Santé Médecine douce n°2 nov-déc 12/jan 2013
Santé Médecine douce n°2 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 131 Mo

  • Dans ce numéro : ces plantes qui font des miracles... des avantages à découvrir au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
c’est moi qui l’ai fait ! les vertus du karité Bio par nature… Le karité, arbre de vie aux multiples vertus, pousse à l’état sauvage, sans pesticides ni fertilisants, dans la savane africaine. Depuis des millénaires, les africains préparent le beurre de karité en débarrassant les fruits (ou noix) de leur pulpe par fermentation. L’amande, blanchâtre, très grasse, est ainsi réduite en pâte par pilonnage et plongée dans l’eau bouillante. Refroidie, la graisse surnage et la pâte huileuse recueillie est malaxée pour donner un extrait végétal exceptionnellement riche en insaponifiables (action émolliente et anti-inflammatoire), en latex (élasticité de la peau), en Phytostérols et en vitamines A (A2 anti-infectieuse), D, E et F(acides gras essentiels). Le karité utilisé pour la beauté du visage, du corps et des cheveux, est réputé comme une des meilleures protections contre le froid. Des recettes.. En cosmétique Pour une chevelure de rêve… Enduisez vos cheveux des pointes à la racine avec du beurre de karité, répartissez bien en massant aussi le cuir chevelu. Enveloppez d’une serviette chaude et laissez ainsi agir 30 minutes. Rincez 58. Santé médecine douce et lavez vos cheveux de préférence avec un shampooing au karité. Idéal : enduisez-en vos cheveux avant de vous coucher et garder une nuit complète. Astuce : le karité liquide à la chaleur, se solidifie dès que la température baisse. Si c’est le cas, avant de l’appliquer réchauffez-le une minute dans le creux de vos mains. En hygiène et santé Petits problèmes de peau… Notre peau nous cause parfois de petits soucis au quotidien, pas gravissimes en soi mais qui ont le don de survenir toujours lorsque l’on s’y attend le moins. Le karité est idéal pour les peaux sèches et sensibles mais savezvous qu’il convient aussi très bien aux peaux à problèmes ? Irritations de la peau et des muqueuses : par sa douceur le karité apaise les démangeaisons et les irritations. Appliquez-en une noisette 2 à 3 fois par jour sur l’endroit et massez. Hématomes : appliquez un peu de karité 3 à 4 fois par jour dès le coup et massez doucement. Le vilain bleu va très vite s’estomper. Piqûres d’insectes : vite un peu de beurre de karité qui calmera la douleur, évitera rougeurs, gonflements et… pleurs ! Callosités : appliquez généreusement et régulièrement du karité sur les callosités qui vont très vite s’adoucir et disparaître. le rooïbos Dépourvu de théine, le rooï bos n’est pas excitant et peut être bu toute la journée, soit chaud soit glacé en fonction de la saison. Cette boisson savoureuse et bourrée d’antioxydants est d’une couleur rouge cuivré très caractéristique. Préparation : laissez infuser 7 minutes, 2 g de rooïbos pour 20 cl d’eau à 95°C. Rooïbos citron-gingembre Grand thés des gourmets Thés de la pagode 110 g – Prix public conseillé 6,95 € Recette extraite du livre : Mes recettes de savon Par Melinda Coss Les éditions de saxe 145 pages – 24,50 € Beurre de karité Bois de santal La Sultane de Saba 300 ml – 32 € 46 méDecine naturelle
mon savon au rooïbos et au miel sauvage Le rooïbos, arbuste du groupe des acacias, pousse en Afrique du sud et se vend partout dans le monde sous forme d’infusion. Utilisé en savonnerie, il offre des effets antioxydants intéressants. Le miel est souvent utilisé contre l’acné, et la cire d’abeille confère au savon une texture dure et cireuse qui li permet de durer longtemps. Ingrédients : Eau de source ou distillée : 330 g Thé rooïbos : 50g Miel : 100 g Huile d’olive : 500 g Huile de palme : 400 g Cire d’abeille : 100 g Hydroxyde de sodium : 135 g Huiles essentielles Romarin : 10 ml Lavandin : 2,5 ml Géranium rosat : 2,5 ml Surgraissage : 3% Un masque et des lunettes de protection pour les yeux. Comment faire ? 1-Peser et faire bouillir l’eau. La mélanger au rooïbos et au miel, puis mixer l’ensemble pour préparer une infusion. Laisser refroidir. Passer et réserver. Peser la cire d’abeille et les huiles d’olive et de palmiste, puis mettre à fondre à feu doux jusqu’au point de fusion dans une casserole en inox. 2-Enfiler les gants de caoutchouc et les lunettes de protection. Peser l’hydroxyde de sodium dans un pichet. Mélanger les huiles essentielles. 3-Dans un local bien ventilé et muni d’un masque de protection, verser l’hydroxyde de sodium dans l’infusion sucrée au miel ; mélanger à l’aide d’une cuillère en inox à long manche jusqu’à ce que la soude soit dissoute, puis réserver. Ôter le masque. 4-Verser la solution de soude dans les huiles, lorsque les deux liquides sont à température équivalente. Mélanger à la main pendant 3 minutes, puis au mixeur plongeant jusqu’à obtention d’une trace légère. 5-Ajouter les huiles essentielles et mélanger. C’est le moment d’ajouter aussi à la pâte de savon une poignée des feuilles de rooïbos infusées, si on le souhaite. Brasser jusqu’à ce que le mélange soit homogène, puis le verser dans un moule. 6-Laisser reposer environ 48 heures, le temps que le savon atteigne la phase de gel, c’està-dire qu’il prenne la consistance d’un fromage à pâte cuite. Retourner le moule et couper le savon en barres. Laisser murir les barres de savon 4 à 6 semaines avant de les utiliser. c’est moi qui l’ai fait ! l’argile, vous connaissez ? 100% naturel et écologique. Véritable panacée universelle, riche en oligo-éléments, minéraux et silice ; cicatrisante, reminéralisante et détoxinante. L’argile, est utilisée depuis de nombreuses années déjà dans le domaine de la médecine et du bien-être où ses multiples vertus ne sont plus à démontrer. Véritable panacée universelle, elle est cicatrisante, reminéralisante, Saviez-vous que son intelligence naturelle lui permet, lorsqu’elle est utilisée dans un but thérapeutique, de trouver l’endroit exact où se situe le mal, de l’absorber et de le faire disparaître ? L’argile et surtout l’argile verte est antiseptique, désinfectante, et… Bactéricide ! Saviez-vous également qu’il n’y a pas qu’une argile mais plusieurs et de couleurs variées (la couleur varie en fonction des différents oxyde de fer qu’elle contient). Ainsi la plus connue et la plus utilisée en thérapeutique en raison de ses propriétés pour la santé, est l’argile verte (illite ou montmorillonite), mais il existe aussi de l’argile blanche (kaolinite), la plus douce utilisée en bain ; de l’argile rose (un mélange de blanche et de rouge), très utilisée en cosmétique pour un effet bonne mine ; de l’argile violette (un mélange de plusieurs argiles très douces) utilisée pour réaliser des cosmétiques bio et naturels ; et de la rouge, de la jaune et… de la bleue ! Toutes bienfaisantes. Pour une contusion, un coup ou un hématome Appliquez un emplâtre d’argile verte (une cuillère à soupe d’argile diluée dans un peu d’eau) soit à même la peau soit sur une gaze que vous disposerez ensuite sur l’endroit touché. Laissez en place environ une heure. Piqûres ou morsures d’insectes Déposez un peu d’argile verte (une cuillère à soupe d’argile diluée dans un peu d’eau) à l’endroit de la lésion. Dès que l’argile sèche, rincez à l’eau tiède. Renouvelez si nécessaire. Le saviez-vous ? L’argile a longtemps été utilisée pour la fabrication des margarines alimentaires afin de procurer à celles-ci le goût du beurre. (Source : Petit guide L’argile et ses bienfaits aux Editions Aedis) Santé médecine douce. 59 méDecine naturelle 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 1Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 2-3Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 4-5Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 6-7Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 8-9Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 10-11Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 12-13Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 14-15Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 16-17Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 18-19Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 20-21Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 22-23Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 24-25Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 26-27Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 28-29Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 30-31Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 32-33Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 34-35Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 36-37Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 38-39Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 40-41Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 42-43Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 44-45Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 46-47Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 48-49Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 50-51Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 52-53Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 54-55Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 56-57Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 58-59Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 60-61Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 62-63Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 64-65Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 66-67Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 68