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 58-59Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 60-61Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 62-63Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 64-65Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 66-67Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 68