Santé Médecine douce n°2 nov-déc 12/jan 2013
Santé Médecine douce n°2 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 131 Mo

  • Dans ce numéro : ces plantes qui font des miracles... des avantages à découvrir au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Des nouvelles... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de rés d’énergie, santé, les l’ANSM, algues en ont charge trop également radieux des cosmétiques, vient d’être créée dans des espaces en remplacement clos limite le recours de l’Afssaps. à des équipements Elle en reprend émetteurs « les de missions, CO 2. les droits Actuellement et les en obligations doctorat à », l’Université de Bath céder (Grande-Bretagne), à un « renforcement Holly de la sécurité dans le souci de pro- Smith-Baedorf sanitaire a découvert du médicament que les et des produits algues présentes de santé dans ». Avec les thermes à la clé un de nouveau mode la ville ont de une gouvernance forte teneur et une en huile nouvelle organisation ainsi pour grandir assurer facilement « des missions et des et peuvent dans des environnements prérogatives renforcées caractérisés ». par des températures « Cette substitution élevées. L’entreprise OriginOil, simple elle, changement a mis au de point dénomination », va bien au-delà d’un un photobioréacteur précise le texte. solaire alimenté grâce à un biocarburant conçu à partir d’algues. Elle implique en effet plusieurs changements : • un nouveau mode de gouvernance, En partenariat avec la société Catilin, des chercheurs de l’Université de conseil d’administration et conseil scientifique, l’Iowa (Etats-Unis) ont quant à eux• une nouvelle organisation interne devant permettre la mise en synergie des mis au point un procédé permettant l’absorption d’acides gras à partir compétences scientifiques et techniques, d’algues vivantes. En utilisant des• de nouvelles missions et prérogatives : nanoparticules, de l’huile est extraite moyens renforcés, encadrement des prescriptions et de la publicité, police sanitaire, à un niveau moléculaire puis mélangée à un biofuel• de nouvelles non-toxique exigences dans en un termes de transparence catalyseur pour produire et d’indépendance du biocarburant. Quant des experts qui participent aux groupes aux travaux Solray de et l’Agence, Aquaflow,• qui un ont partage noué un accru partenariat de l’information avec en vue de tous concevoir les publics du biocarburant (professionnels de santé, à des fins patients commerciales, et grand ils public). cultivent des algues grâce à des eaux usées, d’où une diminution En juillet conséquente prochain, des les rejets grands principes d’azote et de la phosphate, stratégie de évidemment l’ANSM seront présentés l’écosystème. au Conseil d’administration, avec no- nocifs pour tamment, les règles de fonctionnement Les possibilités des nouvelles sont multiples commissions. et les avantages des algues considérables. Dans ces conditions, Une refonte il serait globale, d’autant donc, en réponse plus navrant aux que récents les pouvoirs soubresauts publics médicamenteux à accorder qu’a connus leurs faveurs l’Agence, aux et destinée à continuent agrocarburants, « contribuer qui ne soutiennent à restaurer la confiance des comparaison citoyens nulle dans part… les produits de santé ». Source : Patrick Source Duhamel-Zegreenweb : l’observatoire des cosmétiques. Des nouvelles... ase d’algues, c’est officiel ! les biocarburants à base d’algues, ue crédible une alternative écologique crédible Faciles à cultiver, véritables concentrés d’énergie, les algues ont trop d’atouts pour ne pas avoir un avenir radieux Le cas des agrocarburants, plébiscités en début de millénaire et dont on à des équipements émetteurs de CO 2. dans des espaces clos limite le recours connaît mieux aujourd’hui l’impact Actuellement en doctorat à l’Université de Bath (Grande-Bretagne), Holly environnemental réel, sachant que leur développement va de pair avec Smith-Baedorf a découvert que les une déforestation et des expropriations de cultures vivrières destinées la ville ont une forte teneur en huile algues présentes dans les thermes de aux populations que la réduction des et peuvent ainsi grandir facilement gaz d’échappement est très loin de dans des environnements caractérisés compenser. Mieux vaut donc favoriser les biocarburants de deuxième et prise OriginOil, elle, a mis au point par des températures élevées. L’entre- troisième génération, c’est-à-dire ceux un photobioréacteur solaire alimenté conçus à partir de déchets, de microbes grâce à un biocarburant conçu à partir ou encore d’algues, pour le coup vraiment d’algues. green. Les essences élaborées à partir d’algues pourraient s’avérer efficaces pour lutter contre la crise énergétique à venir. En plus d’être biodégradables, donc sans dommages pour l’environnement, les algues peuvent en effet être récoltées dans un laps de temps très court (entre un et dix jours). Elles poussent par ailleurs beaucoup plus rapidement, au point de pouvoir doubler leur taille en l’espace de vingt-quatre heures, voire moins, ce indépendamment des conditions climatiques et météorologiques, et ne requièrent que du soleil, de l’eau et du dioxyde de carbone… Encore mieux : les algues peuvent prospérer sur des terres hostiles à l’implantation de cultures vivrières, des zones désertiques et du sol rocheux par exemples mais aussi des terres avec des ressources en eaux souterraines salines. Si les coûts de production sont aujourd’hui élevés, utiliser des souches à faibles teneurs en lipides permettrait une croissance environ trente fois plus rapide que celle d’autres types d’algues. De même, cultiver les algues En partenariat avec la société Catilin, des chercheurs de l’Université de l’Iowa (Etats-Unis) ont quant à eux mis au point un procédé permettant l’absorption d’acides gras à partir d’algues vivantes. En utilisant des nanoparticules, de l’huile est extraite à un niveau moléculaire puis mélangée à un biofuel non-toxique dans un catalyseur pour produire du biocarburant. Quant aux groupes Solray et Aquaflow, qui ont noué un partenariat en vue de concevoir du biocarburant à des fins commerciales, ils cultivent des algues grâce à des eaux usées, d’où une diminution conséquente des rejets d’azote et de phosphate, évidemment nocifs pour l’écosystème. Les possibilités sont multiples et les avantages des algues considérables. Dans ces conditions, il serait d’autant plus navrant que les pouvoirs publics continuent à accorder leurs faveurs aux agrocarburants, qui ne soutiennent la comparaison nulle part… Source : Patrick Duhamel-Zegreenweb méDecine naturelle 5 5 20. Santé médecine douce
Pour en savoir plus la réfflexologie faciale ou l’autre visage de la réfflexologie Par Martina Krčmár Tout ce que nous sommes, notre physiologie comme notre psychologie, se trouve reproduit sur notre visage… le visage et le crâne sont le siège d’une multitude de points et de zones extrêmement sensibles. Concept thérapeutique oriental, issu en droite ligne de la médecine chinoise, la réflexologie faciale et crânienne est basée avant tout sur la stimulation de zones et de points réflexes situés au niveau du visage et du crâne. Appelée aussi Dien-shan ou encore multiréflexologie, la réflexologie faciale est une méthode douce de rééquilibrage énergétique. Tout comme la réflexologie plantaire ou palmaire, auxquelles elle est complémentaire. La réflexologie faciale et crânienne agit sur certains points d’énergie, favorisant le déblocage des influx nerveux, apportant un bien-être et une relaxation intense et immédiate. Selon quel principe L’histoire de la réflexologie faciale suit celle de la réflexologie. Cette méthode selon laquelle le corps tout entier se projette sur le visage et une partie du crâne a très tôt été découverte par les anciens peuples de tous les coins du monde (Egyptiens, indiens, chinois, tibétains, amérindiens, incas et même Inuits). Selon la réflexologie… Certaines parties de notre corps sont le reflet de nos organes. En massant certaines de ces zones et points dits réflexes, on assure à la personne un mieux-être général par un rééquilibrage des fonctions internes. Stimulant ainsi la capacité de l’organisme à s’autoréguler, elle offre une approche énergétique visant à mobiliser les processus d’auto-guérison du corps. Chaque point réflexe étant un émetteur-récepteur vers l’organe correspondant, le principe de la réflexologie faciale consiste donc en la stimulation de ces zones et points en relation avec les organes (en manque ou en surplus d’énergie) de façon à rétablir l’équilibre. « La médecine chinoise repose sur la philosophie du Tao où l’homme, élément indissociable de l’univers, est le lien direct entre le ciel et la terre. » La médecine chinoise repose sur la philosophie du Tao où l’homme, élément indissociable de l’univers, est le lien direct entre le ciel et la terre. Subissant les mêmes lois et cycles que n’importe quel autre élément de la nature. Uniquement issus de l’observation des phénomènes naturels, les principes du yin et du yang et celui des cinq éléments, appliqués à l’être humain, en expliqueraient toute la physiologie, la psychologie et par là même les pathologies. A la base… Une énergie (Qi), deux forces opposées et complémentaires (yin et yang) et cinq éléments (Bois, terre, eau, feu et métal). Le Qi ou l’énergie vitale Energie émanée du Tao, le Chi (ou Qi) n’est ni du magnétisme, ni de l’énergie électrique, mais de conception purement orientale, une force invisible et vitale qui traverse, anime et relie tout ce qui compose l’univers et les êtres vivants entre eux. Ce flux vital, nommé par les asiatiques, « le souffle du dragon » circule en chacun de nous. Le yin et le yang Le principe du yin et du yang raconte que tout ce qui existe, est le produit de deux forces opposées et complémentaires. Le yin est lié au féminin et à la lune. Energie réceptive, elle engendre l’immobilité, le froid, l’humidité et le calme. Le yang est lié au masculin et au soleil. Energie créatrice, elle engendre le mouvement, la chaleur, le sec et la force. Santé médecine douce. 21 8 méDecine naturelle



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 1Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 2-3Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 4-5Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 6-7Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 8-9Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 10-11Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 12-13Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 14-15Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 16-17Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 18-19Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 20-21Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 22-23Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 24-25Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 26-27Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 28-29Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 30-31Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 32-33Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 34-35Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 36-37Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 38-39Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 40-41Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 42-43Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 44-45Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 46-47Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 48-49Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 50-51Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 52-53Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 54-55Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 56-57Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 58-59Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 60-61Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 62-63Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 64-65Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 66-67Santé Médecine douce numéro 2 nov-déc 12/jan 2013 Page 68