Santé Médecine douce n°4 jui/aoû 2013
Santé Médecine douce n°4 jui/aoû 2013
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°4 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 89,6 Mo

  • Dans ce numéro : ce qui marche vraiment... l'homéopathie de A à Z.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
GROUPE ÉDITORIAL www.piktos.fr Couverture Atelier Didier Thimonier Photo Getty images Illustrations Hélène Crochemore Couv -Les aliments de la mer.indd 1 04/02/10 09:10 Santé Dossier Les vertus thérapeutiques de l’eau de mer Quand un chef cuisine ! 19,95 € Grand plat et… …Petit Voici une recette originale de savourer les huitres qu’Eric Coisel - Chef à la « Maison Prunier », le célèbre et premier restaurant de la mer à Paris, a bien voulu nous révéler pour Médecine Naturelle. Quand l’huitre batifole avec les algues… Les aliments de la mer Dans cet ouvrage, Jean-Claude Secondé aborde la mer sous tous ses aspects. Les éléments vivants, si divers, permettent de guérir, de rajeunir, de se régénérer au plan psychologique. La mer est un miracle de la nature immédiatement accessible. Elle offre ses bienfaits par son eau : c’est la thalassothérapie et ses massages, mais elle peut également être consommée dans un but thérapeutique. Son sel sert autant aux soins de la cuisine qu’à celui des affections du corps : chacun connaît ceux de l’Utah, de Guérande, de l’Himalaya ou de la mer Morte. Les algues sont également de plus en plus utilisées : fucus, spiruline, dulce, lithothamme, laitue de mer… et largement employées en nutrition comme en soins en raison de leurs exceptionnelles propriétés. Chacun sait l’excellence des éléments nutritionnels de l’huître (fer, cuivre, Oméga 3, iode, DHA et EPA, sélénium, zinc, vitamine B12, magnésium…) et des poissons (cabillaud, thon, hareng, sardine, morue…). Ne pas oublier, naturellement, les crustacés, les coquillages, les huiles de poisson consommées depuis fort longtemps dans notre pays. Voici l’auteur lancé à la poursuite des nourritures de la mer et de leurs Oméga 3 aux exceptionnels pouvoirs anti-vieillissement, en raison de la présence du DHA (acede docosahéxaénoïque), sans compter leur impact positif sur le fonctionnement cardiaque et l’excès de cholestérol. De nombreux autres compléments alimentaires proviennent des crustacés et des cartilages de poissons comme la chondroïtine et la glucosamine, mais on trouve également le calcium, le magnésium…L’auteur en dresse la liste, précise leurs effets si bénéfiques et parvient ainsi à établir une véritable pharmacie de la mer. Chacun y trouvera, très concrètement, des moyens de vivre mieux, en meilleure santé, avec moins de douleurs et, très probablement, plus longtemps. Jean-Claude Secondé : Ostéopathe et praticien des thérapies naturelles, il anime des cours, conférences et séminaires sur les thèmes du « mieux-être » et des thérapies énergétiques. Il est l’auteur de « Rajeunir jusqu’à 100 ans », chez le même éditeur (2004). Le Pr Maurice Cloarec est Professeur à l’Université de Paris VI. Ancien chef de service à l’hôpital Tenon (Paris) en médecine interne, maladies vasculaires et métaboliques, il est l’un des membres fondateurs du conseil du Collège Français de Pathologie Vasculaire et Président de l’Association de Prévention Médicale. Les aliments de la mer Jean-Claude Secondé Jean-Claude Secondé Préface du Pr. Maurice Cloarec La Pharmacie de La mer édition revue et corrigée …Petit plat gourmand Recette extraite de l’ouvrage de Jean- Claude Secondé. Les aliments de la mer - Editions Delville santé – 300 pages - 19,95 € Huitres en papillotes de nori et de dulse aux pommes-fruits Pour 4 personnes Préparation : 25 minutes Dessalage : 20 minutes Temps de cuisson : 15 minutes Type de cuisson : à la casserole et au four 16 huîtres n°2 ou 24 huîtres n°4 15 g de nori Dessalez le nori et la dulse durant 15 à 20 minutes dans de l’eau froide puis rincez-les ensuite soigneusement. Mélangez le gros sel de Guérande avec les paillettes d’algues. Ouvre les huîtres, prélevez les mollusques et gardez les coquilles. Pochez les huîtres quelques secondes dans leur jus puis égouttez-les et réservez la cuisson. Grillez fortement les tranches de pain rassies. La sauce : Faites réduire la cuisson des huîtres, ajoutez la crème et les tranches de pain et laissez cuire 8 minutes. Puis incorporez 100 g de beurre, préalablement détaillé en petits morceaux, à l’aide d’un fouet. Assaisonnez de poivre mais ne salez pas et pour finir 36. Santé médecine douce 25 g de dulse 1 cuillère à soupe de paillettes d’algues 2 pommes vertes Granny Smith 3 tranches de pain rassis 15 cl de crème 120 g de beurre 400 g de gros sel de Guérande Sel fin Poivre du moulin passez cette sauce au chinois fin. Pelez les pommes et coupez-les en petits dés, mettez-les dans une casserole en les faisant revenir 4 minutes dans 20 g de beurre, tout en veillant à les conserver croquantes. Préchauffez le four à 200° (th.6-7). Enveloppez délicatement chacune des huîtres dans une feuille de nori et une feuille de dulse. Tapissez ensuite les coquilles d’huîtres de dés de pomme et de petits morceaux de dulse et disposez dessus les huîtres enveloppées. Enfournez et laissez tiédir 2 minutes. Pour finir… Nappez les huîtres de sauce au pain noir, poivrez et dressez les coquilles ainsi garnies dans les assiettes sur un lit de gros sel aux algues. Paupiettes d’algues au lieu Temps de cuisson : 25 minutes Type de cuisson : vapeur 4 filets de lieu d’environ 200 gr chacun 4 pommes de terre 8 feuilles de dulse déshydratées Poivrez et citronnez les filets, les rouler et entourez-les de dulse, éventuellement maintenue par une pique de bois. Faites de même avec les pommes de terre épluchées. Posez le tout sur la grille position basse. Versez un grand verre d’eau dans le fond du plat. Couvrez et programmez. Pour servir… Entrouvrez les algues, elles sont encore coriaces. Ne les mangez pas mais elles auront communiqué une saveur incomparable aux aliments. « Maison Prunier » 16, avenue Victor Hugo – 75008 Paris Tél. : +33 (0)1 44 17 35 85
Santé On en parle Tabagisme arrêter le tabac comment aborder le changement ? « La plus grande découverte de tous les temps est que les êtres humains peuvent modifier leur vie en modifiant leur attitude d’esprit. » Albert Schweitzer Savez-vous combien de fois un fumeur peut décider d’arrêter de fumer dans sa vie ? Il semble qu’une grande majorité des fumeurs en ait régulièrement l’envie, le désir : celui de se libérer de cette contrainte et de ses conséquences. Pourtant, ils sont assez peu à franchir le cap, et moins encore à parvenir à leur résultat de façon définitive. Les obstacles Le plus souvent, c’est le manque qui est avancé. Seulement, si le manque physique était déterminant, les patchs donneraient de bien meilleurs résultats ! En creusant un peu, on s’aperçoit que dans une immense majorité des cas, le manque se situe à un autre niveau : derrière le fait de fumer, se cachent de nombreux autres comportements ! La cigarette est parfois une façon de gérer le stress, de s’octroyer du plaisir, de mieux vivre certaines émotions, de se retrouver. Les causes sont multiples et c’est en agissant directement sur ces causes qu’un arrêt est possible dans de bonnes conditions. « Les causes sont multiples et c’est en agissant directement sur ces causes qu’un arrêt est possible dans de bonnes conditions. » Comment aborder le changement ? Fumer est un rituel, un conditionnement. Aborder le changement passe par une compréhension de ce qui se passe derrière les gestes, derrière l’acte de fumer. La question est : quels sont les mécanismes et les besoins qui sont réellement à l’œuvre en nous ? C’est le plus souvent l’introspection qui permet le déconditionnement. L’hypnose ou l’auto-hypnose sont des outils privilégiés pour ce type de changement dans ce sens où ils sont basés sur notre capacité à nous redéfinir, ils nous aident à prendre du recul, à nous dissocier des gestes et des envies, à les reconsidérer et au final à les lâcher. L’hypnose n’est pas un sommeil, surtout dans sa forme moderne : elle est une exploration progressive de notre inconscient et nous permet d’agir sur nos mécanismes profonds. Malgré tout, il peut y avoir une peur du changement, aussi la méthode utilisée doit respecter le rythme de chacun, éviter la pression pour que celui-ci se fasse aussi naturellement que possible. Redevenir un non-fumeur, est-ce possible ? Il y a deux sortes de personnes qui arrêtent la cigarette : ceux qui le font avec leur volonté, presque contre eux-mêmes. Ceux-ci sont souvent dans le contrôle et font face à un risque de rechute important car ils sont dans la frustration. Les autres ont compris comment se détacher naturellement de la cigarette. Passer par un travail mental facilite ce résultat : ce n’est alors pas une frustration, mais une libération qui est ressentie. Ce n’est pas un manque qui apparaît, mais une envie : celle de profiter de cette liberté retrouvée et de ses conséquences. Quand l’arrêt se passe ainsi, alors le changement est profond, bien plus durable, et surtout plus sain car en accord avec nos mécanismes et nos besoins. Toute opportunité est bonne pour entreprendre un tel chemin, qui occasionne le plus souvent une découverte de soi ! L’auteur Kévin Finel est psychothérapeute, coach formateur en hypnose Ericksonienne et en PNL. Conférencier, il dirige depuis 2002 l’Académie d’hypnose (A.R.C.H.E.). www.centre-hypnose.fr Pour arrêter de fumer Un livre hypnotique C’est à nous et à nous seuls que revient la nécessité de franchir le pas, de bouger, de changer. Notre vie ne peut évoluer que si nous évoluons nous-mêmes et nous avons en nous des ressources insoupçonnées à côté desquelles nous passons le plus souvent. Et si nous décidions de revenir à nousmêmes ? Ce livre nous y invite… Éditions Bussière 120 pages – 8 euros Santé médecine douce. 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 1Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 2-3Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 4-5Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 6-7Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 8-9Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 10-11Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 12-13Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 14-15Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 16-17Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 18-19Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 20-21Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 22-23Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 24-25Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 26-27Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 28-29Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 30-31Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 32-33Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 34-35Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 36-37Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 38-39Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 40-41Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 42-43Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 44-45Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 46-47Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 48-49Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 50-51Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 52-53Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 54-55Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 56-57Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 58-59Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 60-61Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 62-63Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 64-65Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 66-67Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 68