Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°26 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 53 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer, en finir avec complexes et blocages...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
lamenter sur soi-même d'une façon générale. C'est important de savoir exactement ce qu'on a perdu, par rapport à nous et également par rapport à l'autre. Dans tout pardon, il y a un « deuil » à faire par rapport aux attentes que l'on avait vis-àvis de quelqu'un Quand on peut ainsi repérer ce qui a été touché en nous (notre honnêteté, notre fidélité, notre compétence...), notre agressivité commence à fondre parce qu'on pensait auparavant que c'était toute notre personnalité qui avait été atteinte. 3 La reconnaissance des faits  : Dire sa souffrance Il faut extérioriser sa douleur pour pouvoir en faire quelque chose, la gérer, guérir. Ecrire dans un cahier, parler à quelqu'un de confiance nous libère du poids de la blessure. Attention, il ne s'agit pas de parler pour se venger, dire du mal de l'autre. On a décidé de ne pas se venger. li s'agit de parler de sa souffrance et de décrire des faits, pas d'interpréter des intentions. li faut aussi trouver une personne assez mûre pour écouter nos doléances sans que cette personne en vienne à mépriser celui qui nous a fait du mal ni qu'elle aille répandre partout la nouvelle. De cette mauvaise tendance et de la mauvaise compréhension du processus de pardon naît notre solitude. Il y a des personnes qui meurent de ne pas pouvoir parler de leur souffrance, ne pas être capables de s'exprimer. Parler à quelqu'un permet d'y voir clair en nous et d'identifier ce qui a été touché. 4L.a compassion et l'humilité  : Recevoir la guérison Le pardontotal n'est pas possible si notre être intérieur n'a pas été guéri. La plupart du temps parler à quelqu'un permet à la guérison de se faire en nous, avec le temps. Nous avons en nous une capacité intérieure réparatrice. Pour le croyant, c'est là qu'intervient Dieu. Un ami, un psychothérapeute pourra vous aider à cheminer vers cette 4ème étape, mais ils ne pourront vous guérir totalement. Quand la blessure est trop profonde ou très ancienne, le moi intérieur• 26 - Question psycho n'a plus la force de réparer les dégâts Il y a besoin de Dieu. Si vous êtes croyant, si vous croyez à !'Esprit de Jésus, vous allez être capable de demander à !'Esprit-Saint qui est en vous de vous guérir, de vous réunifier, de recoller les morceaux et d'estomper la douleur. 5 S'ouvrir au pardon Une fois la guérison enclenchée, on peut s'ouvrir pour recevoir le pardon. En effet, on ne pardonne pas aux autres, on se laisse prendre par le pardon. Le pardon ne nous appartient pas. Le croire fait naître en nous un sentiment de supériorité « Il faut extérioriser sa douleur pour pouvoir en faire quelque chose, la gérer, guérir. » Pour les croyants, le pardon n'est pas une vertu morale, c'est une vertu théologale. Cela veut dire que c'est Dieu qui vous l'inspire, c'est Dieu qui en est l'agent et c'est Dieu qui en est l'objet. C'est pour cela que lorsqu'on rentre dans une dynamique de pardon, on met sa volonté dans les premières étapes, mais une fois rendu à cette étape finale, il s'agit de devenir accueillant, réceptif à l'amour de Dieu. Cela veut-il dire que si vous n'êtes pas chrétien vous n'êtes pas capable de vrai pardon ? Non. La grâce de Dieu n'est pas limitée au christianisme. La grâce de Dieu
PSY•QUO•TIDIEN vient sur toute personne bonne dont le cœur est ouvert. Ce qui est important, c'est de savoir qu'on ne donne pas le pardon, mais qu'on le reçoit. Le vrai moteur pour le pardon, c'est donc de se savoir aimé(e) profondément. inconditionnellement (de Dieu ou de la vie). Si vous vous sentez aimé(e) profondément, vous allez être capable de pardonner. Quelqu'un qui ne se sent pas aimé, peut-il aimer pleinement les autres ? Si vous avez l'impression qu'on ne vous a rien pardonné dans votre vie, allez-vous être capable de pardonner à d'autres ? En même temps, il n'y a rien de plus difficile que de recevoir quelque chose d'une manière gratuite. On a toujours l'arrière-pensée qu'il y aura quelque chose à payer. Quand vous entrez dans le monde du pardon. vous entrez dans un monde d'abondance, de générosité, vous entrez en liberté. « Peut-on tout pardonner ? » BONA SAVOIR Ce que le pardon n'est pas... Le pardon n'est pas l'oubli, Le pardon n'est pas seulement un acte de volonté, Le pardon ne signifie pas excuser, Le pardon n'est pas synonyme de réconciliation, Le pardon ne s'impose pas, Le pardon n'est pas une démission de ses droits, Le pardon ne change pas l'autre. Et après ? On a le choix. Est-ce qu'on se réconcilie ou pas ? Si vous vous réconciliez avec la personne, la relation ne peut plus revenir comme avant. Lorsqu'il y a eu une blessure entre deux personnes, le seul chemin positif, c'est l'approfondi ssement de l'amour entre ces deux personnes. décidé d'un commun accord. Quand on peut souffrir ensemble et accepter cette souffrance-là, il y a une sorte d'approfondissement. Un amour qui n'a pas souffert est un amour qui manque de profondeur. Toutefois, dans certaines situations, il est peut-être préférable qu'il n'y ait pas de réconciliation physique, si la personne n'a pas changé par exemple, voire si elle peut encore vous agresser et vous fai re du mal.• EA A LIRE rdô"ft U.1>i.>1 « hc psychlln11ur : « Apprendre à pardonner : L'approche psychanalytique " de Chantal Calatayud, Jouvence Editions, 103 pages. Question psycho - 27.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 132-133Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 134-135Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 136-137Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 138-139Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 140-141Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 142-143Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 144-145Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 146-147Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 148