Santé 3e Age n°7 mar/avr/mai 2016
Santé 3e Age n°7 mar/avr/mai 2016
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°7 de mar/avr/mai 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 22,5 Mo

  • Dans ce numéro : préserver son capital jeunesse.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
Au naturel mal en fait, car le plus dangereux est le cas d’un malade véritablement atteint qui choisirait de faire l’impasse sur la médecine moderne pour se concentrer uniquement sur sa cure naturelle. Le problème 2. de règlementation Globalement, la discipline est reconnue dans les pays anglo-saxons, où les naturopathes exercent au même titre que les généralistes, mais reste simplement admise dans les pays francophones et latins. De ce fait, l’un des principaux problèmes de la naturopathie en France est qu’il n’y a aucune réglementation permettant de s’assurer qu’une personne s’annonçant comme naturopathe a vraiment acquis les connaissances nécessaires. Il agit donc de ce fait plutôt comme « conseiller en santé » plutôt que comme véritable médecin susceptible de poser des diagnostics. La définition de l’OMS parle en fait d’elle-même  : « Médecine traditionnelle occidentale, qui trouve ses origines dans la médecine grecque, elle repose sur des principes fondamentaux qui font partie de notre culture et sont frappés du bon sens. A ce titre, elle est l’équivalent de la médecine chinoise ou ayurvédique mais du côté du monde occidental. En effet, il est logique de penser qu’il existe des interactions entre notre état psychologique, physique, émotionnel, voire spirituel. Comme toujours, c’est dans l’excès que repose le danger. » 68 - Santé 3 e âge PHOTOS.COM Une formation 3. non uniforme Dernier point qui favorise la critique  : la naturopathie n’a pas donné lieu à des études poussées en particulier en ce qui concerne certaines pratiques. Nous n’avons pas de résultats chiffrés et scientifiques sur l’efficacité du jeûne ou de l’hydrothérapie du côlon par exemple. C’est en fait l’herboristerie, et la phytothérapie en général qui ont bénéficié du plus grand nombre d’études, car les plantes et huiles essentielles sont également utilisées dans des médicaments dits classiques. La naturopathie, pour qui ? En premier lieu, pour les personnes convaincues que seule une approche douce et naturelle de la santé peut être positive. En effet, la naturopathie a pour mission d’éviter d'absorber des produits et médicaments d’origine chimique. L’objectif est de rester proche des ingrédients naturels et d’utiliser des techniques manuelles de bien-être et de relaxation. Il s’agit de préserver sa santé en premier lieu. Il convient de prendre en compte l’aspect nutritionnel et être prêt à faire un effort sur le sujet. En effet, la façon Naturopathie aux USA Aux USA, la profession est reconnue depuis longtemps. Dans les années quarante, elle utilisait notamment les variantes d’homéopathie et de chiropraxie. C’est à partir des années 70 que la naturopathie connaît un regain de popularité et propose des formations diplômantes de quatre ans. L’OMS a reconnu la naturopathie et l’a même conseillée en 1983 pour être intégrée dans les services publiques de santé. de se nourrir, le type de nutriments à absorber quotidiennement est très important. Le patient qui se rend chez un naturopathe est donc déjà prêt à faire ce type d’effort. Pour celles et ceux qui veulent jouer à fond la carte de la prévention en agissant aussi sur des éléments qui peuvent parfois sembler à la frontière de l’ésotérisme. Certaines pratiques sont remises en cause par les médecins traditionnels. La morphopsychologie ou l’iridiologie (examen de l’iris de l’œil) par exemple sont évidemment attaquées par les médecins plus classiques. Pourquoi consulter un naturopathe ? Les personnes qui consultent un naturopathe ne sont pas forcément victimes d’un malaise particulier. Il s’agit en fait souvent de faire un bilan au niveau de son énergie, de sa vitalité, et apprendre comment la garder le plus longtemps possible. Le fait de se sentir fatiguée régulièrement par exemple est une bonne raison pour aller consulter et
PHOTOS.COM Astuces de naturopathe Pour une belle peau Un jus de carottes tous les matins permet de lutter entre autres contre le déssèchement de la peau. 1 cuillère à soupe d’huile de germe de blé 1 ère pression à froid par jour, riche en vitamines, préserve la beauté de la peau. Boire du Kombucha  : le thé noir ou vert fermenté grâce à un champignon  : des propriétés anti-oxydantes, anti microbiennes, avec effet dépurateur. Les baies de goji au quotidien sont riches en apports nutritionnels d’acides aminés, et oligo-éléments. apprendre à modifier quelque peu son mode de vie. Une autre cause de consultation est le régime alimentaire  : les naturopathes aident à retrouver un poids d’équilibre et à le garder par une alimentation adaptée à l’individu. Les patients ont quasiment tous pour point commun de chercher à maîtriser leur organisme, à le préserver et à vieillir en bonne forme, sans pour autant avoir recours à des médicaments de synthèse. Certains ont des vies particulièrement difficiles  : jet-lag, environnement professionnel polluant, difficultés à s’alimenter régulièrement, d’où un besoin de purification de l’organisme plus poussé. Le stress est souvent évoqué PHOTOS.COM dans les consultations, mais il s’agit plus globalement de connaître et comprendre les causes du mal-être afin de mieux gérer sa santé. Des malades graves ou atteints du cancer consultent également, car il semble évident que notre mode de vie a une influence sur la survenue des cancers. Le problème est que rien de précis n’est vraiment validé et qu’il faut donc s’en tenir à des conseils judicieux mais généraux. La naturopathie peut intervenir en tant que conseillère et aider à garder un bon équilibre global. Elle n’a cependant jamais guéri officiellement de maladies graves. Pour une meilleure stabilité intestinale  : Le lait de jument, une aide au niveau intestinal. Le shiitaké pour une action positive sur le cholestérol. Le propolis, le trésor des abeilles est un booster du système immunitaire, à prendre en cure de dix jours. (Astuces fournies par le Castel Clara, Hotel Relais & Châteaux, Thalassothérapie de Belle-Ile en Ré. www.castel-clara.com) Elle est utilisée en tant que médecine alternative en complément d’un traitement classique. Elle est aussi fort utile pour un malade guéri qui souhaite éviter une récidive et doit donc changer certaines de ses habitudes. Car ne pas fumer et ne pas boire d'alcool ne sont pas les seules décisions à prendre ! V.D. À LIRE PHOTOS.COM « ABC de la naturopathie » d’Astrig Heratchian - Grancher Editions. Santé 3 e âge - 69 - 8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 68-69Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 70-71Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 72-73Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 74-75Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 76-77Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 78-79Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 80-81Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 82-83Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 84