Santé 3e Age n°6 déc 15/jan-fév 2016
Santé 3e Age n°6 déc 15/jan-fév 2016
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°6 de déc 15/jan-fév 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,0 Mo

  • Dans ce numéro : anti-cholestérol, votre plan d'attaque...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Prévention santé L’oxydation détruit les graisses polyinsaturées omega 3 qui protègent la membrane cellulaire. C’est le même processus que celui que subit le beurre laissé à l’air ambiant lorsqu’il devient rance. Naturellement, l’organisme produit des anti-oxydants pour neutraliser cette oxydation qui détruit progressivement la cellule. C’est ce que l’on appelle le stress oxydatif. Les produits alimentaires anti-oxydants se trouvent principalement dans les fruits rouges, la betterave, le cresson, l’ail, le chou de Bruxelles, le brocoli, le poivron rouge. La canneberge contient 4 fois plus d’antioxydants que la myrtille et 24 fois plus que le kiwi. La tomate contient beaucoup plus d’anti-oxydants lorsqu’elle est cuite, ce qui tombe bien du fait de son hyperacidité. Tout passe par la nutrition La nutrition tient donc une place fondamentale dans la prévention de la maladie  : Elle apporte les aliments alcalinisants pour neutraliser l’acidité liée à l’accumulation des déchets organiques Elle apporte les graisses poly-insaturées pour protéger les membranes cellulaires et faire barrage à la pénétration de ces déchets dans les cellules. Elle apporte les anti-oxydants qui protègent l’oxydation des graisses polyinsaturées qui renforcent les membranes cellulaires. Trois apports complémentaires et indissociables pour assurer le bon fonctionnement de notre organisme. 66 - Santé 3 e âge Les produits alimentaires anti-oxydants se trouvent principalement dans les fruits rouges, la betterave, le cresson, l’ail, le chou de Bruxelles, le brocoli, le poivron rouge. En cas de carence, la cellule s’épuise progressivement et les troubles fonctionnels s’installent. Les troubles métaboliques surviennent ensuite et imposent une prise régulière de médicaments pour prévenir la maladie. Le stress, le surmenage, la sédentarité, les déficits en vitamines et oligo-éléments, accélèrent le processus dégénératif. L’organisme sort ses dernières « cartouches » en réagissant par une maladie auto-immune. Epuisée, la cellule ne peut plus réagir. Elle devient alors la proie des émotions rendant sa destruction inévitable. Réagir à temps Heureusement, il existe de nombreux signaux d’alarme qui nous appelle à réagir, le premier étant la douleur articulaire. C’est précisément l’interprétation de cette douleur qui renseigne sur le trouble fonctionnel naissant vous donnant ainsi l’occasion d’opter pour une meilleure hygiène de vie. Même si votre alimentation est équilibrée, votre vie équilibrée sereine, les filtres digestifs « s’encrassent » naturellement comme une machine, la monodiète mensuelle pratiquée de tout temps en Egypte qui est le berceau de la médecine, doit être pratiquée pour éliminer les déchets métaboliques. Ces règles supposent l’absence de pathologie digestive auquel cas cer- taines adaptations doivent être guidées par votre médecin. Alors, chers patients, si vous suivez ces conseils, mon travail sera plus facile et lorsque j’aurai le plaisir de vous recevoir, ce sera pour apprécier les points de faiblesse acquis par un environnement de vie imposé par notre société et pour corriger. n À LIRE Jean-Pierre Marguaritte Ostéopathe professionnel de santé Micro-nutritionniste & Naturopathe Expert près la Cour d'Appel de Versailles jpmarguaritte@gmail.com « Le mal de dos est dans l’assiette » de Jean-Pierre Marguaritte  : à commander chez Lafont presse, 53 rue du Chemin Vert 92100 Boulogne-Billancourt. Tél.  : 01 46 10 21 21 www.lafontpresse.fr Novembre-Décembre 2014 - Janvier 2015 - 93 THINKSTOCK
Nouveau c’est positif ! Notre vie magazine En kiosques ou sur tablettes www.lafontpresse.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 68