Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°26 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 53 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer, en finir avec complexes et blocages...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Devenir mère Le deuil Au lieu d'instinct, ne vaudrait-il pas mieux parler d'une fabuleuse pression sociale pour que la femme ne puisse s'accomplir que dans la maternité ? 58 - Question psycho (Elisabeth Badinter) de la vie d’avant Devenir mère est une décision qui prête à conséquence. Parfois plus que l’on ne croit. Aujourd’hui, la grossesse est en effet souvent un choix et non pas une fatalité. La contraception est passée par là et permet aux femmes de choisir le moment où la maternité va entrer dans leur vie. Reste à savoir si le père potentiel est aussi présent et prêt, lui aussi, à franchir le pas. Une nouvelle vie commence… encore faut-il s’y préparer… Pour la plupart des femmes, le vrai challenge est de trouver le partenaire avec qui l’on se sent suffisamment bien pour envisager de créer une famille. Ensuite, l’envie d’être mère semble presque naturelle et aller de soi. Une décision facile à prendre ? Pourtant de plus en plus de femmes choisissent de ne pas avoir d’enfant avant la trentaine et parfois plus. Les raisons sont nombreuses et bien connues et elles concernent en général des femmes qui entrent dans la vie active assez tard. Les diplômées ambitieuses ont besoin de temps avant de faire leurs preuves vis-à-vis de la hiérarchie, apprendre leur métier, le pratiquer, décrocher une promotion, et une augmentation ! Autant d’étapes qui prennent du temps, mais sont souvent bien vécues, car il s’agit d’une vie qui se révèle souvent passionnante. Les années passent ainsi rapidement, les amitiés se forment, les amours aussi, en bref, une période hyperactive, dont il est parfois difficile de se détacher pour se poser et réfléchir à sa vie. C’est souvent l’histoire d’amour et le partenaire qui provoquent vraiment la décision  : une relation sérieuse et profonde avec un homme, les semaines et les mois qui passent, parfois la vie commune et voici l’envie d’enfant qui apparait. La décision se fait donc sans à- coups, au fil du temps. De façon quasi naturelle. L’entrée dans une nouvelle vie Une fois la décision prise, c’est la grande excitation qui commence avec l’attente qui prend le rythme des menstruations. Si tout va bien, la grossesse intervient, avec tout ce qu’elle comporte. Si décider de devenir mère est finalement relativement facile pour la grande majorité des femmes, il faut pourtant reconnaître que l’on ne prend pas en compte tous les changements qui vont intervenir. Car bien entendu, il y a le savoir théorique et la réalité. L’envie submerge Des mères plus âgées… L’âge moyen de la première maternité ne cesse d’augmenter en France. En 1970  : 24 ans En 1977  : 26,5 ans En 2010  : 28 ans Chez nos voisins grecs, hollandais, italiens et irlandais, l’âge moyen a dépassé les 31 ans. Ce sont la Bulgarie et la Roumanie qui sont les plus précoces avec respectivement 26,8 et 27,1 ans. Un mouvement bel et bien européen.
souvent tout le reste et il est vrai que parfois, mieux vaut ne pas trop réfléchir ! Pourtant les changements engendrés sont importants et définitifs  : La dimension physique C’est une dimension qui est intégrée dès la décision de devenir enceinte. Prendre du poids, et donner naissance constituent aussi une révolution corporelle et hormonale. A chaque grossesse, le corps réagit différemment et il s’agit d’une modification contre laquelle il est difficile de lutter. Les femmes acceptent donc le risque de voir leur corps se transformer. Inutile de dramatiser. Dans les médias « people », on voit ainsi les fameuses célébrités se remettre en un temps record à la fois de leur grossesse et de leur accouchement, comme si rien ne s’était passé. Une image qu’il vaut mieux éloigner de son esprit tant elle est fausse. Pour la grande majorité des femmes, perdre ses kilos prend un peu de temps, plus ou moins en fonction du métabolisme de la personne. Il arrive aussi que le corps soit transformé de façon quasi définitive, et non pas seulement en négatif. S’il est exact que la cellulite a tendance à s’installer à ce moment-là chez les femmes qui sont génétiquement programmées, le poids subit souvent un changement radical. Certaines femmes vont beaucoup mincir, et durablement par rapport aux années d’avant la grossesse, d’autres au contraire vont garder quelques rondeurs, dans la poitrine ou dans les hanches. Il arrive donc qu’il y ait un avant/après qui peut parfois poser problème ou au contraire vous rendre plus « glamour ». Finie la vie à deux Evidemment, c’est le but recherché. Faire un enfant signifie bien entendu que l’on passe à trois au lieu de deux au moins La maternité, c'est comme l'Albanie. On ne peut pas se fier à ce qu'en disent les livres, il faut y aller. (Marni Jackson) pour la première grossesse. Cette première fois est souvent la principale révolution. Que cela arrive rapidement ou pas, il est un fait que la naissance signifie que la vie va changer une fois pour toutes. Le bébé, puis l’enfant, va demander beaucoup d’attention et d’amour. « Que du bonheur » pour certains, du moins c’est ce que l’on tente de nous faire croire. Car après tout, faire preuve d’un certain réalisme signifierait-il moins d’amour. Que nenni ! Les soucis, l’inquiétude, parfois les frayeurs pour son enfant font partie de la vie de mère et n’entament en rien l’amour maternel. Après tout, les soucis, l’inquiétude, parfois les frayeurs pour son conjoint font aussi partie de la vie d’amoureuse ? L’énorme différence bien entendu est l’immense fragilité de ce bébé qui naît de ses propres entrailles. Les soins dont une mère entoure son enfant mènent en effet parfois à un sentiment d’abandon de la part du nouveau papa, qui doit à son tour assumer ses nouvelles responsabilités. Une nouvelle aventure exaltante qui signifie aussi pour la plupart des couples un changement drastique  : Une nouvelle organisation à mettre en place  : que l’on souhaite se faire un petit dîner à deux ou sortir faire la fête, il faut prévoir mamie ou baby-sitter. Pas de décision à prendre à la dernière minute. Fréquemment, cela signifie aussi un déménagement pour des raisons de place, ou tout simplement parce que l’on a d’autres projets pour élever son enfant dans un endroit bien spécifique. Des vacances différentes. Partir à trois dont un enfant modifie la donne et cela évolue en fonction de l’âge de l’enfant. Une intimité revue à la baisse  : la vie amoureuse du couple est transformée. Plus question de faire l’amour sur le canapé ou de se laisser aller sans trop faire attention ! Se faire à l’idée que les années passent inéluctablement. Si l’on a connu la vie insouciante de jeune étudiante, cela est terminé. Il faut bien que cela cesse un jour pour pas- Question psycho - 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 132-133Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 134-135Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 136-137Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 138-139Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 140-141Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 142-143Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 144-145Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 146-147Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 148