Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : 7,80 €

  • Parution : n°8 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : spécial anti-âge, comment ralentir le vieillissement.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Dossier spécial « Anti-âge » PHOTOS.COM Idem pour le look. Si vous persistez à vous vieillir en choisissant des tenues qui ne vous mettent pas en valeur et qui renforcent votre âge, ce n’est pas la peine de chercher à combattre vos premières rides par ailleurs. Les temps ont changé et les idées reçues avec. On peut aujourd’hui éviter les cheveux grisonnants. On peut aussi porter une chevelure plus longue, mettre des talons, des décolletés. Bref, ce n’est pas parce que les années passent qu’il faut avoir l’allure de nos grands-mères à 40 ans ! Compris ? Quelle différence entre homme et femme ? Une chose est sûre  : les hommes et les femmes vieillissent différemment. Premièrement, les femmes vivent plus longtemps ; une espérance de vie plus longue en partie de nature biologique. Mais, on a aussi tendance à dire qu’elles vieillissent moins bien. Ne serait-ce pas plutôt parce qu’on supporte mieux des rides sur la peau d’un homme ? Loin d'être le sexe faible, les femmes semblent plus résistantes que les hommes à tous les âges, en particulier pendant la petite enfance. Les femmes adultes 72 - Santé 3 e âge peuvent aussi présenter une supériorité biologique, du moins jusqu'à la ménopause, car les hormones les protègent, par exemple, contre les ischémies cardiaques. Ce qu’il faut retenir à la base Maintenant, allons à l’essentiel avec des conseils de base que vous devez toujours garder en tête pour rester jeune et combattre le temps qui passe. Boire beaucoup d’eau Se protéger du soleil Arrêter le tabac Eviter l’alcool et les excitants Faire du sport Avoir une alimentation équilibrée Prendre soin de sa peau Muscler son corps en douceur Utiliser les médecines naturelles. Il est possible de prendre de l'âge sans pour autant dégénérer sur le plan physique et sur le plan physiologique. Un individu peut, tout au long de sa vie, conserver en bonne partie la capacité fonctionnelle de son organisme s'il applique un certain nombre de mesures liées à sa santé. Ce n'est pas l'âge d'un individu qui détermine son degré de vieillissement, mais bel et bien ses mauvaises habitudes de vie. Voici des conseils, astuces, produits et méthodes, des plus basiques aux plus perfectionnés qui permettent de limiter un vieillissement prématuré. ATTENTION Ils accélèrent le vieillissement ! Le soleil  : Les rayons du soleil sont néfastes pour notre peau. Une surabondance de bronzage accélère le vieillissement de la peau, qui n'est pas seulement préjudiciable à l'esthétique. Le vieillissement cellulaire prématuré favorise l'irritation cutanée et les réactions aux médicaments tout en ralentissant la vitesse de cicatrisation. La peau devient plus perméable aux différents allergènes. La perception sensorielle et thermique diminue. La pollution  : Provenant des gaz de pot d’échappement des automobiles ou des cheminées industrielles, la pollution affecte gravement les cellules de la peau, qui sont alors détruites. Le tabac, la drogue et l’alcool  : Ils conduisent tous à une altération de notre organisme qui est soit physiologique, soit psychique. Une alimentation mal adaptée  : Les minéraux (fer et cuivre) sont essentiels à l’organisme, mais lorsqu’ils sont en excès, ils deviennent dangereux. Faire un régime à répétition accroît l’apparition des symptômes du vieillissement. En effet, si l’on maigrit rapidement, la peau n’a pas le temps de s’adapter à la nouvelle forme du corps et donc elle se détend, s’abîme et devient plus fragile. Le stress  : C’est l’une des fonctions vitales de l’organisme, qui est utile en cas de danger mais qui devient nuisible en cas de surcharge. Le stress déclenche une grande fatigue chez les individus, ce qui les rend donc plus aptes à vieillir.
PHOTOS.COM PHOTOS.COM Les premières mesures au quotidien 1. S’exposer raisonnablement au soleil Le soleil donne bonne mine et nous rend tous plus beaux en été. Au-delà de l’aspect esthétique, il est nu comme un recon- bienfait natu- rel  : il remonte le moral, fixe le calcium et favorise la synthèse de la vitamine D. On connaît également ses méfaits  : les UVA et les UVB. Les premiers ont pour cible le derme, ils peuvent entraîner un vieillissement prématuré de la peau et sont cancérigènes. Les seconds provoquent des coups de soleil surprise. Ils sont aussi responsables des cancers de la peau. Si la protection anti-UVB des anti-solaires actuels est plus que satisfaisante, la protection anti-UVA est encore incomplète, notamment contre les UVA longs. L'effet carcinogène observé concernerait davantage les UVA longs que les UVA courts. Nous sommes tous dotés d’un capital soleil pour la vie. Celui-ci est différent pour chacun d’entre nous, en fonction de la coloration naturelle de notre peau  : claire ou mate. Soyez avare, autant ne pas épuiser cette richesse en quelques années au risque de devoir se mettre à l’ombre pour toujours 2. Faire du sport Vous êtes sportive ? Pas de problème, continuez sur votre rythme. L’idéal est de pratiquer au moins trois séances par semaine d’une heure au moins chacune. Sachez que votre corps va naturellement commencer à brûler ses graisses à partir de 40 minutes seulement. Donc il vaut mieux faire trois séances de 40 minutes que 6 séances de 20 minutes ! Bien entendu, le sport n’a pas pour objectif n°1 de vous faire mincir, mais bien de vous maintenir en bonne forme. Vous allez éliminer vos toxines, faire fonctionner votre cœur, maintenir votre capital musculaire et tonifier votre enveloppe corporelle. De plus, rien de mieux qu’une activité physique pour se détendre, relâcher les tensions et combattre le stress qui nous guette tous. Ne croyez pas que le sport fatigue, bien au contraire ! C’est le surentraînement qui peut être néfaste, mais avant d’y arriver… Si le sport vous ennuie et vous déplaît, cette bonne résolution va prendre tout son sens. Commencez doucement afin de ne pas vous déprimer et vous dégoûter surtout. Choisissez l’activité qui vous semble la plus agréable et la moins pénible  : natation, gymnastique, course, vélo, aquagym, tennis, fitness, musculation, danse… Faire du sport doit devenir un véritable plaisir. Au début, c’est vraiment dur, surtout quand on n’en a jamais fait, mais rapidement, on commence à en sentir les premiers effets. Passé ce cap, on en a besoin, puis on ne peut plus s’en passer. Vous verrez, c’est étonnant ! Pour celles et ceux qui n’ont réellement pas le temps de faire du sport (même si c’est un faux problème, car le temps est surtout une affaire de priorités !) , il existe aujourd’hui des solutions très pratiques comme le coach qui vient vous donner des cours à domicile le week-end ou les appareils d’entraînement dernière génération, comme le Vibrogym, la Power-Plate ou le Fitvibe. Ces outils ont révolutionné le monde du bien-être et de l’amincissement, car ils permettent des résultats sensationnels en un minimum de temps par semaine. 3. Arrêter de fumer Il est clair que la décision ne doit surtout pas se prendre sur un coup de tête, bien au contraire, elle doit être mûrement réfléchie. Il faut par exemple choisir à l’avance une date précise qui vous aidera à vous préparer au changement. Ce sera pour vous la date butoir qu’il faudra absolument respecter. Eviter les périodes de soucis personnels et professionnels ; Tenir compte de votre entourage  : privilégier une période pendant laquelle vous serez entourée de personnes qui vous encourageront ; inversement, choisir d’arrêter pendant les vacances si vos collègues de travail sont fumeurs. Associer le choix de la date avec un événement heureux (anniversaire, nouvelle année, ou tout changement dans la vie) ; Noter en grand et en gros cette date sur votre agenda, sur vos calendriers à la maison, au bureau… et annoncer la nouvelle à toute personne susceptible de vous encourager. Il est indispensable de combler le vide momentané laissé par l’absence de cigarette. Toutefois, sachez que ces envies apparaissent généralement dans les circonstances où vous aviez l’habitude de fumer. Bien préparer son arrêt, notamment en ayant identifié les raisons qui amènent à fumer, devrait permettre d’éliminer ou d’anticiper plus facilement ces quelques temps difficiles. En effet, lorsque Santé 3 e âge - 73 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 68-69Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 70-71Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 72-73Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 74-75Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 76-77Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 78-79Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 80-81Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 82-83Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 84