Retro Geek Mag n°10 avr/mai/jun 2014
Retro Geek Mag n°10 avr/mai/jun 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de avr/mai/jun 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 144

  • Taille du fichier PDF : 96,5 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... retour sur Xenogears !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
Cassier : XenD.S.T Difficile de faire un dossier sur Xenogears sans s'attarder plus précisément sur un aspect fondamental dans le monde des RPG : les musiques. Ainsi nous parlerons ici de manière plus ou moins détaillée des différentes OST qui ont accompagné Xenogears ces dernières années. De l'OST du jeu, promptement parlé, à ses réorchestrations officielles que sont creid. et Myth" et celle(sJ des fans, nous allons discuter de tout ce qui s'est fait autour de ce sujet. Mais avant de parler des OST pures et dures, prenons le temps de présenter une autre figure emblématique de l'aventure Xenogears ; son compositeur principal : Yasunori Mitsuda. Takahashi en personne insista lourdement sur le fait que sans Mitsuda, il n'aurait jamais réussi à insuffler la vie de ses personnages avec la dimension qu'on connait à Xenogears. On ne pouvait donc vraisemblablement pas faire l'impasse sur cet heureux gaillard. Yasunori Mistuda est né le 21 janvier 1972 à Shunan, dans la préfecture de Yamaguchi, au Japon. Il commença le piano à l'âge de cinq ans et arrêta un an plus tard, car le jeune Yasunori s'en foutait, il préférait le sport. Alors qu'il voulait faire carrière dans le golf, il redécouvre la musique à partir de BO de films, telles que celles de "Blade Runner et de La Panthère Rose. En parallèle, son père lui offre très vite un PC qui fera le bonheur de son fils et Mitsuda l'ado commence très tôt à programmer ses propres jeux-vidéos, et donc foncièrement, à produire les musiques de ceux-ci. Une fois son diplôme supérieur en poche, il part s'installer à Tokyo et s'inscrit dans une école de musique peu prestigieuse mais dont Mitsuda avoua être malgré tout de très bonne qualité. En effet, il y apprit autant la technique que l'histoire de la musique de son pays. Très intéressé, il accompagnait alors ses professeurs pratiquants lors de leurs concerts live, ce qui lui donna une forte connaissance du milieu. Afin de subsister à ses besoins, il travailla également en parallèle comme assistant pour un de ses professeurs dans un département de musiques de jeux-vidéos. Loin d'avoir fait un parcours incroyable, l'entrée de Mistuda chez Square est tout aussi anodine. Sur la fin de ses études musicales, alors que Mitsuda visitait une boite de prod'de JV, il vit une pub de Square cherchant un soundier, dans un Famitsu qui trainait là-bas. Il postula simplement en envoyant une démo de ce qu'il savait faire. Mitsuda avoua lui-même que l'entretien avec Nobuo Uematsu eut été une catastrophe et qu'il confessa même à celuici qu'il postulait juste pour avoir un boulot alimentaire et qu'il n'avait même jamais joué aux Final Fantasy. N'empêche que notre joyeux moustachu eut reconnu son talent et décida d'embaucher le jeune Mitsuda dans l'équipe... Ou alors ils n'avaient peut-être juste trouvé personne d'autre à l'époque, allez savoir. Toujours est-il que le voici chez Square, et une nouvelle aventure commence... Pas si top que ça. Bien que Mitsuda fut initialement embauché en tant que compositeur, il fut réduit à travailler comme ingé son uniquement pendant plus de deux ans. Même s'il toucha à des jeux comme Final Fantasy V, Romancing SaGa 2 ou Secret of Mana, Mitsuda n'était pas satisfait de sa position. Voyant qu'il n'évolue pas et que sa paye ne suit pas non plus, il donne un ultimatum à un pti gars inconnu du nom de Hironobu Sakaguchi, alors vice-président de Square : - « Ou tu me laisses composer les zics d'un jeu, ou je me casse. ». Sakaguchi lui fila alors un pti jeu sans importance à composer : Chrono Trigger. La suite, on la connait... Il enchaina les succès sur Front Mission, Tobal No. 1, Radical Dreamers et plus tard Xenogears.
Seulement voilà, Mitsuda c'est un gros bosseur, et surtout un gros stressé. Pendant la production des musiques de Chrono Trigger, il développa ulcère sur ulcère, s'évanouit très souvent et fit de nombreux voyages à l'hôpital, si bien que Nobuo Uematsu lui proposa de l'aide sur la fin de l'OST. Cette façon de travailler, il l'a garda jusqu'en 1998, où il füt le premier compositeur, mais pas le dernier, à quitter Square pour se lancer Freelance et monter son studio : le Procyon Studio. Chrono Cross marquera sa dernière production pour Square, mais déjà en tant qu'indépendant. Depuis, Mitsuda a enchainé les compositions, les arrangements ou les productions et a ainsi travaillé sur des jeux comme Mario Party, Bomberman 64, Shadow Hearts, Tsugunai, Monster Kingdom, Soma Bringer, Arc Rise Fantasia, lnazuma Eleven, Xenoblade Chronicles, Kidlcarus : Uprising, Soul Sacrifice et j'en passe et des meilleurs, im- XenD.S.T : Dossierposant son style dans le milieu, années après années. D'ailleurs à la réflexion c'est quoi le style de Mitsuda 7 Difficile à définir lorsqu'on compare par exemple l'OST de Xenogears avec celle de Xenosaga en mettant un Mario Party au milieu. Du Mitsuda c'est très souvent - mais pas toujours - un style assez minimaliste, plus orienté folk/jazzy que instrumental/symphonique comme ça se fait beaucoup dans les RPG. Son album solo Ktme peut-être un bel exemple de ce qu'il apprécie. Toujours très ethnique/celtique dans ses choix,. très jazzy mais doux,. folklorique et minimaliste. Voilà en gros son potpourri de prédilection. C'est pourtant tout l'inverse qu'il fera sur l'OST de Xenosaga, qui est à mon sens son grand chef-d'œuvre ; mais on aura le temps de vous en recauser de ce guguss là, sans doute dans un futur numéro du mag 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 1Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 2-3Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 4-5Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 6-7Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 8-9Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 10-11Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 12-13Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 14-15Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 16-17Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 18-19Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 20-21Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 22-23Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 24-25Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 26-27Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 28-29Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 30-31Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 32-33Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 34-35Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 36-37Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 38-39Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 40-41Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 42-43Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 44-45Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 46-47Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 48-49Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 50-51Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 52-53Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 54-55Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 56-57Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 58-59Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 60-61Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 62-63Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 64-65Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 66-67Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 68-69Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 70-71Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 72-73Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 74-75Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 76-77Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 78-79Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 80-81Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 82-83Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 84-85Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 86-87Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 88-89Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 90-91Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 92-93Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 94-95Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 96-97Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 98-99Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 100-101Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 102-103Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 104-105Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 106-107Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 108-109Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 110-111Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 112-113Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 114-115Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 116-117Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 118-119Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 120-121Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 122-123Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 124-125Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 126-127Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 128-129Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 130-131Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 132-133Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 134-135Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 136-137Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 138-139Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 140-141Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 142-143Retro Geek Mag numéro 10 avr/mai/jun 2014 Page 144