Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°26 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 53 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer, en finir avec complexes et blocages...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
IMoi & ma maison L'importance d'un « chez soi » 82 - Question psycho Notre « foyer » est si important ! Lorsque nous sommes enfants, nous ne nous en rendons même pas compte tant cela semble naturel. Jeune, il arrive que l'on passe d'un endroit à un autre en fonction des circonstances, sans que cela ne nous perturbe vraiment. Avec les années, le chez soi reprend tout son rôle. Peu importe qu'il s'agisse d'un tout petit appartement ou d'une magnifique villa, le toit au-dessus de nos têtes est l'un des facteurs essentiels d'équilibre des membres du foyer Certaines ont déjà dû connaître malheureusement l'effraction de leur domicile, et qualifier le cambriolage de véritable viol. Pourtant, le terme est bien trop violent par rapport à la réalité. Cette réaction disproportionnée exprime la sensation d'horreur face au fait qu'un ou des inconnus animés de mauvaises intentions aient violé l'intimité du foyer. Fréquemment, cela signifie aussi le vol de matériel, mais bien pire encore de bijoux de famille, de photos, de vidéos des enfants... en bref tout ce qui peut matérialiser le cœur même du chez soi. Car perdre une télé ou un frigidaire est bien entendu très ennuyeux, mais ce type de matériel n'est généralement investi d'aucun aspect affectif ! À contrario, le fait de se faire voler une photo de sa mère disparue, sans valeur marchande aucune, et pourtant irremplaçable, constitue une véritable perte. Quant au fait que certains délinquants en profitent pour saccager la maison ou l'appartement, utiliser les toilettes ou la salle de bains, et voici que l'on ne se sent plus vraiment chez soi...
Les pièces de la maison Évidemment, lorsque l'on devient propriétaire la première fois, l'investissement financier entraîne aussi un lien tout particulier. Mais que l'on soit propriétaire ou locataire, le choix, même réduit, ne change rien à l'affaire. Lorsque l'on a quitté l'étape studio, il est assez remarquable que les différentes pièces de la maison n'ont pas la même signification et représentent chacune un aspect de la vie familiale et sociale. La pièce où l'on reçoit est celle où l'on fait en sorte que les autres se sentent bien quand ils viennent chez nous. La cuisine devient de plus en plus une pièce à vivre où tout l'aspect nourricier est réuni, la salle de bains touche à l'hygiène, à l'intimité physique et devient de ce fait une pièce relativement tabou, sauf pour ceux à qui l'on donne l'autorisation d'y entrer. Enfin, la chambre est l'endroit le plus investi, étant donné qu'il est celui où se déroule la vie sexuelle ou tout simplement le sommeil, moment où nous sommes les plus vulnérables. E.n9uête Cetelem La maison intervient en seconde position (après la famille) en ordre d'importance dans les éléments proposés. Les loisirs sont loin derrière, contrairement à ce que l'on dit souvent. Ceci s'explique par le fait que la maison est aussi devenue un lieu de loisirs  : pour les bricoleurs, pour les DVD ou les soirées que l'on y organise. Elle devient aussi de plus en plus fréquemment un lieu de travail. La maison est en premier lieu un reflet de la personnalité pour les personnes interrogées. La maison des trésors Notre foyer est l'endroit où nous rassemblons nos trésors. Là encore, peu importe qu'il s'agisse d'une demeure luxueuse ou d'une HLM. Ces objets changent avec le temps et chaque femme a ses habitudes et son tempérament. Certaines vont tout garder en essayant de ne jamais rien jeter. D'autres auront besoin de faire le vide régulièrement. Pourtant certains objets vont résister aux années, car ils servent en fait de repères dans notre vie. Il s'agit souvent de cadeaux qui rappellent un événement particulier, de souvenirs de vacances, coquillages ou paréos, des photos bien entendu, d'un vieux fauteuil que l'on a traîné de déménagement en déménagement et dont il faudra bien se débarrasser un jour. Ces objets évoluent dans le temps, un peu comme la bague de fiançailles que l'on chérit jusqu'à ce que l'on décide de la transformer parce que l'on a fini par divorcer. Il n'empêche que tous ces objets sont comme des bornes dans notre vie qui nous rassurent pendant un temps, parfois pendant toute une vie. Notre maison est le seul endroit où nous pouvons amasser ces trésors. Ceux-ci construisent en fait sans que nous le sachions la vraie colonne vertébrale du chez soi. La maison du refuge La maison ou l'appartement, peu importe, est le refuge vers lequel nous pouvons nous diriger. Même chez les SDF, le fait d'avoir sa place où sont rassemblés parfois de simples cartons et quelques couvertures est un endroit où l'on peut se cacher, même pendant un temps assez court. En fait, ces cas extrêmes expriment bien une réalité : chacun a besoin de trouver un endroit qui lui appartienne symboliquement. Après tout, même les oiseaux ont un nid. Les exemples sont nombreux  : lorsqu'un malheur ou un malentendu survient, nous cherchons de façon instinctive à nous retrouver dans un endroit où rien n'est susceptible de nous arriver. Lorsque nous sommes enfants, c'est la maison parentale qui est le foyer vers lequel on se dirige. Ensuite, nous cherchons l'endroit où Question psycho - 83.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 132-133Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 134-135Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 136-137Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 138-139Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 140-141Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 142-143Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 144-145Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 146-147Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 148