Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°26 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 53 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer, en finir avec complexes et blocages...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Mon ego & moi vardage incessant, de la rêverie, c'est vivre pleinement et pas par intermittence. Transformer la conscience en éveil Il ‘agit donc d’un voyage d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le coeur. Le processus se divise en quatre étapes ou stades. Quand l’ego ne suffit plus La transition d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le coeur débute par l’expérience d’un vide intérieur. Avant de faire l’expérience de ce vide, la conscience est sous l’emprise de la peur et du besoin qui s’ensuit de se réaffirmer constamment. Elle cherche continuellement une confirmation extérieure car elle ne veut pas faire face à la peur du rejet et de la solitude sous-jacente. Cette peur profonde et le besoin de confirmation extérieure peuvent longtemps rester cachés comme motivation réelle de nombre de vos actions. Votre vie entière peut être bâtie dessus sans que vous en soyez vraiment conscients. Peut-être êtes-vous conscients d’une vague agitation ou d’une tension internes. Mais souvent, il vous faut un événement majeur tel qu’une séparation, le décès d’un proche ou la perte d’un emploi pour vous inviter à vraiment examiner de près en quoi consistent cette tension ou cette agitation. Quand l’ego est le centre de votre être, votre conscience et votre vie émotionnelle sont dans un état de crispation. Vous êtes pétrifiés de peur et de cette position, vous êtes constamment sur la défensive. Lorsque vous êtes au stade de l’ego, vous faites toujours l’expérience d’un manque, d’un besoin de plus. Le fondement de vos pensées, de vos sentiments et de vos actions est un trou noir, un vide qui ne peut jamais être tout à fait comblé. C’est un trou de peur, un lieu rempli d’ombres, puisque vous en détournez votre conscience. Dans 18 - Question psycho Les quatre stades de la transformation de la conscience 1) Etre insatisfait de ce qu’une conscience fondée sur l’ego peut offrir, aspirer à « autre chose »  : Le début de la fin. 2) Prendre conscience de ses attaches à une conscience fondée sur l’ego, reconnaître et se libérer des émotions et des pensées qui les accompagnent  : Le milieu de la fin. 3) Laisser mourir en soi les vieilles énergies fondées sur l’ego, se débarrasser du cocon, devenir son nouveau soi  : La fin de la fin. 4) L’éveil d’une conscience fondée sur le coeur, motivée par l’amour et la liberté ; aider les autres à faire la transition. les ombres, il y a un vide dont vous êtes vaguement conscients, mais vous ne voulez pas y aller. La stratégie de l’ego est toujours de s’occuper du problème à sa périphérie, et non à son centre. L’ego cherche à résoudre le problème en tournant votre conscience vers l’extérieur. Il essaie de soulager la douleur intérieure en vous nourrissant d’énergies du dehors. Les énergies dont il est particulièrement friand sont la reconnaissance, l’admiration, le pouvoir, l’attention, etc. Ainsi, l’ego semble créer une réponse à la profonde aspiration de l’âme à l’unité, la sécurité et l’amour. Le premier pas vers l’illumination est de s’abandonner à ce qui est. Illumination signifie que vous acceptez tous les aspects de votre être dans la lumière de votre c on s ci en ce. Cela ne signifie pas que vous êtes pleinement conscients de tout ce qu’il y a en vous, mais que vous avez la bonne volonté de faire face à chaque aspect consciemment. Sans méditation pas de paix, sans paix pas de bonheur. (Le Dalaï Lama) Des pièges déroutants Pour une âme jeune, le piège d’une conscience fondée sur l’ego est presque inévitable. L’ego offre une solution au problème de la peur et de l’abandon ; il détourne votre attention de « ce qui est au-dedans » vers « ce que vous pouvez obtenir du monde extérieur ». Ce n’est pas une solution réelle à ce problème mais cela semble vraiment apporter du soulagement pour un temps. Exercer son pouvoir sur son entourage peut donner une satisfaction temporaire ou une stimulation. Il y a là un bref sentiment d’être aimé, admiré et respecté. Ce qui calme votre douleur pour un temps. Mais c’est de courte durée et vous devez encore faire des efforts pour vous démarquer, être encore meilleurs, plus gentils ou plus dévoués. Soyez bien conscients que sous la bannière de l’ego, vous pouvez être à la fois gentils et méchants, donner et prendre, dominer ou subir. Beaucoup de dons apparemment non-égoïstes sont en fait un appel inconscient à recevoir de l’attention, de l’amour et de la reconnaissance de celui à qui vous donnez. Lorsque vous prenez toujours soin des autres et que vous leur donnez beaucoup, vous vous cachez simplement à vous-mêmes. Restez simples  : observezvous dans votre vie quotidienne. La présence de la domination de l’ego peut se reconnaître au besoin de contrôler les choses. Par exemple, vous voulez que certaines personnes se comportent d’une façon particulière. Pour que cela se produise, vous adoptez certains modes de comportement. Vous êtes par exemple aimables et dociles, et vous essayez de ne jamais froisser personne. Derrière ce comportement se trouve un besoin de contrôle. « Parce que je veux que tu m’aimes, je ne te contrarierai pas ». Cette ligne de comportement est fondée sur la peur. C’est la peur de vous affirmer, la peur d’être rejeté
et abandonné. Ce qui paraît gentil et agréable est en fait une forme de déni de soi. C’est l’ego à l’oeuvre. Vers la fin du stade de l’ego La fin du stade de l’ego est visible lorsque l’âme réalise qu’elle répète sans cesse le même cycle d’actions et de pensées. L’ego perd sa domination lorsque l’âme se fatigue et s’épuise de lutter tout le temps pour un trésor toujours fuyant. L’âme commence alors à soupçonner que les promesses du jeu dans lequel elle joue sont fausses et qu’en vérité, il n’y a rien à gagner. Quand l’âme est fatiguée d’essayer d’être tout le temps performante, elle commence à lâcher-prise du contrôle. Comme il y a moins d’énergie utilisée pour contrôler les pensées et le comportement, un espace énergétique s’ouvre pour permettre des expériences nouvelles et différentes. Au début de votre passage à ce stade, il se peut que vous vous sentiez juste très fatigués et vides. Ce que vous jugiez important avant peut vous paraître complètement vain. Des peurs peuvent aussi faire surface, sans cause apparente immédiate. Ce peut être des peurs assez vagues de mourir ou de perdre ceux que vous aimez. De la colère peut se manifester, en rapport avec des situations dans votre travail ou votre mariage. Tout ce qui semblait évident est maintenant remis en question. Ce que la conscience fondée sur l’ego avait tenté d’empêcher finit par arriver. L’expansion de conscience qui survient à la fin du stade de l’ego est souvent vécue comme un trouble-fête, un envahisseur malvenu qui gâche le jeu. Cette nouvelle conscience déstabilise tout ce qui semblait évident auparavant et cela réveille des émotions en vous que vous ne savez pas Illumination est synonyme d’amour. Aimer signifie vous accepter tels que vous êtes. Dossier comment gérer. Quand vous commencez à douter des schémas de pensée et d’action fondés sur l’ego, un nouvel aspect de vous entre dans votre conscience. C’est une part de vous qui aime la vérité au lieu du pouvoir. Si votre ego vous dicte  : « Sois gentille et aimable pour gagner la sympathie des gens », vous refoulerez systématiquement les ressentis de déplaisir et de colère qui montent en vous. Si vous mettez en doute la viabilité de ce dictat, ces émotions refoulées remontent soudain. Les sentiments ne sont pas éliminés en les refoulant. Ils continuent à vivre et gagnent en intensité à mesure que vous les refoulez. Quand l’âme fait l’expérience du vide et du doute si caractéristiques de la fin du stade de l’ego, il est possible de rencontrer tous les sentiments cachés auparavant dans l’ombre et d’y faire face. Ces émotions et sentiments refoulés sont la porte d’accès à votre Soi plus grand. En explorant ce que vous ressentez réellement au lieu de ce que vous êtes censés ressentir, vous restaurez votre spontanéité et votre intégrité, cette part de vous aussi appelée « enfant intérieur ». Contacter vos sentiments et vos émotions véritables vous met sur le chemin de la libération. C’est le début de la transition vers une conscience fondée sur le coeur. A.M. Question psycho - 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 132-133Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 134-135Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 136-137Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 138-139Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 140-141Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 142-143Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 144-145Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 146-147Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 148