Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°26 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 53 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer, en finir avec complexes et blocages...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
Devenir mère « Maman » avant tout ! Témoignages C’est ma fille qui m’encourage ! « Je suis tombée enceinte un an après notre mariage. Un peu trop tôt à mon goût, mais enfin, nous avions quand même prévu d’avoir des enfants, donc tout est rentré dans l’ordre. Je ne me suis pas sentie vraiment au top pendant ma grossesse, mais finalement Lily est arrivée en bonne santé. J’avais un peu peur de ne pas savoir m’y prendre et ma mère est venue m’aider. Je ne sais pas, je ne me sentais pas d’attaque... Pour finir c’est mon mari qui a réagi, peutêtre qu’il en avait assez d’avoir ma mère à la maison, mais le fait est qu’il m’a demandé de faire en sorte qu’elle rentre chez elle. J’ai un peu paniqué, et c’est lui qui m’a réconfortée. Je n’osais pas en parler à qui que ce soit, j’avais l’impression de ne pas être à la hauteur en tant que mère. Aujourd’hui, Lily a 18 mois et ça y est, je me sens forte avec elle. Elle a beau être haute comme trois pommes, j’ai l’impression que c’est elle qui m’encourage. Elle n’arrête pas de me faire les plus beaux sourires comme pour me rassurer. Peut-être a-t-elle compris que j’avais besoin d’un peu de temps ? Ou c’est moi qui ai fini par savoir y faire. En tous les cas, je ne pense pas que toutes les femmes deviennent de vraies mères dès la naissance, et j’espère ne pas être une exception ! » 70 - Question psycho Anne-Marie 28 ans, peintre, Strasbourg PROPOS RECUEILLIS PAR VALERIE LOCTIN Elles sont toutes des mamans et pourtant chacune de leurs expériences est différente, parce que chaque parcours de vie est unique. Jocelyne 40 ans, cadre, Paris Maman poule « Ma mère n’a pas vraiment eu le temps de s’occuper de nous. Mon père est mort jeune et il a fallu qu’elle travaille. Dans un commerce, ce qui explique que c’était un peu compliqué au niveau des horaires. C’est mon grand frère et la voisine qui s’occupaient souvent de moi. Quand j’ai rencontré mon mari, je n’avais que 19 ans et nous avons eu des enfants dès notre mariage deux ans plus tard. Je me suis tout de suite sentie bien en étant enceinte. J’ai d’ailleurs eu trois enfants et j’en aurais bien fait un quatrième. J’ai tout adoré, les grossesses, les naissances et surtout l’époque où ils étaient bébés et tout petits. J’ai été et je suis toujours du style maman poule. Heureusement, mon mari adore aussi que nous soyons tous ensemble avec les enfants. Je pense et j’espère être une bonne mère. En tous les cas, je me suis toujours sentie bien dans ce rôle et j’ai souhaité le devenir très tôt. Je ne peux pas vous expliquer pourquoi. C’est ainsi. » 35 ans, vétérinaire, Meudon Attendre la maturité suffisante « J’ai eu une enfance heureuse, et j’ai fait des études de vétérinaire donc je ne me suis pas posée la question d’avoir des enfants pendant longtemps car je suis passionnée par mon travail. Et puis il a fallu penser à l’installation et je n’avais pas le temps de tout faire. Puis j’ai rencontré Antoine il y a deux ans. Il est beaucoup plus cool que moi, mais nous nous entendons bien et les années passant, j’avais envie de faire un enfant. Lui aussi. Alice est née il y moins d’un an à présent, et tout se passe très bien. J’ai beaucoup travaillé jusqu’à la fin de la grossesse et j’ai dû me remettre au travail au bout de deux mois et demi, cabinet oblige ! J’ai beaucoup culpabilisé, il faut dire, lors de la reprise même si j’essaie de m’organiser au mieux afin de la voir un peu plus, mais j’ai l’impression que c’est Antoine et les grands-mères qui en profitent le plus ! Je pense que le fait d’avoir attendu m’a permis d’avoir la maturité suffisante pour tout assumer, j’aurais certainement été moins bien si je n’avais pas pu réaliser tous mes projets du fait d’une grossesse. » Victoire
Je suis libertine « Je suis libertine… je suis une catin… » chantait Mylène Farmer. Les termes et le clip permettent d’avoir une idée assez claire de ce que la chanteuse veut nous dire. Au XVIIIe siècle, le libertin était un libre penseur, affranchi de toute autorité et dogme, religieux en particulier. Aujourd’hui, le mot s’utilise pour évoquer une personne affranchie de la morale traditionnelle en termes de mœurs. Ça veut dire quoi au juste « être libertine » au troisième millénaire ? Il est clair que la première définition était plus valorisante, car les synonymes proposés par le dictionnaire aujourd’hui sont entre autres « débauche, inconduite, licence… ». Laclos et ses « Liaisons Dangereuses », Sade, ont contribué à faire le lien entre le libertinage intellectuel et le libertinage physique. Peut-on encore parler de libertinage au XXIe siècle ? L’exception serait-elle devenue la règle ? Avec la liberté des mœurs, les changements de partenaires sont pléthores, sommes-nous donc toutes devenues des libertines ? A priori, OUI ! Si le mot signifie liberté en matière sexuelle, il est clair que notre société est aujourd’hui permissive à ce niveau, ce qui n’est pas le cas dans tous les pays du monde, loin de là. Les Françaises ont aujourd’hui le choix de leur partenaire, au singulier comme au pluriel. Le libertinage aujourd’hui va beaucoup plus loin que ce simple choix, car il désigne aussi d’autres pratiques sexuelles, telles que la bisexualité, l’échangisme et le sado-masochisme. Autant dire que ces pratiques ne concernent pas toutes les Françaises, même si nombreuses sont celles qui n’avouent pas clairement leurs pratiques sexuelles. Les clubs d’échangisme fleurissent, et Internet est passé par là qui permet d’avoir accès bien plus facilement que par le passé à toute sortes de propositions pour les adultes majeurs. Oui, MAIS ! Il y a un « mais » évidemment. Si la liberté sexuelle est de rigueur pour les Françaises, la plupart sont pourtant assez sages en matière de mœurs. Il est très rare aujourd’hui pour une femme de ne connaître qu’un seul homme dans sa vie, la règle étant plutôt d’en connaître plusieurs avec qui l’on fait parfois un bout de chemin, long ou court. Les adultères restent souvent des épisodes, à moins qu’ils ne déclenchent finalement une rupture. Tout cela se passe souvent dans la discrétion. Lorsque l’on parle de libertinage, il y a une différence très nette avec ce type de comportement, finalement assez classique. Nombreuses sont celles dont l’éducation, les freins culturels sont suffisamment forts pour ne pas devenir justement « libertines ». Qui sont les femmes libertines ? Des femmes, tout simplement, qui ont à un moment de leur vie l’envie, la curiosité, le penchant pour ce type de comportement. L’âge est important car les libertines sont Moi & l’amour et j’assume ! Etre pour tout le monde la femme la plus indifférente à l'amour, et être en secret, pour son amant, la créature la plus libertine - si j'avais été femme, quelle jouissance ! (Paul Léautaud) Question psycho - 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 132-133Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 134-135Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 136-137Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 138-139Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 140-141Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 142-143Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 144-145Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 146-147Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 148