Réponse Santé n°1 oct/nov 2015
Réponse Santé n°1 oct/nov 2015
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°1 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : un visage rayonnant, anti-âge, tout ce qui marche...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Enquête spécial froid THINKSTOCK ENQUÊTE Spécial froid quantité croissante dans le temps, afin que l’organisme se mette à reconnaître leur présence et ne réagisse pas de façon aussi brutale lors du prochain contact. Il s’agit d’un processus de longue haleine, qui déçoit parfois, parce que les résultats ne sont pas forcément spectaculaires. Il suffit parfois d’un an pour que cela aille mieux, mais la durée habituelle peut aller jusqu’à trois ans, voire plus. Il est plus particulièrement efficace pour lutter contre les problèmes liés aux pollens, acariens, guêpes avec des résultats oscillant entre 60 et 80%. Le traitement se fait par voie sublinguale, parfois par injection. Sirops, paracétamol, décongestionnants (rhinites, grippes, angines) Il s’agit des médicaments les plus utilisés pour lutter contre ces maux à répétition. Dans le cas de la grippe, il ne faut pas oublier de boire beaucoup afin de lutter contre la fièvre et ne pas s’exposer à une déshydratation. Antiviraux (grippes spécifiques) Les antiviraux ne sont généralement donnés que dans le cas de virus mutants et non pas dans le cas de la grippe traditionnelle. On a beaucoup parlé du Tamiflu par exemple, mais la prescription 5224- Février-Mars-Avril 2015 ne se fait qu’après consultation médicale. Il s’agit bel et bien de médicaments - non pas d’un dispositif préventif - donnés en priorité à des personnes présentant un risque d’aggravation pulmonaire. Antibiotiques (angines bactériennes) C’est le principal cas où les antibiotiques sont administrés pour lutter contre l’infection, généralement à base de pénicilline et à prendre pendant tout le temps prescrit (souvent 8/10 jours). Les méthodes naturelles Quelques astuces sont couramment utilisées pour lutter contre les virus hivernaux  : A priori, la canneberge (ou cranberry) ne serait pas seulement recommandée contre les infections urinaires, mais aussi contre les rhumes et la grippe. Des compléments alimentaires sont disponibles en pharmacie. Une supplémentation en vitamine D est conseillée pour les personnes qui savent être sensibles aux virus. On sait que le citron, le miel de thym ou de romarin, la gelée royale, les agrumes sont de bonnes sources en vitamine C et/ou ont des propriétés antiseptiques. Les probiotiques qui se trouvent dans les yaourts et laits fermentés peuvent aussi aider à consolider son état de santé. Boire des boissons chaudes fait partie des recommandations. Cela permet déjà de conserver un bon niveau d’hydratation, et de calmer un peu la gorge et le nez. De même, prendre un bain ou une douche bien chaude permet aux vapeurs d’eau de venir un peu décongestionner les voies aériennes. Un bon grog peut aussi faire l’affaire, et pour les vitamines, il est vrai que des comprimés sont plus concentrés et permettent de retrouver la forme un peu plus vite. La meilleure des méthodes naturelles est bien entendu le repos, sans oublier l’isolement pour préserver l’entourage. Certains ont recours à la phytothérapie pour se soigner. L’efficacité de ce genre de traitements n’est pas prouvé et comme la grippe guérit de façon spontanée chez les sujets sains, difficile de faire une évaluation très précise quant à l’assistance apportée. La prévention s’impose ! Se laver régulièrement les mains Avec savon et solutions hydroalcooliques, sans oublier de se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir lorsque l’on tousse ou éternue (et jeter le mouchoir ensuite !). Eviter les contacts avec les malades Et ne pas se mettre à portée d’éternuements. Eviter le contact avec certains objets La contamination se fait à la vitesse de l’éclair via des objets quotidiens, telle que verres, ou brosses à dents. Mieux vaut donc prendre ses précautions avec les objets intimes, même s’ils paraissent inoffensifs. Le port du masque peut s’imposer Le port du masque est recommandé lorsque le virus grippal est considéré comme dangereux ou que le système immunitaire est affaibli. La vaccination Elle reste le meilleur traitement préventif contre la grippe. Selon le principe du vaccin, on injecte des particules de virus
inactivées. Une seule injection pour la grippe traditionnelle à faire suffisamment tôt (en octobre), car l’immunité ne se concrétise qu’une quinzaine de jours après pour une durée de un an. Une petite partie de la population vaccinée sera cependant touchée, mais de façon très atténuée. Renforcer le système immunitaire De nombreux Français ont leur propre recette de grand-mère, basée sur des produits naturels mais qui n’en sont pas moins efficaces. Par exemple  : Les probiotiques qui aident le système immunitaire à lutter contre virus et bactéries. Ces micro-organismes vivants permettent d’activer et de stimuler notre immunité lorsqu’ils sont alliés à des prises de vitamines et minéraux. Les huiles essentielles sont aussi une façon de se protéger. Les plantes et huiles ont en effet des propriétés bactéricides pour certaines et permettent de renforcer l’immunité. Le citron, le miel de thym ou de romarin, la gelée royale, les agrumes sont de bonnes sources en vitamine C et/ou ont des propriétés antiseptiques. Une supplémentation en vitamines C et D est préconisée. BANC D’ESSAI Notre sélection de produits « spécial états grippaux » Contre la toux Comme Nicolas Vanier, explorateur du Grand Nord, soulagez immédiatement et efficacement la toux sèche, d’irritation ou d’allergie avec Activox Sirop toux sèche, un dispositif médical à l’agréable goût de miel, spécialement formulé à cet effet. Activox Sirop toux sèche, Arkopharma, 4,60 € le flacon de 125 ml, en pharmacies. Anti rhumes On le sait, les rhumes nous frappent tous en hiver comme été. Pour vous soigner au plus vite, voici RhinAdvil Rhume (comprimés) qui agit sur tous les symptômes du rhume et de la rhinosinusite aiguë accompagnée de céphalées et/ou de fièvre, grâce à la synergie de deux principes actifs  : la pseudoéphédrine et l’ibuprofène. RhinAdvil Rhume (comprimés), 4,88 € , en pharmacies. Mesures d’hygiène Il faut envisager d’agir contre les allergènes domestiques en éloignant les animaux, en aérant le logement, en vérifiant sa literie, en prenant des produits d’entretien moins agressifs, en repérant les moisissures éventuelles, etc. Pour les vacances, les séjours en montagne sont également conseillés. Vous voyez, il n’est pas si compliqué de dire NON aux états grippaux ! n V.L. Vive l’inhalation ! Aromaso est une solution pour inhalation par fumigation, à base d’huiles essentielles de Girofle, Menthe poivrée, Lavande, Sapin, Cannelle de Ceylan, Romarin et Serpolet. Ce médicament est préconisé comme décongestionnant au cours des affections respiratoires banales  : rhumes, rhinites, rhinopharyngites. Aromasol, Naturactive Pierre Fabre, 7,70 € le flacon de 45 ml avec compte-gouttes, en pharmacies et parapharmacies. n THINKSTOCK Février-Mars-Avril 2015 - 2553



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 1Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 2-3Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 4-5Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 6-7Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 8-9Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 10-11Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 12-13Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 14-15Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 16-17Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 18-19Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 20-21Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 22-23Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 24-25Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 26-27Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 28-29Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 30-31Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 32-33Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 34-35Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 36-37Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 38-39Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 40-41Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 42-43Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 44-45Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 46-47Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 48-49Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 50-51Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 52-53Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 54-55Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 56-57Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 58-59Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 60-61Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 62-63Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 64-65Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 66-67Réponse Santé numéro 1 oct/nov 2015 Page 68