Santé 3e Age n°7 mar/avr/mai 2016
Santé 3e Age n°7 mar/avr/mai 2016
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°7 de mar/avr/mai 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 22,5 Mo

  • Dans ce numéro : préserver son capital jeunesse.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Douleurs dorsales PHOTOS.COM La kyné préventive Sachez qu’une kinésithérapie à visée ostéopathique qui réduit les contractures musculaires, permet de prévenir la récidive ou l’entretien d’un certain nombre de lésions. Et la chirurgie ? Malgré les récents progrès de la chirurgie, il ne faut pas céder à un enthousiasme prématuré. Elle ne constitue pas le traitement miracle du dos et n’est envisagée qu’après échec des traitements médicamenteux et seulement si la cause anatomique des douleurs est exactement identifiée et curable chirurgicalement. Les traitements Le traitement des maux de dos et notamment des arthroses dorsolombaires repose sur les antalgiques généraux, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et la kinésithérapie active. Récemment est apparue une nouvelle sous-classe d’AINS indiqués dans le traitement de l’arthrose  : les coxibs. Par leur mécanisme d’action plus sélectif, ces médicaments seraient mieux tolérés que les AINS traditionnels, notamment au niveau gastrique. Quid du corset ? Un corset redresseur ou de soutien peut être porté la journée voire parfois jour et nuit, en cas de formes graves de la maladie, notamment pour une scoliose. Zen & relaxation Un bon équilibre neuro-psychique est souhaitable pour éviter les maux du 42 - Santé 3 e âge dos. N’hésitez pas à pratiquer chez vous les meilleures méthodes de relaxation. Pour votre dos Backlife est un appareil étonnant qui reproduit, en séances de douze minutes, le mouvement précis d’un kinésithérapeute, soulageant les douleurs lombaires. En fait cette technique mobilise les vertèbres lombaires d’un mouvement doux, étudié, continu et régulier. Ce mouvement améliore la mobilité, détend les muscles, réduit la pression sur les disques entre les vertèbres et soulage ainsi les lombalgies. Très simple d’utilisation, il est livré avec un manuel et des instructions sur une cassette vidéo. Backlife est importé en France par Com and Call. N°Azur  : 0810 650 650. www.backlife.com/fr PHOTOS.COM D.R. Visitez la Boutique du Dos Créée en 1985, La Boutique du Dos est la seule enseigne entièrement dédiée au bien-être et au confort du dos. La seule aussi à présenter en même lieu plus de 150 produits (dont la moitié en exclusivité) permettant de répondre de façon quasi exhaustive aux problèmes de dos  : literie, fauteuils, sièges de bureaux, oreillers, dossiers et assises, coussins, ceintures, réflexologie, renforcement musculaire, accessoires. Depuis 2005, elle se développe en franchise et dispose de plusieurs formules de vente  : dans ses magasins, par VPC et sur Internet. MC Diffusion SA - La Boutique du Dos - 18 rue de Maubeuge, 75009 Paris Tél.  : 01 42 80 43 28 www.laboutiquedudos.com Faites confiance aux spécialistes En cas de maux du dos très prononcés, prenez immédiatement rendezvous avec votre médecin généraliste qui vous conseillera peut-être de Le yoga et les techniques de relaxation peuvent vous soulager.compléter son diagnostic par une visite chez un spécialiste, rhumatologue notamment. Des séances de rééducation seront peut-être prescrites chez un kinésithérapeute ou un ostéopathe. Le médecin généraliste Lorsqu'on souffre du dos, le médecin généraliste est le premier professionnel de santé à consulter. C'est lui qui connaît le mieux le patient (antécédents, traitement...). Après examen clinique, il décidera de la marche à suivre avec suivant les cas  : radiographies, traitement médical, consultation spécialisée chez un rhumatologue... Il est important de consulter son médecin devant toute nouvelle douleur ou un mal qui persiste pour diagnostic ou réévaluation du diagnostic et traitement. Le rhumatologue Le rhumatologue est le médecin spécialiste des problèmes articulaires et osseux. La plupart du temps, c'est le médecin généraliste qui adresse le patient au rhumatologue, sauf si le patient est habituellement suivi par le rhumatologue pour une pathologie chronique. Le rhumatologue, en coordination avec le médecin traitant, assure le diagnostic et la prise en charge thérapeutique. S'il le juge nécessaire, il pourra pratiquer des infiltrations (injections locales de produit anti-inflammatoire pour calmer la douleur). Le radiologue Si le médecin généraliste et le rhumatologue le jugent nécessaire, ils peuvent prescrire des radiographies (rayons X qui permettent de voir les structures osseuses) à réaliser dans un cabinet de radiologie. Elles peuvent servir au PHOTOS.COM
PHOTOS.COM PHOTOS.COM Des radiographies peuvent s'avérer necessaires pour compléter le diagnostic. diagnostic ou à suivre l'évolution de la pathologie. Dans certains cas bien précis (en préopératoire, complications, douleur qui persiste...), d'autres examens peuvent être demandés  : scanner ou imagerie par résonance magnétique (IRM). Ils vont permettre de visualiser la hernie notamment. > Le scanner est un examen indolore qui dure environ 15 minutes. Le patient est allongé dans un tunnel et doit rester immobile le temps de l'examen. Si l'examen se fait avec injection de produit de contraste, une perfusion sera mise en place. Cet examen avec injection de produit de contraste est contre-indiqué chez les patients insuffisants rénaux ou allergiques au produit en question. > L'IRM est un examen indolore qui dure environ 15 minutes. Le patient se trouve dans une sorte de tunnel et doit rester immobile le temps de l'examen. Il existe des contre-indications à cet examen  : prothèses ou objets métalliques, stimulateur cardiaque... Parfois, on peut être amené à consulter un radiologue pour la réalisation d'infiltrations radioguidées (elles se font sous contrôle radiologique). La plupart du temps ces infiltrations sont prescrites par un rhumatologue. Le kinésithérapeute Le kinésithérapeute est un professionnel de santé avec un diplôme d'Etat (3 ans de formation). C'est un spécialiste de la rééducation motrice et fonctionnelle. Il peut intervenir de différentes façons pour soulager les douleurs du dos  : massage décontracturant, utilisation de la physiothérapie (ultrasons, boue...), utilisation de la balnéothérapie, action préventive avec des exercices de remusculation ciblée, cours de gymnastique collectifs ou individuels. La plupart des actes de kinésithérapie sont pris en charge par la Sécurité sociale sur prescription médicale ou par les mutuelles. L'ostéopathe La profession d'ostéopathe est réglementée depuis 2002. Un ostéopathe n'est pas nécessairement un médecin ou un kinésithérapeute (professionnels de santé qui ont un diplôme d'Etat). L'ostéopathie est une thérapie manuelle qui repose sur un ensemble de soins basés sur des techniques de PHOTOS.COM manipulation. Les actes d'ostéopathie ne doivent pas faire mal. L'ostéopathie peut soulager de nombreuses douleurs, notamment les douleurs articulaires (lombalgies, cervicalgies...). Elle peut également apporter des bénéfices en ce qui concerne certains vertiges, migraines, troubles du sommeil... Les actes d'ostéopathie ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Cependant, quelques caisses de mutuelles remboursent tout ou partie de certains actes. Le chiropraticien La chiropractie est reconnue par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) et le CIO (Comité international olympique). Il s'agit d'une thérapie manuelle, qui vise principalement la colonne vertébrale. Le chiropraticien peut agir aussi bien de manière préventive, pour éviter les maux de dos ultérieurs, que de manière curative, quand le mal est présent. Ses actes thérapeutiques ont des effets bénéfiques sur l'ensemble du système nerveux, et peuvent soigner d'autres symptômes que le seul mal de dos. La formation de chiropraticien est sanctionnée par un doctorat en chiropratique, après 6 années d'études. Les actes de chiropractie ne sont pas remboursés par l'assurance maladie, mais ils sont parfois pris en charge par certaines mutuelles. Renseignez-vous. Sachez par ailleurs que des séances de relaxation, de yoga, de shiatsu pourront également vous aider à vous sentir mieux et seront très utiles en complément des traitements préconisés par votre médecin et les différents professionnels de santé. I.N. Santé 3 e âge - 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 68-69Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 70-71Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 72-73Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 74-75Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 76-77Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 78-79Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 80-81Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 82-83Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 84