Santé Médecine douce n°2 nov-déc 12/jan 2013
Santé Médecine douce n°2 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 131 Mo

  • Dans ce numéro : ces plantes qui font des miracles... des avantages à découvrir au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
E e tsés ïe, er es,rss.nt le en, s- esnsnt e 10 n- r- pns er PHOTO.COM SANTÉBIONATURE• Anti-stress : aux céréales Fait à partir de farine complète enrichie de graines de tournesol, d’avoine, de pavot…, c’est une mine de sels minéraux, notamment de magnésium, connu pour ses effets rééquilibrants sur le système nerveux. Il calme la nervosité et favorise le sommeil. Pour améliorer vos réserves en magnésium, manger 3 à 4 tranches/jour pendant 1 mois.• En période de régime : aux noix Les noix sont riches en acides gras essentiels, Oméga 3 et Oméga 6, indispensables pour préserver la souplesse des membranes cellulaires, une peau, des cheveux et des ongles en bonne santé. Un apport bienvenu lorsque vous diminuez votre ration de matières grasses pour mincir. Conciliez minceur et santé en mangeant 30 g de pain par repas.• Contre la constipation : complet ou au son Ces pains sont fabriqués avec des farines non raffinées, obtenues par la mouture de graines ayant conservé leur enveloppe. Celle-ci est essentiellement composée de fibres de cellulose, idéales pour améliorer le transit intestinal. Alternez pain complet, pain au son, car trop souvent consommé, le son peut irriter l’intestin.• Contre le grignotage : au levain Le levain est une levure naturelle obtenue en laissant fermenter de la farine complète et de l’eau dans l’atmosphère chaude du fournil. Mélangé à la pâte à pain, il donne une 88 8. - Santé Mai-Juin-Juillet médecine douce 2012 PHOTO.COM PHOTO.COM l GLUCIDES & FIBRES Du pain pour notre santé ? Consommé par près de 98% des Français et recommandé par les professionnels de santé pour ses apports en glucides complexes et fibres, le pain reste un des piliers de notre modèle alimentaire. Toutefois sa consommation diminue, il est consommé moins fréquemment et une majorité de la population n’en mange plus à chaque repas, mie très dense. C’est un coupe-faim naturel qui coûte à peine quelques calories ! Afin de garder la saveur et le mœlleux de la mie, conservez votre L’effet pain dans générationnel un torchon. et les nouveaux comportements alimentaires permettent d’expliquer ces évolutions. Parallèlement, le fossé entre les recommandations nutritionnelles et les comportements alimentaires s’accentue particulièrement chez les femmes et les jeunes. Pourtant, le pain Les pains bénéficie à la loupe ainsi toujours• La baguette d’une tradition place à part dans C'est la plus l’alimentation vendue en des France, Français. ajout autre que la garantie sans farine, le levain, le sel et l'eau. Elle a un goût plus Un prononcé aliment grâce au levain liquide, conseillé que la baguette pour normale. Idéale tous pour les diabétiques et ceux qui surveillent Par ses leur apports ligne. en glucides complexes, fibres,• La baguette protéines Bio végétales et différents garantie micronutriments, avec des 100% naturelle, farines sans le pesticides pain conseillé ni engrais, pour réalisée uniquement rééquilibrer l’alimentation. avec des ce qui semble un tort. Il représente aujourd’hui 15,5% de la contribution à l’énergie quotidienne, devant toute autre catégorie de produits. Il est également le 1er contributeur en glucides (29,1% de l’apport total des adultes) et en glucides complexes (44,3%). Les autorités de santé recommandent une alimentation composée à 35-40% de lipides, 15% de protéines et 45- 50% de glucides (et 25 g de fibres). Chez les adultes, la consommation de lipides correspond à la fourchette basse des recommandations (36% du total de l’alimentation). Les protéines sont en légère surconsommation (17%). La consommation de glucides - dont glucides complexes - se situe quant à elle dans le bas de la fourchette de recommandations (46,2%). Si la consommation de lipides baisse par rapport à 2007 (37,8%), on observe le maintien d’une légère surconsommation des protéines (16,5% en 2007) par rap-
PHOTO.COM port aux glucides (45,7% en 2007). Cette surconsommation peut, à terme, représenter des risques médicaux : troubles cardio-vasculaires, insuffisance rénale, ostéoporose, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin… 10 bonnes raisons de manger du pain 1.Une source de nutriments essentiels et un minimum de matières grasses Le pain apporte des glucides complexes, des protéines et des fibres en quantité intéressante. Il contient très peu de lipides, ce qui lui permet de répondre aux recommandations en matière d’équilibre alimentaire. 2.Une couverture optimale des besoins énergétiques Les glucides donnent l’énergie nécessaire à nos systèmes musculaire et nerveux pour fonctionner. Complexes, ils nous apportent l’énergie nécessaire pour avancer toute la journée. 3.Un plaisir quotidien Le pain se décline aussi bien avec du jambon, pour une pause SANTÉBIONATURE 10 PHOTO.COM déjeuner.Un aliment équilibrée, qui stimule qu’avec quelques tous carrés nos sens de chocolat noir Le pour pain un est goûter l’un idéal. des rares La variété aliments des à pains concentrer permet de autant varier de les qualités plaisirs pour jour après le plaisir jour. de la vue, de l’ouïe, de l’odorat, du goût et du toucher 4 d’autant.Une plus source qu’il de en existe une grande fibres, diversité. toutes variétés confondues Tous Quel les pains apportent pour vous des fibres. ? Réhabilité Ces dernières par interviennent les nutritionnistes, sur le le fonctionnement pain multiplie intestinal formes et et saveurs dans et la répond prévention à de de nombreux certaines besoins. pathologies. les Le pains comprend ne se ressemblent à la fois Tous pas. des fibres Selon solubles la farine qui utilisée ralentissent et procédé la digestion de et fabrication des fibres (temps insolubles de pétrissage, qui facilitent fermentation, le transit intestinal. cuisson, ajout Selon d’ingrédients) les pains, ils peuvent chacun possède sources ses ou propres riches en caractéristiques fibres. être nutritionnelles. 5.Une réponse pratique à l’alimentation nomade Prêt à la consommation, le pain est la base simple d’un repas équilibré même quand celui-ci est pris en extérieur ou sur le pouce. C’est un aliment qui s’adapte à tous les moments de la journée. Pratique et rassasiant, il peut être consommé lors d’un déjeuner rapide sans risque de faim ou de grignotage dans l’après-midi.• Energétique : le brioché Il est idéal pour les sportives. Moins riche que la brioche, ce pain contient toutefois un petit pourcentage de sucre et de corps gras (environ 10 g pour 100 g de pain), qui vous donnera la pêche et vous aidera à poursuivre vos efforts sportifs sans coup de barre. Consommez-le au moins une heure avant l’effort afin d’éviter les lourdeurs d’estomac. Un pilier de l’équilibre alimentaire• Anti-stress : aux céréales Fait Le à partir pain de est farine à la complète fois une enrichie source de graines importante de tournesol, de glucides de pavot…, complexes c’est une et mine une d’avoine, de sels source minéraux, de protéines notamment végétales. C’est connu aussi pour ses l’une effets des de magnésium, rééquilibrants principales sur sources le système de fibres nerveux. dans Il calme l’alimentation, la nervosité avec et favorise faible sommeil. teneur Pour en améliorer lipides. vos une réserves en magnésium, manger 3 à 4 tranches/jour pendant 1 mois. 6• En.Un période régulateur de régime de satiété : aux La noix composition du pain, alliant fibres Les noix et sont glucides riches complexes, en acides procure essentiels, un sentiment Oméga 3 de et satiété Oméga qui 6, gras évite indispensables de consommer pour entre préserver les repas. la souplesse des membranes cellulaires,.La une garantie peau, des d’un cheveux petit et des 7 ongles déjeuner en bonne complet santé. Un apport Accompagné bienvenu lorsque d’un vous produit diminuez laitier, d’une votre ration boisson de et matières d’un fruit grasses ou jus pour de fruit, mincir. le Conciliez pain est le minceur meilleur et allié santé d’un en petit mangeant déjeuner 30 g équilibré. de pain Le par pain repas. est le garant d’une bonne couverture des• Contre besoins la énergétiques. constipation : complet ou au son 8 Ces.L’indispensable pains sont fabriqués pour avec un des farines repas non convivial raffinées, obtenues par Un la mouture repas sans de graines pain n’est ayant pas conservé leur « Le enveloppe. pain sur la Celle-ci table avant est un repas. de essentiellement commencer un composée repas » de est fibres un rite de cellulose, inscrit dans idéales pour repas améliorer gastronomiques le transit à intestinal. la française Alternez consacrés pain par complet, l’Unesco. pain au L’oublier son, car favorise trop souvent consommé, et la déstructuration le son peut irriter des le grignotage repas. l’intestin. 9• Contre.Un bon le apprentissage grignotage : de au l’équilibre levain alimentaire S’il Le est levain consommé est une depuis levure l’enfance, naturelle c’est obtenue un aliment laissant qui fermenter peut servir de de la farine base complète pour apprendre et de l’eau les bons dans repères l’atmosphère d’une chaude alimentation du fournil. variée et Mélangé équilibrée. à la pâte à pain, il donne une 90 - Mai-Juin-Juillet 2012 Mai-Juin-Juillet Santé médecine 2012 douce. - 989 PHOTO.COM PHOTO.COM miet natu calor et le vez Les• La C'est garan farin a un levai male ceux• La 100 farin réali



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 1Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 2-3Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 4-5Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 6-7Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 8-9Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 10-11Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 12-13Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 14-15Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 16-17Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 18-19Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 20-21Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 22-23Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 24-25Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 26-27Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 28-29Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 30-31Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 32-33Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 34-35Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 36-37Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 38-39Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 40-41Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 42-43Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 44-45Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 46-47Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 48-49Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 50-51Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 52-53Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 54-55Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 56-57Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 58-59Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 60-61Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 62-63Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 64-65Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 66-67Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 68