Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : 7,80 €

  • Parution : n°8 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : spécial anti-âge, comment ralentir le vieillissement.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
PHOTOS  : PHOTOS.COM Dossier spécial « Bonne santé » 50 conseils « pleine forme » Bien dans sa tête dans son corps ! 16 - Santé 3 e âge & La période hivernale se prête parfaitement à un relooking de la tête aux pieds et à la prise de nouvelles habitudes alimentaires, sportives, psychologiques. En changeant son mode de vie, on peut lutter contre le stress et la fatigue pour repartir d’un pied plus léger. Alors, prêt(e) pour un nouveau départ ? 1. Ta garde-robe, tu trieras Première des choses à faire dans votre plan d’attaque, que vous soyez un homme ou une femme  : faire enfin le tri dans votre garde-robe. Votre dressing et vos placards sont pleins à craquer de vêtements qui datent de la première guerre (ou presque) et que vous ne remettrez jamais plus ! Sans compter que depuis 5 ou 10 ans, votre corps a changé. Vous avez une taille de plus ou de moins et de nombreux habits ne sont plus adaptés à votre silhouette. C’est donc le bon moment de faire un grand ménage et de sélectionner ce qui vous va vraiment et vous met en valeur. L’orange vous fait un teint blafard, jetez ! Les jupes à volants vous épaississent, donnez ! Le tailleur de marque est trop petit, vendez ! Les chaussures à talons vous font mal, troquez ! Non seulement, en vendant ou troquant, vous pourrez vous racheter d’autres vêtements plus tendance, mais, en plus, ce grand nettoyage va aussi vous donner la pêche et le moral, signes d’un nouveau départ.
2. Ta déco, tu changeras Idem côté déco ! Faites le grand ménage dans votre intérieur, faites entrer la lumière. Jetez, donnez ou vendez tout ce qui vous rappelle des moments tristes de votre vie et ne gardez que ce qui vous met de bonne humeur. Si besoin, redonnez un coup de blanc à vos 3. Ton poids, tu surveilleras Pour apprendre à bien évaluer votre poids de forme, en toute objectivité, utilisez l’IMC ou Indice de Masse Corporelle ; un repère rationnel et fiable, véritable « indicateur minceur », qui vous permettra de savoir réellement où vous en êtes au niveau du poids. Attention, cet indice n’est valable que pour les adultes en bonne santé de 20 à 65 ans. Il ne s’applique pas aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes, athlètes d’endurance et personnes à forte musculature. Calculez votre IMC En utilisant la méthode suivante  : divisez votre poids (en kg) par votre taille (en m) au carré. Exemple  : Vous mesurez 1m65 et pesez 62 kg. Votre IMC = 62/(1,65)2 = 62/2,7225 = 22,77. Si votre IMC est en dessous de 18, vous êtes maigre (en dessous de 16, anorexique) Aux environs de 19, vous êtes mince ! Vers 20, c’est idéal ! Aux alentours de 22, vous présentez quelques rondeurs. Près de 25, vous êtes bien en formes. Au dessus de 25, vous êtes en surpoids. Au dessus de 30, vous souffrez d’obésité. Les régimes « miracles » à proscrire 85% des régimes font réellement maigrir sur la balance les deux premiers mois murs, changez vos éclairages, ajoutez des bougies. Privilégiez les couleurs qui sont très tendances en ce moment dans les intérieurs. Bref, faites peau neuve dans votre habitation également, pour faire entrer toutes les bonnes ondes positives chez vous ! (Source  : Association française d’études et de recherches sur l’obésité). Or, cette efficacité est relative puisque 90 à 95% des candidats à la perte de poids reprennent leur poids initial les deux années suivantes, avec un surplus de 3 kg en moyenne ! De plus, les programmes minceur ne sont pas sans danger  : ils peuvent engendrer des déficits et des déséquilibres nutritionnels. Quelle stratégie adopter ? Harmonie d’intérieur Pourquoi nous sentonsnous bien dans certaines maisons et très mal à l’aise dans d’autres ? Pourquoi un être humain sans maison devient-il rapidement un exclu, et une maison sans habitant une ruine ? Notre demeure est vivante et elle est l’acteur de notre façon d’être. Mais la modernisation de nos cités et de notre habitat nous a fait oublier ces principes essentiels à un bon équilibre de vie. Dans le cadre de ses missions d’expert, l’auteur a expérimenté le pouvoir thérapeutique de l’architecture. Il sillonne la France depuis plus de vingt ans et rencontre chez elles les personnes handicapées, pour améliorer leur autonomie en aménageant leur intérieur. Dans ce livre, il pousse la porte de votre domicile et vous propose des solutions, des remèdes et des idées pour vivre en harmonie avec votre intérieur, dans toutes les conditions de vie. « Ces maisons qui guérissent » de Paul Joly, Grancher Editions, 320 pages, 18 € . Maigrir en forme Bien maigrir suppose avant tout de perdre son surpoids en douceur et d’installer un nouveau mode d’alimentation plus équilibré. Pour être efficace sur le long terme, ce dernier doit intégrer la notion de plaisir, de personnalisation et une certaine prise de conscience. En effet, pour éviter toute reprise de poids, un plan « minceur » commence avant tout par une écoute de soi. Il s’agit de mettre au point une stratégie qui consiste en une ali- mentation appropriée associée à de bonnes mesures d’accompagnement  : une activité physique régulière, un suivi médical, diététique ou comportemental soutenu et une contribution adéquate des compléments alimentaires. Ainsi, bien maigrir ou bien mincir, c’est avant tout maigrir en forme. Les restrictions anarchiques ou les régimes « miracles » sont à proscrire. Bien maigrir suppose donc avant tout de suivre de bons conseils alimentaires sur le long terme. Vous verrez, ce n’est pas si compliqué que cela. Il suffit d’être obstinée et rigoureuse. Les problèmes de surpoids ont bien souvent deux grandes causes principales  : un déficit de la balance énergétique et des mauvaises habitudes alimentaires. On connaît toutes pourtant les grandes lignes de l’équilibre, mais entre les repas que l’on saute, les déjeuners pris sur le pouce, l’agenda « surchargé », le stress, la vie familiale, les solutions de rapidité déséquilibrées…, il n’est pas toujours facile de manger varié et équilibré. Un minimum de bon sens permet alors de renouer avec son assiette, son poids et… sa tête ! Santé 3 e âge - 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 68-69Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 70-71Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 72-73Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 74-75Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 76-77Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 78-79Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 80-81Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 82-83Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 84