Santé Médecine douce n°4 jui/aoû 2013
Santé Médecine douce n°4 jui/aoû 2013
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°4 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 89,6 Mo

  • Dans ce numéro : ce qui marche vraiment... l'homéopathie de A à Z.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Bien-être Nutrition Vive l’huile d’olive ! L’huile d’olive, c’est avant tout le soleil, cette impression de chaleur lourde qui fait du bien au corps, ce jaune si particulier qui évoque l’or de la nature. A nos côtés depuis la nuit des temps, elle a cette douceur discrète des bonnes choses, lesquelles, sans que l’on s’en rende compte, nous entourent de leurs bontés. Hypotensive, anti-inflammatoire, elle prévient l’ostéoporose, les maladies cardio-vasculaires et combat le diabète. Elle veille aussi à la beauté de votre peau, de vos cheveux, de vos mains, et à la blancheur de vos dents... PHOTOS : PHOTO.COM Utilisée dans la préparation des aliments et dans les composants de certains produits de cosmétiques, l’huile d’olive est vantée pour ses vertus anti-oxydantes. Seule l’huile d’olive vierge possède ce genre de bienfait puisqu’elle est extraite par une simple pression à froid. C’est la condition sine qua none pour que les particules bienfaisantes du produit soient préservées. Des actifs essentiels Les actifs essentiels, responsables des bienfaits de l’huile d’olive sont la vitamine E, les polyphénols, les acides gras mono-insaturés et les acides oléiques. Ils interviennent pour prévenir les maladies cardio-vasculaires et d’autres maladies dégénératives liées à la vieillesse. L’huile d’olive aide également à la prévention de certains cancers. D’autre part, la consommation de cette huile miraculeuse permet de réduire le taux de mauvais cholestérol et d’améliorer la digestion. 14. Santé médecine douce La meilleure des huiles ! L’huile d’olive est formée de triglycérides, autrement dit d’acides gras mono-insaturés (principalement l’acide oléique) et de la carotène, qui produisent respectivement la vitamine E et la provitamine A, lesquels, associés aux polyphénols, sont de puissants agents antioxydants. À l’inverse des huiles polyinsaturées (huiles de soja ou de tournesol), l’huile d’olive ne dérègle pas la programmation cellulaire, principale cause du vieillissement, par sa teneur en vitamine E, elle augmente même la capacité de défense de l’organisme. La consommation d’huile d’olive est également recommandée dans les cas des gastrites hyperchlorydriques et d’ulcères. Elle prévient la formation de calculs bilaires, agit favorablement sur l’atonie de la vésicule biliaire et prise pure et à jeun, elle favorise le transit intestinal. Ses pigments, ont une action préventive des maladies cardio-vasculaires. L’huile d’olive est aussi préconisée pour lutter contre les excès de table. Les lendemains d’agapes, on conseille d’en boire une bonne cuillerée. Avec toutes ses vertus, pas étonnant que l’huile d’olive vierge soit une des bases du fameux « régime crétois ». Alors, pour votre santé, réduisez allègrement beurre et crème fraîche au profit de cette huile miraculeuse et si fruitée ! ■ V.L. A LIRE « Saveurs & vertus » En consommant régulièrement de l’huile d’olive, et en apprenant à utiliser les feuilles de l’olivier, vous connaîtrez les secrets d’un Sud généreux, pour une hygiène de vie saine et pleine de bon sens. « L’huile d’olive » d’Armelle Darondel, Editions Jacques Grancher, 128 pages, 15 €.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 1Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 2-3Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 4-5Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 6-7Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 8-9Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 10-11Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 12-13Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 14-15Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 16-17Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 18-19Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 20-21Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 22-23Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 24-25Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 26-27Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 28-29Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 30-31Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 32-33Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 34-35Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 36-37Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 38-39Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 40-41Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 42-43Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 44-45Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 46-47Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 48-49Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 50-51Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 52-53Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 54-55Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 56-57Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 58-59Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 60-61Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 62-63Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 64-65Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 66-67Santé Médecine douce numéro 4 jui/aoû 2013 Page 68