Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°26 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 53 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer, en finir avec complexes et blocages...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
Les hommes & moi le poids du passé. D’ailleurs, le regard de la société sur l’homme plus jeune est souvent critique, on le soupçonne d’être intéressé en le traitant plus ou moins gentiment de gigolo. Des femmes plus sûres d’elles Lorsque la situation est en place, la plupart des femmes sont en fait plutôt heureuses en privé, mais gênées en public d’être avec un homme bien plus jeune. Les tabous sont encore très présents. Mais une nouvelle race de femmes voit le jour, entre quarante et soixante ans, un peu à l’image de notre présentatrice de JT, Claire Chazal. Sûres d’elles, épanouies dans leur travail, ayant prouvé qu’elles étaient à même de réussir sans l’aide de quiconque, elles mènent plusieurs vies de front sans complexes. Certaines recherchent en fait un peu d’insouciance et elles le trouvent avec des hommes plus jeunes qui font preuve de plus de disponibilité vis-à-vis d’elles, et d’un peu de folie. Sans oublier que bien évidemment, ils sont aussi supposés être plus ardents dans l’intimité, ce qui est un atout. Ces femmes savent où elles en sont, qu’elles ne seront pas toujours jeunes, mais cela ne les empêche absolument pas de vivre leur vie pleinement. Elles ne veulent pas être des mères de substitution, surtout si elles ont déjà des enfants bien à elles. Il faut cependant avoir acquis une bonne confiance en soi et en son pouvoir de séduction pour vivre cette situation sans se laisser influencer par les commentaires désagréables. De plus, être avec un homme plus jeune oblige à s’occuper de soi, à ne pas se laisser aller. Une attitude qui concerne en fait toutes les femmes, mais qui est peut-être un peu plus pressante dans cette configuration de couple. Quant à l’homme lui non plus ne recherche pas une figure protectrice, mais plutôt une expérience et des exigences différentes des femmes de son âge. Il réagit comme les jeunes femmes  : il trouve aussi que celles qui l’entourent ne sont pas très passionnantes contrairement à une amante qui a déjà un vécu. Des questions à se poser Mais là encore, il ne faut pas se leurrer, la relation n’est pas que rose et certaines des 92 - Question psycho questions qui se posent sont identiques à la situation où l’homme est plus âgé  : Ainsi, la question de l’enfant va se poser un jour ou l’autre. Et plus tôt étant donné que la ménopause va passer par là. Un élément qui va bien sûr avoir de l’importance car il signifie que si le couple décide d’enfanter, il faudra le faire relativement rapidement, ce qui va bien entendu changer du tout au tout la vie du couple. Sans compter qu’à 45 ans, avec la ménopause qui arrive à grands pas, peu de femmes sont prêtes à franchir le pas… La femme n’a pas la même relation que l’homme avec les rides et le vieillissement. Certaines ont un physique d’enfer et paraissent naturellement jeunes. Pour d’autres, la différence est visible et risque parfois de se creuser. Attention à ce que cela ne vire pas à l’obsession. Avoir l’impression que tout le monde ne voit que la différence d’âge finit par gâcher le quotidien et lasser le partenaire. Comme dans tous les couples, il faut accepter les amis de l’autre. A la différence près que les préoccupations des uns et des autres se situeront forcément à un niveau différent étant donné que tous ne sont pas aux mêmes étapes de la vie. Etre prête à supporter les soirées foot-pizza-bière avec les copains de son cher et tendre est moins évident à l’approche des 50 ans… L’âge  : un faux problème ? Quoiqu’il en soit, vivre avec un +15 ans ou un –15 ans n’est pas un vrai challenge pour ceux qui le vivent. Il y a bien entendu des expériences qui tournent court, car il est difficile de tout anticiper en amour, mais après tout cela est aussi le cas pour les amours traditionnelles. Lorsque l’amour est présent et qu’il dure, c’est bien au-delà de la question de l’âge que réside le secret. C’est à l’intérieur de la personnalité des partenaires que tout se passe. L’alchimie reste un mystère. Et tout le monde sait bien que certains jeunes sont vieux avant l’âge et que certains « vieux », même si le terme est devenu politiquement incorrect, sont jeunes de façon intrinsèque, bien au-delà de ce qui se passe au niveau de leur corps. Ne culpabilisons pas et inutile de prévoir le profil idéal du prince charmant  : plus âgé, plus jeune ou pas, peu importe, l’important est de vivre sa vie amoureuse sans préjugé inhibant ! A.F.
Différences d’âges Témoignages Jackie 48 ans, Hauts-de-Seine « Je suis américaine et j’ai épousé un Français il y a une vingtaine d’années. J’ai toujours travaillé et quand nous avons divorcé il y a trois ans, je me suis posée la question de rester en France ou pas. Mes collègues féminines au travail sont toutes plus jeunes, et elles m’ont invitée à plusieurs sorties pour me changer les idées. Je dois dire que cela m’a fait du bien. J’ai rencontré certains de leurs copains et depuis deux ans, je vis avec l’un d’eux, Damien. Il a 32 ans, alors évidemment, au début je me suis dit que c’était juste pour s’amuser. J’étais assez incrédule en fait par rapport à ses soidisant sentiments. Pour finir, il m’a convaincue, et je ne me suis pas posée trop de questions sur mon âge ou mon physique. Après tout, si je lui plais ainsi… Je ne sais pas si cela va durer, car il n’a pas d’enfant et je ne prévois pas d’en avoir un à mon âge. Mais tant pis, depuis deux ans, tout se passe merveilleusement bien. Nous ne fréquentons plus les gens qui sont trop pénibles avec nous et notre accord est parfait sur tous les plans. Une vraie deuxième vie ! ». PROPOS RECUEILLIS PAR VALERIE LOCTIN Elles sont toutes des mamans et pourtant chacune de leurs expériences est différente, parce que chaque parcours de vie est unique. « Je suis divorcée depuis plus de 10 ans et je n’ai pas encore trouvé l’homme idéal pour refaire ma vie. Dernièrement, j’ai rencontré un homme charmant de 62 ans avec lequel je m’entends merveilleusement bien sur le plan intellectuel. Le problème est double pourtant. Je n’ai pas pu passer avec lui avec succès le cap de l’intimité. Notre différence d’âge est trop flagrante ! Par ailleurs, quand nous sortons dîner, j’ai tout le temps l’impression d’être un « trophée » et je n’aime pas le regard des autres sur nous. Je crois que si je l’avais rencontré même 10 ans plus tôt, le couple aurait fonctionné. Aujourd’hui, c’est impossible, je me sens beaucoup trop jeune… pour lui… et je le trouve beaucoup trop vieux… pour moi ! » 52 ans, Paris Nathalie 45 ans, Toulouse « J’ai rencontré mon mari à 19 ans et j’en suis tombée éperdument amoureuse. Il avait déjà 41 ans et était veuf, sans enfant. Nous nous sommes mariés plus tard. On voyait bien qu’il était plus âgé, mais à vrai dire la différence n’était pas si flagrante. Il s’habillait jeune, était comédien, donc un peu bohème. Quant à moi, j’ai toujours été assez méthodique, organisée… Peut-être que la plus vieille, c’était moi en fait. Aujourd’hui, il a 73 ans, et évidemment, même s’il est toujours aussi séduisant, la vie change. Je ne regrette rien, c’est clair. Alors, quand vous me parlez d’une différence de quinze ans, pour moi, c’est vraiment les yeux fermés ! » Marine Question psycho - 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 132-133Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 134-135Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 136-137Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 138-139Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 140-141Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 142-143Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 144-145Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 146-147Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 148