Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
Question Psycho n°26 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°26 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 53 Mo

  • Dans ce numéro : se libérer, en finir avec complexes et blocages...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
Les nouveaux comportements amoureux Amour, Fidélité, Infidélité... Les clés de la liberté Si l'amour demeure l'une des valeurs clés du XXIe siècle, il n'est plus à démontrer que ses rituels ont changé... Reste à connaître les changements profonds des comportements amoureux, à définir les contours actuels des moments c lés de la relation à deux. De nombreux sociologues se sont penchés sur la question. Il ressort de toutes leurs études que les comportements amoureux sont intimement liés à la notion d'âge, réel, physiologique ou psychologique. Alors, la liberté d'aimer estelle une question de temps ou de fidélité ? Quelques clés pour comprendre... « Il y a la sexualité des gens qui s'aiment et la sexualité des gens qui ne s'aiment pas. » (Michel Houellebecq) Lorsque l'on interroge les plus de 40 ans sur le couple et l'amour, leurs réponses semblent montrer un retour en force des sentiments. En effet. le sexe n'est la pierre angulaire de la relation que pour 7% des femmes et 11% des hommes. Pour la majorité, la sexualité est surtout un moyen de renforcer les liens entre les partenaires, et ne constitue pas l'essentiel de la relation à deux. D'ailleurs. lorsqu'on demande ce que leur partenaire pourrait améliorer pour favoriser leur épanouissement sexuel, hommes et fem mes répondent unanimement le fait d'être plus tendre après l'acte. Les femmes sont les premières à demander plus d'attention au quotidien. Le sexe pour le sexe ne semble plus avoir la cote aujourd'hui, et les sentiments semblent supplanter la performance. Les enseignements des études En s'appuyant sur des études réalisées auprès d'une part d'échantillons représentatifs de la population de chaque pays et• 130 - Question psycho d'autre part, de sa communauté, Meetic, le site de rencontres sur Internet. a créé un Observatoire dont l'enjeu, à l'échelle européenne, est d'être le creuset d'informations nouvelles sur tout ce qui nourrit et fait vivre la relation à deux, le célibat. les rencontres, les vies en couple, les nouveaux départs.. Sociologue, fondateur du cabinet Francoscopie, Gérard Mermet. l'un des meilleurs connaisseurs des Français, a participé à cette étude. Analyste du changement social, spécialiste des tendances sociales, il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la société française, sur l'Europe et la consommation. D'après lui, l'âge est un paramètre essentiel de l'analyse des comportements amoureux. Dans une société inquiète de son avenir mais qui rêve d'immortalité, l'âge occupe une place croissante, dans ses trois formes complémentaires•L.:âge civil détermine la situation de chacun dans la vie collective• accès à la majorité, entrée dans la vie professionnelle ou dans la « seniorité »..•L.:âge physiologique témoigne des progrès de l'alimentation, de l'hygiène et de l'entretien du corps, mais aussi de ceux de la médecine et de la chirurgie esthétique• une personne de 70 ans est aujourd'hui dans le même état (objectif ou apparent) qu'à 60 ans il y a un demisiècle.•L.:âge psychologique (ou subjectif) traduit la perception qu'un individu a de son corps mais aussi de son esprit. éléments indissociables de l'identité dans GÉRARD MERMET, sociologue, fondateur du cabinet Francoscopie : L'âge ne compte pas ! " Pour la grande majorité des Français (deux tiers à trois quarts), l'âge ne compte pas lorsqu'il s'agit d'amour. L'observation de la société confirme ce refus de laisser dicter la conduite amoureuse par le calendrier de la vie. La vie sentimentale est aujourd'hui de plus en plus fractionnée, " zappée'" décomposée puis recomposée, à l'image de la vie tout entière. Si elle est plus longue, la vie est aussi plus riche en expériences diverses. Ainsi, les sexagénaires sont souvent des " sexygénaires " qui refusent la retraite amoureuse. "
Le mariage n'est plus considéré comme l'aboutissement nécessaire de l'amour. J'approche holistique contemporaine. Chez les retraités, il est souvent inférieur d'au moins dix ans à l'âge civil. L:Observatoire initié par Meetic s'interroge donc sur la relation entre l'âge et l'amour, considéré dans ses phases successives (parfois sim ultanées)• rencontre ; construction ; consolidation ou séparation Sachant qu'elles forment un cycle renouvelable et de plus en plus fréquemment renouvelé tout au long de la vie, il s'agit de savoir lesquelles gardent dans l'opinion des Français et de leurs voisins européens un lien fort avec l'âge, et quelles autres sont, au contraire, jugées intemporelles Age, sexualité & mariage En revanche, les opinions des Français se font plus précises pour l'âge idéal pour deux moments marquants de la vie amoureuse La première expérience sexuelle, dont l'âge moyen est situé à 21,4 ans et qui représente l'une des étapes clés de l'accès au statut d'adulte.• L:âge pour avoir un enfant (3 1,3 ans) qui correspond à la réalité de la maternité. Pour 15% des Français seulement, cette question n'attend pas d'âge idéal.• Autre acte rituel très fort dans la vie amoureuse, le mariage ne représente plus un moment spécifiquement daté dans la vie d'un homme ou d'une femme Ainsi, si l'âge moyen pour se marier est estimé à 31,4 ans pour les Français (49% d'entre eux envisagent le mariage entre 25 et 39 ans) et 44% des Français préfèrent ne pas spéci fier d'âge idéal à cette étape. Pour Gérard Mermet, cela s'explique « sans doute parce que le mariage n'est plus considéré comme l'aboutissement nécessaire de la rencontre et de l'a mour et qu'il peut être en tout cas retardé. » Le regard des femmes diffère Selon les hommes, l'amour devient prioritaire pour les femmes à partir de 29,9 ans, tandis que les intéressées l'estiment à 31, 9 ans. De leur côté. les hommes estiment donner une place prioritaire à l'amour dans leur vie à partir de 32, 1 ans tandis qu'elles pensent qu'ils le font près de 3 ans plus tard à 35, 1 ans.. De quoi nourrir malentendus et quiproquos dans les couples 1 Côté mariage et remariage aussi, la différence des sexes parle de façon notable. Ainsi, l'âge au mariage est situé par les femmes un an plus tôt que par les hommes (30,8 ans contre 31,9) ce qui est conforme à la réalité. Mais, paradoxalement, elles envisagent leur remariage à seulement 45, 1 ans quand ils prévoient de se remarier vers 43,3 ans... Cette différence s'explique, selon Gérard Mermet, « par la plus qrande longévité féminine qui permet d'envisager des unions plus tardives) ). Les jeunes & l'amour Plus impatients et plus précoces dans leurs comportements que leur aînés, les 18-24 ans situent la rencontre plus tôt que les 25 ans et plus• 22,8 ans contre 26,5 ans en moyenne. Le mariage apparaît encore moins être l'étape « clé » de l'amour pour cette catégorie• avec 32, 1 ans, les 18-24 ans estiment l'âge du mariage le plus avancé, la moyenne générale étant de 31,4 ans et les plus de 55 ans l'estiment à 29.8 ans. Au contra ire, leur position est identique aux autres catégories de la population pour l'âge idéal pour avoir un premier enfant (31,3 ans). Enfin. la priorité donnée à l'amour par une femme est également envisagée 4 ans plus tôt que pour la moyenne nationale (26,9 ans versus 30,8 ans) pour les moins de 25 ans tandis que cette priorité donnée à l'amour par les hommes reste proche de la moyenne française pour les moins de 25 ans (32,3 ans versus 33,3 ans). Question psycho - 131•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 132-133Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 134-135Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 136-137Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 138-139Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 140-141Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 142-143Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 144-145Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 146-147Question Psycho numéro 26 nov-déc 11/jan 2012 Page 148