Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°26 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 53 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer, en finir avec complexes et blocages...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
ëi5 0 J2 (]) (/) De la créativité avant toute chose ! Plagiant la célèbre formule de Paul Verlaine " De la musique avant toute chose ", le titre de cet article illustre bien la mode des loisirs créatifs. Cette mode incite à s'interroger sur les ressorts de la créativité  : Peut-on apprendre à devenir plus créatif ? Quelles conditions favorisent son éclosion ? Qu'est-ce qui fait la spécificité d'un individu créatif ? • 50 - Question psycho L a créativité est l'une des pièces maîtresses et pourtant méconnue du puzzle psychologique de chaque être humain. Créer n'est pas seulement une affaire de chevalet et de pinceaux, d'argile ou bien d'ikebana (l'art japonais d'arranger les bouquets). La créativité est sollicitée au quotidien, elle va se nicher dans les épisodes les plus dérisoires de vie personnelle et professionnelle. Créer, une nécessité vitale ! Chacun fait appel à ses ressources créatives dès qu'il s'agit de résoudre de nouveaux problèmes ou de s'adapter avec souplesse aux évolutions environnementales. Mihaly Csikszentmihalyi s'est penché sur le processus créatif, il le décrit comme une expérience optimale. Définissant la créativité comme ce qui modifie un domaine existant ou en crée un nouveau, il montre qu'il ne s'agit pas tant d'une production individuelle, d'une envie d'exprimer ses sentiments par le biais d'une discipline artistique que d'un processus complexe, impliquant différentes sources et qui ne peut intervenir que dans un contexte favorable. Au niveau macroéconomique, elle est l'un des moteurs, sinon le moteur premier de la croissance économique et culturelle. Pourtant, on comprend mal les ressorts de la créativité, son étrange alchimie. Voilà quelques décennies, on prétendait que les poètes étaient inspirés par des muses. Certains ont affirmé que les peintres les plus avantgardistes étaient fous, qu'ils
tiraient leur génie des vapeurs de l'absinthe (Verlaine, Rimbaud) ou de leur contamination par la syphilis, une maladie vénérienne qui pouvait endommager le cerveau jusqu'à la folie (Toulouse­ Lautrec, Egon Schiele). De nombreux travaux ont initié l'abandon de ce registre ancestral de l'inspiration et de la folie créatrice pour se tourner vers des approches plus scientifiques. Une approche scientifique de la créativité Les spécialistes de la créativité sont souvent des psychologues mais aussi des consultants en ressources humaines qui œuvrent au développement des potentialités individuelles et collectives. Ils s'intéressent aux domaines les plus divers de la créativité, s'appuyant sur leur propre expérience, recueillant les témoignages d'écrivains, artistes en tout genre, scientifiques, chercheurs, politiques, acteurs ou chefs d'entreprise. Diverses branches de la psychologie, comme la psychologie cognitive, différentielle, sociale, développementale ou clinique ont abordé le thème de la créativité, et toutes ont apporté des éclairages différents. r étude de la créativité s'inscrit dans une démarche intégrative en psy- Comment développer votre créativité ? • Investissez-vous sans compter les heures.• Réservez-vous de larges plages horaires au ca lme. Veuillez à ne pas être dérangé.• Quand une idée ou un pro blème éveil le votre curiosité, essayez d'approfondir au maximum.• Orga nisez votre espace conformément à vos propres besoins. Certains trava illent mieux seuls dans la pénombre de leur bu reau design à l'ordonnancement parfait, d'a utres préfèrent être entourés de piles de désordre ou bi en affectionnent le tumulte des bibliothèques...• Testez des activités nouvel les de loisir, voi r même des activités qui vous re butent au premier abord.• Ne vous escrimez pas à chercher une seule bon ne idée, cherchez plutôt une vingtaine d'idées farfelues.• Au restaurant, choisissez systématiquement un met que vous ne con naissez pas, choisissez le au petit bonheu r la chance ou bien juste parce que le nom vous plaît.• Cherchez la difficulté. Par exemple, vous n'avez ja mais osé lire tel auteur ca r il a la réputation d'être ardu, hé bien ancez-vous ! chologie, dépendant d'une combinaison interactive de facteurs cognitifs, conatifs, émotionnels et environnementaux. La créativité se niche là où on ne l'attend pas La combinaison de ces composantes détermine un large éventail de niveaux de créativité. On peut être créatif à tout âge, le tout est de tenter, d'oser, de prendre des risques, de faire preuve de fantaisie et de bousculer ses petites habitudes. Albert Einstein était créatif au même titre que Vincent Van Gogh... Lucie est créative car elle adapte au gré de sa fantaisie le dessin d'un patron précédant la découpe des morceaux de tissus destinés à former une robe originale plutôt que de suivre à la lettre les consignes fournies par une revue. Isabelle bichonne son petit studio et égale en virtuosité et en ingéniosité les meilleurs décorateurs d'intérieur. Mais Marie, qui est une "hackeuse" - soit une pirate informatique - qui parvient à exploiter les failles des systèmes de sécurité, est elle aussi créative... Tous ces anonymes de la créativité éclairent d'une lumière nouvelle leur vie, ils parviennent à donner un sens renouvelé à leur quotidien et en ressentent des satisfactions personnelles. Créer est gratifiant. Question psycho - 51•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 132-133Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 134-135Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 136-137Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 138-139Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 140-141Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 142-143Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 144-145Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 146-147Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 148