Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : 7,80 €

  • Parution : n°8 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : spécial anti-âge, comment ralentir le vieillissement.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Dossier spécial « Minceur & tonus » PHOTOS.COM aux légumes secs  : lentilles, haricots secs, pois chiches… Faire une belle place aux poissons et produits de la mer Un peu moins de viande et un peu plus de poisson… telles sont les recommandations à suivre pour rééquilibrer votre bilan lipidique. 2 à 3 fois par semaine, ces produits de la mer vous apporteront des acides gras essentiels. Des produits laitiers pour tous ! Lait ou fromage ou laitage à chaque repas et/ou en collation (si possible à O% de matières grasses et sans sucres), vous permettront d'assurer la couverture de vos besoins calciques de la journée. Une façon de construire et maintenir votre masse osseuse dans les meilleures conditions. 42 - Santé 3 e âge Privilégier les matières grasses végétales Consommer juste ce qu'il faut tout en favorisant les huiles végétales, voici la démarche à suivre pour, d'une part, limiter vos apports lipidiques et d'autre part privilégier l'apport en acides gras insaturés, reconnus pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Produits sucrés et alcools à consommer avec modération Ils ne doivent pas être synonymes d'excès. Consommés en trop grande quantité, produits sucrés et boissons alcoolisées sont néfastes pour la santé. La modération est donc de rigueur ! L'eau, la boisson à privilégier L'eau est la seule boisson dont notre corps ne peut se passer. Il VOUS & LES PLANTES Les plantes ne font pas maigrir. Si elles le faisaient, ce serait parce qu’elles bloqueraient certaines fonctions normales de l’organisme, comme la digestion des aliments ou leur assimilation. Or, c’est certain, il n’est jamais souhaitable de bloquer ces fonctions. Ce serait risquer de devenir malade. Les règles essentielles Une personne qui veut maigrir a deux avenues qui se présentent à elle. Elle peut choisir de manger moins. Ce faisant, elle réduit son apport calorique. Dans ces circonstances, son organisme est donc important d'en consommer en grande quantité, à raison de 1 litre et demi par jour. Eaux plates, gazeuses, de source, minérales naturelles…, n'hésitez pas à les varier. Pratiquer chaque semaine une activité physique Rien de tel qu'un peu de sport pour se sentir en pleine forme, retrouver la ligne et évacuer les mauvaises tensions. Marche, natation, danse, vélo, ou judo, à chacun sa solution. Le plus important est d'être assidu et régulier. Concilier équilibre et plaisir Se faire du bien tout en se faisant plaisir, voici un bon compromis. Gardez à l'esprit qu'équilibre rime aussi avec plaisir et convivialité ! doit puiser dans ses réserves adipeuses l’énergie qui manque pour accomplir ses activités de tous les jours. Les réserves de graisse disparaissent ainsi progressivement. L’autre avenue est celle qui consiste à dépenser plus d’énergie en augmentant l’activité physique. Là encore l’organisme doit puiser dans ses réserves adipeuses l’énergie nécessaire pour accomplir cette activité. Évidemment, ces deux avenues peuvent être empruntées en même temps. C’est d’ailleurs ce qui est souhaitable. On réduit quelque peu l’apport calorique (mais pas trop sinon on risque de dévelop-
per des carences nutritionnelles) et on fait régulièrement de l’exercice physique. De cette façon l’amaigrissement se fait sainement. Mais il existe un moyen supplémentaire de maigrir sainement  : c’est de recourir à l’action dépurative des plantes. Ces dernières peuvent agir sur l’intestin, le foie, les reins et le sang. Des plantes « minceur » Quelles sont les meilleures plantes « minceur » ? Féminin Santé a mené sa petite enquête auprès des spécialistes et des laboratoires. Le thé vert Il réduit l'ab- sorption intestinale des graisses et des sucres en inhibant certaines enzymes appelées les polyphénols. Ainsi ces lipides et ces sucres ne seront pas assimilés par l'organisme mais éliminés par voies naturelles. L’orthosiphon stamineus Il favorise les fonctions d'élimination rénale et digestive. Sa richesse en flavonoïdes confère à l'Orthosiphon le pouvoir de faire sortir les graisses hors des cellules graisseuses. Action antioxydante, bactériostatique et antiinflammatoire. La reine des prés Diurétique éliminateur de l'urée, de l'acide urique et des chlorures - sudorifique - cholérétique - anti-athérosclérose - astringent - somnifère - fébrifuge - tonique du cœur et gastrique, anti-spasmodique. Cicatrisant. La piloselle Les flavonoïdes présents dans VOUS & VOTRE CORPS Une mauvaise nouvelle cependant  : il faut en terminer une fois pour toute avec l’idée que nous pouvons mincir sans effort. Il faut coûte que coûte avoir une bonne hygiène de vie sinon autant passer tout de suite à la chirurgie esthétique. Qui vous obligera elle aussi à mener une vie raisonnable, sous peine d’avoir à tout refaire. Donc, une fois ce point établi, voici l’autre mauvaise nouvelle pour les paresseuses  : un corps s’entretient. Eh oui, il suffit de voir le corps des accros du sport pour s’apercevoir qu’avoir un belle silhouette se mérite au fil des années. Rares sont les femmes qui peuvent se permettre de manger tout et n’importe quoi une fois la trentaine arrivée sans prendre un gramme. Et si vous en connaissez, surtout n’allez pas au restaurant avec elles... sous peine d’avoir un vrai coup de blues ! Privilégier les soins du corps Technique N°1  : Power Plate ou Vibrogym Si vous êtes rebutée par le jogging, les clubs de gym ou que vous disposez PHOTOS.COM On sait que la caféine a, notamment, un effet coupe-faim. Pour cette raison, on a utilisé l'extrait de guarana dans des produits amaigrissants, en association avec le glucomannane ou l'éphédra, par exemple. L'association de l'éphédra et de la caféine s'est d'ailleurs montrée efficace pour favoriser une perte de poids (légère, la plupart du temps) dans le cadre d'un programme comprenant un régime pauvre en calories, mais cette combinaison est potentiellement dangereuse pour certaines personnes, et en cas d'abus. la plante contribuent à l'action diurétique. Un autre composant, l'ombelliférone, augmente la sécrétion biliaire. Ainsi, la Piloselle est traditionnellement utilisée pour faciliter l'ensemble des fonctions d'élimination de l'organisme. Le guarana Santé 3 e âge - 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 68-69Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 70-71Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 72-73Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 74-75Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 76-77Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 78-79Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 80-81Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 82-83Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 84