Santé 3e Age n°6 déc 15/jan-fév 2016
Santé 3e Age n°6 déc 15/jan-fév 2016
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°6 de déc 15/jan-fév 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,0 Mo

  • Dans ce numéro : anti-cholestérol, votre plan d'attaque...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Combat anti tabac n’a pas d’autres objectifs que d’« évaluer la cigarette électronique en tant que telle » et de veiller à la qualité des produits proposés aux consommateurs. Dangereuse ou pas ? Dangereuse, la cigarette électronique ? Le New York Times dénonçait en septembre dernier le nombre d'empoisonnements liés au liquide des e-cigarettes qui aurait bondi à 1 351 en 2013, soit une hausse de 300% par rapport à 2012 aux Etats-Unis. Il s'agit dans les faits de quantités de liquides ingérées ou absorbées par la peau et non pas inhalées. « Les risques des e-liquides sont liés avant > D’autres risques Récemment, une femme a été brûlée par l'explosion de la batterie de sa cigarette électronique. « Cet accident dramatique est la conséquence d'un marché peu réglementé en terme de sécurité des produits », commente Karin Warin co fondatrice de Clopinette. « Depuis la création de la société, nous avons mis en place un processus de contrôle pour éviter ce type d'accident. Aujourd'hui, les normes de qualité que nous imposons à nos produits sont d'une exigence extrême. Notre éthique nous oblige un contrôle extrêmement strict sur nos produits », poursuit Karin Warin. 40 - Santé 3 e âge Bon à savoir La cigarette électronique produit de la vapeur d’eau. Fonctionnant sans combustion, elle ne rejette pas de monoxyde de carbone et est exempte de goudrons. Quand elle contient de la nicotine, elle représente une alternative à la cigarette traditionnelle et peut aider au sevrage tabagique. tout à des produits de mauvaise qualité, de mauvais choix des composants des e-liquides, de mauvaises manipulations, comme ce peut être le cas par exemple en laissant le produit à portée des jeunes enfants », note de son côté l'Office français de prévention du tabagisme. Dans les faits, les liquides inhalés contiennent de la nicotine, du propylène glycol ou du glycérol, et des arômes. C'est notamment autour du cas des arômes alimentaires, faits pour être ingérés et non inhalés, que demeurent certaines inconnues. Bref, on n’a pas encore suffisamment de recul pour connaître tous les méfaits de la cigarette électronique, même si tout le monde (ou presque) s’accorde à dire qu’elle reste moins nocive que la cigarette traditionnelle. Une alternative à la cigarette électronique ? Un sondage plutôt rassurant 1% 4% 8% 14% 73% Le mieux bien entendu reste de ne plus fumer du tout et de ne plus vapoter non plus ! Mais c’est plus facile à dire qu’à faire quand on est devenu dépendant. Air Detox peut être une alternative. Il s’agit de la première méthode collaborative pour arrêter de fumer en groupe et en s’amusant. Tous les mois, une vingtaine de personnes arrêtent de fumer le même jour à la même heure. Pendant 21 jours ce groupe va partager dans un espace privé sur Internet ses ressentis, son sevrage, ses victoires, etc. Tout cela dans une ambiance compagnie aérienne, direction le monde sans tabac. Les « passagers » sont entourés d’un équipage bienveillant qui suit un « plan de vol » bien précis construit à l’aide de différents experts  : addictologue, nutritionniste, coach de motivation, coach sportif mais aussi d’anciens passagers ayant réussi à arrêter de fumer. Air Detox a pour mission de changer radicalement la manière d'arrêter de fumer des gens, et d'en faire une expérience humaine unique. Pourquoi ne pas essayer ? V.L. Plus d’infos sur www.cigaretteelec.fr, www.clopinette.fr, www.air-detox.com Avez-vous arrêté le tabac depuis que vous êtes passé à la cigarette électronique ? Oui, totalement. Non, je fume autant qu'avant. Non, je fume encore moins de 10 cigarettes/jour. Non, je fume encore moins de 15 cigarettes/jour. Non, je fume encore mais très occasionnellement (pas tous les jours). Source  : forum-ecigarette.fr (forum le plus visité par les vapoteurs). Sondage fait sur 8 923 personnes. Novembre-Décembre 2014 - Janvier 2015 - 55 THINKSTOCK THINKSTOCK
THINKSTOCK SANTÉFAMILLE l Addiction L’alcool agit beaucoup plus rapidement sur les femmes que sur les hommes pour des raisons de poids, de taille dit-on souvent, mais aussi de métabolisme. Les femmes sont plus vulnérables à l’effet de l’alcool. Une injustice de plus, mais finalement qui nous incite à ne pas trop boire sous risque de nous sentir vraiment mal. Il est facile de constater cela en calculant le taux d’alcoolémie, sans avoir bu plus d’alcool que votre mari, vous aurez un taux plus élevé. Donc attention si vous pensez que vous êtes dans la norme et prenez le volant, vous vous exposez à des surprises ! De même une femme et un homme pesant tous deux 70 kilos et ayant avalé la même quantité d’alcool auront un 56 - Novembre-Décembre 2014 - Janvier 2015 taux d’alcoolémie différent. Donc point de salut, il faut faire attention  : l’alcool provoquera l’agressivité, l’endormissement, des réactions extrêmes plus facilement et plus rapidement chez les femmes et ceci est un vrai problème. D’où vient cette différence ? ATTENTION À l’alcool festif ! L’alcoolisme au féminin est toujours plus discret, plus embourgeoisé et ne se montre pas souvent dans les bars. Il peut se développer d’autant plus facilement que de nombreuses femmes vivent seules et n’ont donc personne au quotidien qui puissent leur faire remarquer le chemin qu’elles prennent. Le danger vient d’une consommation au départ festive qui devient de plus en plus régulière… Les raisons avancées ne sont pas toutes claires, ce qui l’est par contre est que les femmes assimilent plus lentement l’alcool. Pour des raisons de masse musculaire, d’hormones, de contraceptifs oraux, d’enzyme plus lente à transformer l’alcool, en bref nous ne sommes pas faites pour boire. C’est aussi la raison pour laquelle l’alcool provoquera plus rapidement une cirrhose chez une femme que chez un homme. La dose raisonnable Pour les femmes amateurs de boissons alcoolisées et qui ne souhaitent pas s’en priver totalement, une dose raisonnable se situe entre un et deux verres par jour. Entant entendu que si vous buvez de la vodka ou du vin, les doses seront différentes ! Ces fameuses doses sont souvent mal perçues par les consommateurs, les médecins eux-mêmes avouent que l’habitude de boire est plus dangereuse lorsque l’on commence à boire pour se sentir mieux et non plus par simple plaisir. Un verre de vin ou une coupe de champagne représente environ Santé 3 e âge - 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 1Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 2-3Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 4-5Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 6-7Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 8-9Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 10-11Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 12-13Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 14-15Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 16-17Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 18-19Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 20-21Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 22-23Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 24-25Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 26-27Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 28-29Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 30-31Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 32-33Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 34-35Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 36-37Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 38-39Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 40-41Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 42-43Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 44-45Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 46-47Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 48-49Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 50-51Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 52-53Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 54-55Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 56-57Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 58-59Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 60-61Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 62-63Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 64-65Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 66-67Santé 3e Age numéro 6 déc 15/jan-fév 2016 Page 68