Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : 7,80 €

  • Parution : n°8 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : spécial anti-âge, comment ralentir le vieillissement.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Soins au laser PHOTOS.COM E. Le laser CO 2 fractionné Il existe de nombreuses machines de ce type de laser qui a été développé dans les années 2000. Plusieurs longueurs d’ondes sont possibles pour une machine qui nous vient des USA. Il agit via une foule de petits spots qui entrainent la coagulation de zones très petites. Il est particulièrement efficace dans le cadre des rides, de l’acné et des vergetures et peut aussi être utilisé dans le cadre de la chirurgie esthétique des paupières. ✘ Déroulement des séances Voici une technique récente qui fonctionne bien sur les rides installées. Le visage reste gonflé et rougi pendant 3 à 4 jours et de petites croûtes peuvent se former. La rougeur persiste environ deux semaines. Le derme est régénéré avec un véritable réveil de collagène et d’élastine. Il faut généralement 3 à 4 séances, avec un mois de pause entre chaque consultation. F. Le laser ophtalmique Différents types de laser sont utilisés en fonction du problème médical et ophtalmologique  : Excimer, Argon, Kypton, Yad, Diode sont tour à tour possibles et soignent des maux tels que certains glaucomes, des traitements de la rétine, des 52 - Santé 3 e âge Spécial soins au laser lésions des paupières, la cataracte secondaire… Le laser est aussi et surtout utilisé dans le cadre de la myopie, de l’astigmatisme, de l’hypermétropie. Pour ce qui est de la presbytie, les résultats ne sont pas toujours concluants et il convient d’attendre encore pour savoir vraiment ce qu’il en est en termes de résultats. Il faut savoir faire preuve de patience  : si les résultats en matière de myopie sont excellents, c’est aussi que la médecine a un recul de presque trente ans, ce qui est loin d’être le cas de la presbytie où il est de moins de dix ans. ✘ Déroulement des séances Les interventions sont très courtes, en tout, cela prend une demi-journée, mais ensuite il faut prêter attention à se protéger les yeux, en particulier de la lumière forte pendant un certain temps. Un traitement est aussi parfois conseillé (gouttes dans les yeux par exemple). ✘ Combien ça coûte ? Les usages sont nombreux et les coûts sont donc très différents  : de 120 et 800 euros la séance. Il faut donc multiplier ce coût par le nombre de séances nécessaires. Le laser est une thérapie relativement coûteuse, mais qui répond à des besoins très diversifiés. Effacer une cicatrice, ou gommer la couperose est un traitement qui ne doit pas être renouvelé normalement si les précautions sont prises notamment au niveau du soleil. Quid du résultat Le résultat dépend de la compétence du professionnel que le patient consulte. En effet, il faut s’adresser à un spécialiste qui a une excellente connaissance des machines, qui a la possibilité d’investir dans des nouveautés intéressantes et surtout qui soit à même de les utiliser parfaitement. En effet, un laser utilisé à mauvais escient peut soit avoir un effet excessif, allant jusqu’à la brûlure, ou inefficace, car le praticien a peur ou ne sait pas utiliser vraiment le laser et préfère ne pas prendre de risques. Autant dire que la sélection du spécialiste que l’on va consulter doit passer par les diplômes, l’expérience et le bouche-à-oreille. PHOTOS.COM
Le laser est donc tout à fait indiqué, car le traitement est quasi définitif si l’on respecte les directives. Idem pour les traitements ophtalmologiques, en particulier la myopie, qui est définitif, si ce n’est que la vue continue à changer bien entendu avec le vieillissement normal de l’œil. Pour ce qui est des traitements ayant pour objectif le remodelage du visage ou les rides, ils sont efficaces pendant une durée déterminée  : en fonction des zones, il peut s’agir d’une durée qui va de neuf mois à plus de deux à trois ans. Un entretien à base d’injections peut aussi être envisagé. La première consultation donne lieu à l’élaboration d’un devis qui prend en compte le nombre de séances nécessaires et donne donc une idée très précise de la somme à payer. Cependant, il est important de poser la question du suivi ainsi que de l’après, afin d’avoir une idée du coût réel et de prévoir cela dans son budget. La plupart des spécialistes dispose de dossiers avant/après avec photos qui peuvent donner une idée du résultat après traitement. Il est d’ailleurs assez courant d’avoir recours à diverses techniques, afin d’obtenir le meilleur résultat possible, sans pour autant passer par la chirurgie. ✘ Ultrasons & radiofréquence Il est fréquent de mélanger les deux techniques alors qu’elles n’ont rien à voir. En ce qui concerne les ultrasons, on utilise notamment des Ultrashape ou des Liposonix en matière d’esthétique et de cellulite en particulier. Ils ont pour but de casser la membrane de la cellule adipeuse, sans pour autant endommager les tissus alentour. La perte de volume est réelle même si les études cliniques sont peu nombreuses. La graisse repasse dans l’organisme pour être éliminée par les voies naturelles. La radiofréquence quant à elle utilisée pour travailler sur le relâchement cutané modéré du visage, mais aussi du corps. Les ondes chauffent le derme en profondeur tout en préservant l’épiderme. Les fibres de collagène se rétractent sous l’effet de la chaleur entraînant à la fois un resserrement de la peau, ainsi que la production de nouveau collagène. ✘ Des précautions essentielles Le vieillissement se fait de façon naturelle  : les cellules ne se régénèrent plus au fur et à mesure de leur destruction, et ce, dès une trentaine d’années. La conséquence est l’amincissement du derme avec formations de rides et ridules, aspect flétri… Les radicaux libres se forment, l’oxydation est en marche. L'important est de suivre les conseils des dermatologues  : Limiter les expositions solaires et avoir recours aux écrans. Bien hydrater sa peau permet de ralentir le mouvement. Tabac, alcool et drogues altèrent l’organisme dans son intégralité. Pollution environnementale  : d’où la nécessité de bien nettoyer son visage au quotidien. Un stress excessif sur la durée a une mauvaise influence sur les radicaux libres. Les régimes à répétition accélèrent le relâchement de la peau. Le manque de sommeil provoque bien entendu la fatigue, à tous les niveaux. Prêter attention à ses changements hormonaux, en particulier au moment de la ménopause. PHOTOS.COM Santé 3 e âge - 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 68-69Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 70-71Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 72-73Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 74-75Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 76-77Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 78-79Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 80-81Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 82-83Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 84