Réponse Santé n°1 oct/nov 2015
Réponse Santé n°1 oct/nov 2015
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°1 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : un visage rayonnant, anti-âge, tout ce qui marche...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
SANTÉ PHOTOS.COM Ligne & poids 1. BIEN SE PREPARER Mince à l’intersaison ? Oui, c’est possible, à condition de vous y mettre dès à présent et de vous y préparer véritablement. Voici quelques règles faciles à suivre pour faire fondre les kilos superflus avant les grands repas familiaux de Pâques. > Réapprenez à manger Pour la forme comme pour le poids, il est préférable de faire au moins trois repas par jour. Sachez que vous pouvez même ajouter une collation dans la matinée ou l’après-midi si vous le souhaitez, à condition qu’elle soit réduite à un yaourt ou à une pomme. Ne négligez pas le petit déjeuner  : c’est un repas important quand on surveille sa ligne. D’ailleurs, les enquêtes montrent que les personnes qui n’en prennent pas sont plus fréquemment en surpoids. Suivez 32 72 - Février-Mars-Avril 2010 Famille QUEL RÉGIME en intersaison ? L’hiver, c’est le temps du plaisir et de la convivialité. Souvent, on a pris du poids pendant les fêtes et on a du mal à retrouver sa silhouette à l’intersaison. Pourquoi tout gâcher en faisant une obsession de sa ligne ? C’est en vous préparant, en déculpabilisant et en organisant à l’avance vos menus que vous passerez cette période sans prendre un gramme, voire même en perdant du poids ! Pour rester mince ou retrouver la ligne, trois règles primordiales sont à suivre. une règle simple  : « Un petit déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un dîner de mendiant » ! Sachez que les aliments ingurgités après 18 heures se stockent plus facilement. Vous devez absolument dîner mais léger ! > Ne sautez pas de repas Se passer de déjeuner pour travailler ou éviter des calories, c’est tout sauf une bonne idée ! Car cela désorganise évidemment les apports nutritionnels, et perturbe le bon fonctionnement de l’organisme. Avec à la clé de la fatigue et une irrésistible fringale... d’où une fâcheuse tendance aux grignotages redoutables pour le bon maintien du poids. Au minimum, mangez une salade complète avec du blanc de poulet, des œufs et des légumes. Maintenant, tous les points de restauration rapide en font. Même les rois du hamburger se sont mis aux salades minceur. Vous n’avez donc plus d’excuses. > Variez votre alimentation Votre « régime » minceur sera moins monotone et plus facile à suivre si vous variez les aliments et les petits plats. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour satisfaire au mieux les besoins de votre organisme, et éviter des carences préjudiciables à la santé. Bien entendu, surtout après les fêtes, évitez au maximum l’alcool et le pain. Remplacez votre vinaigrette à l’huile par du yaourt à 0%. Mangez de bonnes rations de protéines et de légumes verts. Limitez les viandes rouges au profit des poissons, des viandes blanches et des œufs. Limitez vos portions de féculents et remplacezles par des légumineuses (petits pois, lentilles, pois chiche…). > Soignez vos menus Pour accommoder vos plats, pensez aux fines herbes, au jus de citron,
> Bougez le plus possible Il n’y a pas de recette miracle ! Plus vous bougerez, plus vous brûlerez de calories. Si vous n’êtes pas sportive du tout, tout est bon pour éliminer  : prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur, descendre une à deux stations de bus avant sa destination et continuer à pied, ne plus prendre la voiture pour aller acheter son jour- aux épices, nal, faire son aux fonds de cuisson déshydratés... Pour limiter les matières grasses, sachez tirer profit du four à micro-ondes, de la marmite à pression (pour les cuissons vapeur), des poêles, des woks très à la mode, des sauteuses et cocottes à revêtement anti-adhésif. Pensez à la cuisson en papillote avec du papier sulfurisé ou aluminium. Le week-end, shopping à pied, danser chaque fois que possible. Bien entendu, si vous complétez ce programme par de la marche, du jogging, de la gymnastique, de la natation et/ou du vélo, ce sera encore mieux ! quand il fait beau, faites griller sans matières grasses vos aliments au barbecue ou à la planxa. Remplacez les sauces au beurre par un filet d’huile d’olive avec ou sans citron. Limitez au maximum les farines, les plats panés à la chapelure qui retiennent les graisses. Ne mangez plus la peau grillée du poulet. > Buvez beaucoup d’eau De l’eau avant tout, pendant et entre les repas, afin d’atteindre si possible au moins 1 litre 1/2 par jour. Vous favorisez ainsi la bonne hydratation de l’organisme, et l’élimination des déchets. Si l’eau plate vous ennuie, préparez-vous des thés légers, des tisanes aromatisées. Craquez pour des eaux minérales aromatisées sans sucre. 2. DECULPABILISER Savez-vous que le stress fait grossir ? Nous vous le confirmons. Alors, si vous avez suivi à la lettre nos conseils de préparation, vous avez dû perdre au moins un ou deux kilos, si ce n’est plus. Vous avez donc un peu de marge. Inutile donc de vous culpabiliser. Abordez le changement de saison en toute sérénité avec qu’une seule idée en tête  : vous faire plaisir et profiter des bons moments ! Ainsi, la femme qui surveille la quantité de nourriture qu’elle ingurgite de peur de grossir hypothèque sa santé psychique pour le reste de l’année. Elle supportera moins bien le stress et sera plus susceptible de vivre des moments dépressifs au cours de l’intersaison. Prenez le temps, y compris dans cette période, de faire des repas festifs entre amis et de rire au maximum. 3. TOUT ORGANISER L’autre façon de ne pas grossir à l’intersaison est bien entendu d’organiser à l’avance des menus à la fois « minceur » et festifs. Oui, c’est possible ! > Les crudités font la fête à l’apéritif ! Servez à l’apéritif un panier très coloré de légumes coupés en petits bâtonnets. Vous pourrez les accompagner de sauces variées au yaourt, aux épices, à la tapenade. > Les crustacés, coquillages et poissons en vedette ! A vous les champignons et les truffes et surtout tous les crustacés, coquillages et poissons. Pensez aux huîtres en entrée. Craquez pour des noix de Saint-Jacques toutes fraîches accompagnées de timbales de légumes du soleil. Et pourquoi pas en plat de résistance un beau bar ou un turbot, une daurade ou un Saint- Pierre ? Autant de poissons très fins qui régaleront vos convives et vous permettront de vous peser dès le lendemain sans faire la grimace ! > Les paniers de fruits et les sorbets en dessert ! Toutes les idées à base de fruits sont les bienvenues  : salades mélangées, tuiles aux fruits rou- ges, terrines de fruits, fondue, le tout accompagné de délicieux sorbets au citron, à la menthe, à la verveine, au melon, aux agrumes ! Vous avez tout bien compris ? Alors, profitez de cette période entre hiver et printemps, pour prendre du bon temps et faire des choses agréables avec ceux que vous aimez. C’est bien connu, quand on se sent bien et qu’on est très occupée, on n’a plus envie de grignoter ! N.S. 33 Février-Mars-Avril 2010 - 73 PHOTOS.COM PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 1Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 2-3Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 4-5Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 6-7Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 8-9Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 10-11Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 12-13Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 14-15Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 16-17Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 18-19Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 20-21Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 22-23Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 24-25Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 26-27Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 28-29Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 30-31Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 32-33Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 34-35Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 36-37Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 38-39Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 40-41Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 42-43Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 44-45Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 46-47Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 48-49Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 50-51Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 52-53Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 54-55Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 56-57Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 58-59Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 60-61Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 62-63Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 64-65Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 66-67Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 68