Santé 3e Age n°7 mar/avr/mai 2016
Santé 3e Age n°7 mar/avr/mai 2016
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°7 de mar/avr/mai 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 22,5 Mo

  • Dans ce numéro : préserver son capital jeunesse.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Dossier spécial « Anti-âge » Détartrage conseillé ! Un détartrage annuel est conseillé surtout après cinquante ans. Une bonne chose pour garder des dents assez blanches, mais aussi pour éviter les problèmes de gencives. rections esthétiques sont à présent monnaie courante et fort bien réussies si l’on suit une règle précise  : ne pas consulter au hasard, mais aller vers un spécialiste connu ou recommandé, dont on est certaine qu’il utilise des produits sécurisés. Inutile de servir de cobaye et surtout ne pas se fier à internet. Ces corrections peuvent aller jusqu’à l’envie d’une chirurgie. Le lifting du visage et du cou est une demande assez fréquente et le choix du type de lifting est vaste, avec une transformation plus ou moins radicale. D’autres femmes ont recours à la chirurgie pour des opérations moins invasives, du type blépharoplastie (opération des paupières tombantes, supérieures et/ou inférieures), gonflement de la bouche (en évitant la fameuse « bouche de canard »). Cela peut suffire a redonner un vrai coup de jeune et parfois rebooster le moral face à un vieillissement mal accepté. Soins corps > Combat contre la cellulite La cellulite concerne une majorité de femmes, et elle prend souvent de l’ampleur suite à des changements hormonaux. En effet, elle peut apparaître après une grossesse ou après la ménopause, du moins de façon assez visible. Mais elle est aussi le résultat d’un mode de vie et de la génétique. Malheureusement, il est difficile de lutter contre elle, du moins à 100%. Sans surpoids et avec une activité 18 - Santé 3 e âge physique, elle peut passer assez inaperçue, même si les minces sont aussi concernées. Pour aller au-delà tout en évitant la lipo-aspiration, des séances de Cellu M6 peuvent aider à lutter contre l’apparence d’adiposité, la fameuse peau d’orange, de même que le drainage lymphatique. Massages réguliers sur les zones concernées, aquabiking, aquagym, autant de possibilité de lutter. Les crèmes à base de caféine sont efficaces si l’on s’oblige à les utiliser chaque jour en massant vigoureusement. > Ventre et bras La ménopause entraîne souvent une modification du corps, le plus flagrant se situant au niveau des bras et du ventre. Là encore, si l’on ne se résout pas à passer par la chirurgie, solution radicale, il va falloir se décider à ne pas rogner sur ses efforts. Pour les bras, des exercices quotidiens sur biceps et surtout les triceps se concrétisent par une véritable amélioration. Un bon moyen d’éviter les fameuses formes en « chauve souris ». Pour le ventre, cela est un peu plus compliqué, car il est difficile de retrouver un ventre plat sans passer par une gymnastique adaptée (abdo-fessiers essentiellement) et forcenée. Pas étonnant que les lingeries gainantes retrouvent un bel essor, qui permettent d’effacer artificiellement le moindre bourrelet. Mes sœurs, la route est longue… PHOTOS.COM Psychologie Aujourd’hui, la cinquantaine est clairement une dizaine particulière pour les femmes. Cela peut arriver le jour de l’anniversaire célébrant cette nouvelle dizaine, ou à l’aube de la soixantaine, mais une transformation est clairement en cours. Le changement est physique, plus ou mois prononcé en fonction des individus, mais aussi psychique. En premier lieu, parce que les modifications hormonales ont aussi une influence sur notre mental. Le coup de blues ou de déprime est souvent au rendezvous. Mais les circonstances sont aussi importantes. Des difficultés peuvent intervenir suite à quelques problèmes de santé, une prothèse de la hanche à poser, de l’arthrose, moins d’énergie, peu importe. Ou parce que des proches tombent malades, voire décèdent. Ou encore parce que les enfants partent du foyer et que l’adaptation se fait difficilement. Sans oublier les challenges professionnels et financiers qui ne sont pas toujours faciles à supporter passée la cinquantaine. Le tableau n’est heureusement pas si noir, mais il faut avouer qu’un passage à vide est toujours possible et envisageable. Agir sur son physique Les modifications hormonales ont aussi une influence sur notre mental. est d’une grande aide, car garder une apparence relativement jeune est important et peut devenir un véritable enjeu. > Travail sur soi Pourtant, il faut en passer par un travail sur soi pour vraiment rester jeune. Car la jeunesse s’exprime aussi par le sourire, l’optimisme, le bonheur partagé, l’élaboration de projets. Le mental est ce qui sous tend le reste. Comment en effet se résoudre à réguler son alimentation, faire des exercices physiques quotidiens, si l’on a le moral en dessous de zéro ? C’est justement à ce moment là que l’on aura au contraire tendance à se jeter sur le chocolat et rester au lit plutôt que d’aller marcher au petit matin. La cinquantaine est parfois un véritable défi qui commence non pas par les efforts physiques contrairement à ce que l’on entend, mais par des efforts au niveau du psychique. Garder un bon moral, et des perspectives heureuses est le meilleur garant de la préservation de la jeunesse. Et si cela s’avère compliqué, c’est sur ce registre qu’il faut agir en priorité. Consulter son médecin, voir un psychologue s’avèrent parfois indispensables. PHOTOS.COM
60 À ANS En 2015, un Français sur trois aura plus de soixante ans. De plus, ils rajeunissent de décennie en décennie. Le fait est que, d’après les gérontologues, si les soixantenaires sont généralement en bonne santé, voici vraiment venu le temps de faire attention pour vieillir en forme. Car c’est une espérance de vie de quelques 25 ans et plus qui se profile à l’horizon. Autant bien en profiter d’autant que la retraite est là. Nutrition > Respect du régime équilibré Si ce n’est pas encore le cas, manger équilibré et se rapprocher du régime crétois est idéal. Pas plus de deux verres de vin par jour, et un repas allégé le soir. Des règles simples, mais tout ce qu’il y a de plus efficace. A soixante ans, on connaît son corps et la façon dont il réagit, ce qu’il supporte ou pas. Suivre son instinct et sa connaissance de soi est le meilleur chemin à suivre. Inutile de paniquer si l’on fait un excès, il suffit d’être raisonnable les jours qui suivent. La raison doit l’emporter, mais pas en permanence, la vie serait trop triste, sans oublier qu’il convient d’éviter les grandes frustrations qui mènent à des comportements totalement erratiques. Activité physique > Persévérer Voici le maître mot. Une heure par jour d'activité est conseillée médicalement afin de garder une bonne prévention contre les rhumatismes et les raideurs. Marcher d’un bon pas dans un lieu agréable peut être une solution, mais toutes les possibilités sont ouvertes en fonction de ses envies, de ses moyens, du climat… Attention aux activités cardio, qui peuvent bien entendu être pratiquées si l’on est en bonne forme, mais un petit contrôle médical est conseillé, car les hommes ne sont pas les seuls à être concernés par le problème cardio-vasculaire. Un autre critère est à surveiller  : il suffit très simplement de vérifier régulièrement son tour de taille (pas plus de 90 cm). « Anti-âge » > Des contrôles médicaux à prévoir Au-delà des contrôles biologiques sanguins, de la vision, de l’audition, et de la dentition, quelques autres précautions sont à mettre au programme des réjouissances, telles que  : - surveillance de la tension, au minimum une fois par an, - un ECG pour faire un premier point, - un frottis vaginal tous les deux ans, - une mammographie tous les deux ans, - une densitométrie osseuse, - prévoir le vaccin anti-grippal. Santé 3 e âge - 19 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 68-69Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 70-71Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 72-73Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 74-75Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 76-77Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 78-79Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 80-81Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 82-83Santé 3e Age numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 84