Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
Santé 3e Age n°8 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : 7,80 €

  • Parution : n°8 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : spécial anti-âge, comment ralentir le vieillissement.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Dossier spécial « Secrets anti-âge » Rester jeune plus longtemps ! L’espérance de vie ne cesse d’augmenter grâce aux progrès de la médecine classique. Maintenant, la problématique des professions médicales est aussi de maintenir le bien-être de l’être humain le plus longtemps possible. C’est de cette constatation qu’est née la médecine anti-âge. Différentes voies sont explorées, du mode de vie saine à la médecine de pointe et ses bilans biologiques en passant par la nutrition, l’exercice physique, la cosmétique, les interventions de la médecine esthétique. L’ensemble de ces pratiques a aujourd’hui largement démontré son efficacité pour permettre à chacun d'avancer dans la vie en évitant autant que possible les désagréments liés à l’âge. Avancer en âge avec grâce et féminité est devenu naturel. Médecins, cardiologues et nutritionnistes ne cessent d’écrire sur les avancées scientifiques les plus récentes sur l'horloge biologique et les phénomènes de vieillissement. Préserver son capital jeunesse Il existe aujourd’hui de nouveaux moyens à notre disposition pour booster nos capacités physiques, mentales et sexuelles. Car pour préserver notre capital jeunesse, tout a de l’importance  : l’alimentation, l’activité physique et intellectuelle, le bien-être, le sommeil, la libido, les soins, les crèmes… Sans oublier que de nombreuses études médicales ont également prouvé l'efficacité des compléments alimentaires sur le vieillissement. Mais lesquels peuvent réellement aider à prévenir les effets du temps qui passe ? A notre époque, les femmes prennent plus facilement rendez-vous avec leur médecin esthétique, d'autant que d'immenses progrès ont été réalisés ces dernières années  : bien des interventions sont réalisées maintenant sans recours à la chirurgie. Ces nouvelles techniques d'embellissement sont nombreuses, efficaces, non invasives et sans risque pour la santé lorsqu'elles sont menées par des médecins expérimentés. Quel que soit votre âge (30, 40, 50, 60 ou plus), vous pouvez désormais freiner le temps qui passe et donner à votre apparence tous les moyens de préserver sa jeunesse. C’est aussi dans la tête ! Déjà, la première des choses dont il faut se convaincre, c’est que rester jeune, c’est d’abord dans la tête et que ça demande un peu de motivation. Arrêtez de traquer le moindre signe du temps qui passe, un cheveu blanc qui apparaît, une ride qui se marque, etc. Appliquez la pensée positive et bougez-vous ! Prenez l’habitude de fréquenter également des personnes plus jeunes que vous, qui vous permettront de rester dans l’air du temps. Et cela vaut à 30 ans comme à 60 ! Nous 10 - Santé 3 e âge connaissons tous en effet des jeunes de 25 ans qui paraissent déjà vieux dans leur tête et des seniors super dynamiques qui semblent avoir 15 ans de moins ! Cela prouve bien que le moral et le psychologique ont une importance capitale. Idem pour le look. Si vous persistez à vous vieillir en choisissant des tenues qui ne vous mettent pas en valeur et qui renforcent votre âge, ce n’est pas la peine de chercher à combattre vos premières rides par ailleurs. Les temps ont changé et les idées reçues ont fait leur temps. On peut aujourd’hui éviter les cheveux grisonnants. On peut aussi porter une chevelure plus longue, mettre des talons, des décolletés. Bref, ce n’est pas parce que les années passent qu’il faut avoir l’allure de nos grands-mères à 40 ans ! Une médecine avant tout préventive Comment l'organisme est-il agressé par le temps qui passe ? Comment nos défenses naturelles luttent-elles contre les attaques permanentes de notre environnement et notre alimentation ? Comment les derniers
progrès médicaux et diététiques peuvent-ils nous aider à résister efficacement au vieillissement ? La médecine anti-âge propose une approche médicale globale en différentes étapes  : la réalisation d'examens et d'investigations pour dépister les risques qui compromettent l'espérance de vie ; l'élaboration d'un programme personnalisé propre à chaque individu divisé en plusieurs objectifs, en particulier une diététique et une psychologie de la longévité, un équilibrage des carences et des déficits, un apport en suppléments nutritionnels dynamisants... Il n'est pas question de devenir un surhomme ou une wonder woman, inoxydable et indestructible, mais d'obtenir un gain d'énergie physique, psychique et sexuelle, une meilleure résistance aux maladies, un bonus de bonne vie. Il est aujourd'hui légitime d'espérer vivre plus longtemps. Cela ne tient qu'à vous. La médecine anti-âge désigne donc une médecine préventive, combinant les savoirs de la nutrition, de la micronutrition, de l’hormonologie et les techniques de la médecine esthétique, en ayant pour objectif de réduire les risques de vieillissement prématuré, tant sur le plan psychique, que physique et esthétique. Mais rester jeune, c’est aussi et surtout un état d’esprit et des conseils à suivre au quotidien. Chacun peut faire sa révolution anti-âge. Pour cela, changeons de regard sur nous-mêmes pour mieux faire fructifier notre capital santé. Une nouvelle médecine, fondée sur la prévention et l'attention à l'équilibre de chacun, vise à améliorer durablement son bien-être. Stress, alimentation, activité physique  : des gestes santé, accessibles à tous, peuvent permettre de vivre mieux au fil des années. Voici comment mettre toutes les chances de son côté pour continuer longtemps à profiter de la vie. Le processus du vieillissement Il est difficile de faire la différence entre les effets constatés du vieillissement et ses causes, surtout au niveau cellulaire. Les scientifiques retiennent surtout que, globalement, une accumulation d’éléments cellulaires détériorés se fait au fil du temps. Les cellules fonctionnent alors mal, elles « vieillissent », ne se reproduisent plus, se transforment en cellules anormales (voire malades) ou meurent. > L’oxydation Nos tissus s’oxydent naturellement avec le temps. L’oxydation est le résultat des processus de « combustion » et de réactions métaboliques normales qui produisent des radicaux libres. Nous avons des systèmes antioxydants qui permettent de limiter leurs dégâts mais ceux-ci peuvent être vite dépassés. A la longue, les radicaux libres peuvent altérer de plus en plus nos tissus et créer des protéines, voire des cellules anormales, une dénaturation des lipides, etc… > Réticulation et glycation Celle-ci conduit à une perte d’élasticité et une altération des tissus. La glycation est une combinaison particulière se faisant entre nos protéines et des glucides (sucres). Les tissus les plus touchés sont, comme chez La médecine anti-âge désigne donc une médecine préventive, combinant les savoirs de la nutrition, de la micronutrition, de l’hormonologie et les techniques de la médecine esthétique. Santé 3 e âge - 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 68-69Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 70-71Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 72-73Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 74-75Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 76-77Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 78-79Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 80-81Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 82-83Santé 3e Age numéro 8 jun/jui/aoû 2016 Page 84