Question Psycho n°23 fév/mar/avr 2011
Question Psycho n°23 fév/mar/avr 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°23 de fév/mar/avr 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 35,6 Mo

  • Dans ce numéro : voir les choses en face...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
Lors d'un entretien d'embauche, vous réalisez vite si le travail va vous convenir ou pas. Pour cela, vous faites bien sûr appel à votre raison (le salaire, les horaires, les possibilités d'évolution...) mais aussi à vos émotions. Ainsi si le contact ne passe pas avec votre futur employeur, si le lieu de travail vous met mal à l'aise, vous comprenez vite que ce poste n'est pas fait pour vous. L'intellect n'a pas toujours toutes les solutions. Il faut parfois faire appel à d'autres ressources. Ainsi comment expliquer que certaines personnes au Quotient Intellectuel élevé échouent là où d'autres moins dotées réussissent ? Pour le psychologue Daniel Golemann, c'est essentiellement dû à l'intelligence émotionnelle (ou Quotient Émotionnel). c'est-àdire à la capacité à maîtriser ses émotions et à comprendre celles des autres. Poids de la société M ais attention au surplus d'émotion ! Pour Serge Tisseron, psychiatre et auteur de Vérités et mensonges de nos émotions, la société nous incite à faire ce que l'on ressent et à ressentir ce qu'on fait. Une vrai e tyrannie depuis que l'émotion a été hissée au rang de valeur suprême. C'est devenu un facteur de jugement d'autrui. Les autres s'attendent à nous voir rire, Serge Tisseron Psychiatre et psychanalyste• " Les émotions d'emprunt rendent souvent malheureux" Pourquoi accorde-t-on aujourd'hui autant de place à l'émotion ? La société est en pleine crise de valeurs. Il y a une perte des repères éducatifs, sexuels, professionnels... On se raccroche donc à nos émotions. C'est une manière de se trouver un repère pour se trouver soi-même à défaut de trouver du sens au monde. Comment reconnaître nos propres émotions ? Elles ont été intériorisées et nuancées au fur et à mesure de nos expériences. Au départ, le bébé capte les états émotionnels de ses parents et il se les approprie. Puis en grandissant, il apprend à nuancer ses émotions et à prendre des initiatives. Ainsi l'adulte éprouve plusieurs émotions quand il est confronté à une situation. Quel risque y a-t-il avec les émotions empruntées à autrui ? • 90 - Question psycho Les émotions d'emprunt rendent malheureux beaucoup de gens. Si vous êtes en colère ou déprimé, vous devez analyser les raisons qui vous mettent dans cet état. Parfois, ces émotions trouvent leur origine dans l'émotion d'un parent, d'un conjoint. Il faut être très proche de quelqu'un pour que son émotion transfère sur nous. On peut prendre l'exemple des vieux couples dont l'un des deux reprend à son compte l'émotion de l'autre. Pour vous la honte est un sentiment à part, pourquoi ? La honte est une tueuse d'émotion. Elle fait le vide des autres émotions. Les émotions qu'on éprouve, on ne les met jamais en doute. Elles sont authentifiées à l'intérieur de nous grâce à un partenaire qui valide notre émotion. Avec la honte, le partenaire ne fait pas son boulot, il n'authentifie pas. Et on se retrouve démuni. ISABELLE, 31 ans "Me soustraire à l'émotion des autres... " Ces derniers mois, les moments difficiles se sont accumulés  : mon copain m'a quittée, mon grandpère est décédé, j'ai dû quitter mon appartement. Tout cela m'a plongée dans une tristesse profonde. Je n'arrêtais pas de pleurer. Je ne voyais pas comment rebondir et sortir du fossé dans lequel je me trouvais. Ma mère m'appelait sans cesse pour me confier son chagrin, mes amis me stressaient pour que je trouve un nouvel appartement rapidement et mon ex ne donnait aucune nouvelle. C'en était trop, il fallait que je m'évade. Je suis partie quinze jours à La Réunion, loin de tous les gens que je connaissais et sans leur donner de nouvelles. Me soustraire à l'émotion des autres m'a fait le plus grand bien. Je suis rentrée plus sereine, comme si je m'étais débarrassée d'un fardeau. Cela m'a permis de faire le point entre ce que je ressentais et ce que les autres ressentaient et que j'avais repris à mon compte. pleurer en fonction des événements qui nous arrivent. « À la mort de ma mère, raconte Élizabeth, 42 ans, certaines personnes de mon entourage m'ont reproché de ne pas pleurer davantage sa disparition. Comme si le volume de mes larmes correspondait à mon désespoir ». « Faisons-nous bon usage de nos émotions, se demande Michel Lacroix. Rien n'est moins sûr. Après tout, les objets auxquels nous demandons de remuer notre âme, les situations qui stimulent notre vie affective sont souvent de purs artifices  : des voi tures, des voyages organisés, des divertissements planifiés... » Résultat  : nos émotions sont de plus en plus truquées. Et les codes sont brouillés. On a alors de plus en plus de mal à distinguer les émotions que l'on cherche à nous faire éprouver et celles que l'on éprouve sans artifice. Émotions empruntées Pour Serge Tisseron, les émotions, « loin d'être d'emblée » naturelles « OU de refléter la personnalité profonde de celui qui les éprouve, sont d'abord le produit de sa participation émotionnelle à ce que son entourage ressent ». Parfois les pinceaux s'emmêlent. Comment faire le tri entre les émotions qui nous sont propres et celles que nous avons empruntées à autrui ? Pour y voir plus clair, il est nécessaire de s'interroger sur la nature des émotions qui nous assaillent. Si elles sont d'origine étrangère, vous vous rendrez compte qu'elles s'imposent à vous de façon tyrannique. « Nous avons l'impression que nous ne sommes pas nousmêmes en les éprouvant, explique Serge Tisseron. C'est comme si nous mimions quelqu'un d'autre. » L'émotion n'est pas à prendre à la légère et il faut parfois prendre le temps de l'analyser. Histoire d'être maître au royaume de son ressenti.• À LIRE Vérité et mensonges de nos émotions Serge l isseron Albin Michel, 215 p., 16 € . le culte de l'émotion Michel Lacroix J'ai lu, 187 p., 4,50 € .
TEST 1 Quelle place laissez-vous à vos émotions ? Joie, colère, peur, surprise... Ce que vous ressentez ponctue votre vie et vous pousse à faire tel ou tel choix. Chaque individu éprouve les émotions d'une façon différente et ainsi ne gère pas son ressenti de la même façon. Et vous, penchez-vous plus du côté de la raison ou de l'émotion ? 1 Votre patron vous fait une remarque désagréable. 0 A Vous courez vers les toilettes et fondez en larmes. 0 B Vous essayez de comprendre pourquoi il vous dit cela. 0 C Vous l'écoutez à peine. Vous savez ce que vous valez. 2 Votre émission télévisée préférée ? 0 A Koh lanta. 0 B Il n'y a que la vérité qui compte. 0 C Questions pour un c hampion. 3 Vous visitez un nouvel appartement, mais vous ne vous y sentez pas très bien. 0 A Vous l'oubliez aussitôt. 0 B Vous ne vous faites pas à cette impression. Votre touche de décoration fera la différence. 0 C Vous cherchez à savoir pourquoi ce lieu vous met mal à l'aise. 4 Un chauffard vient de griller le feu rouge et d'emboutir l'avant de votre voiture. 0 A Vous êtes folle de rage mais vous vous montrez calme et ferme pour rédiger le constat. 0 B Vous sortez en lui criant dessus. 0 C Vous faites tranquillement et scrupuleusement un constat. 5 Pour vos vacances... 0 A Vous ne laissez rien au hasard. Vous épluchez les brochures des agences, Vous avez plus de 21 points VAGUE ÉMOTIONNELLE Vous vous fiez entièrement à vos émotions. Vous les considérez comme le meilleur des tests pour être sûre de ne pas vous tromper. Vous marchez à l'intuition et dès que quelque chose vous met mal à l'aise, vous prenez la poudre d'escampette. Du coup, vous passez souvent à côté de choses importantes. Apprenez à dominer un peu plus vos émotions, à mieux vous en servir pour qu'elles soient de véritables atouts et plus des handicaps. étudiez le terrain. 0 B Vous partez toujours à l'aventure, en suivant l'inspiration du moment. 0 C Vous c ho isissez une formule toute faite comme ça vous ne vous occupez de rien. 6 Vous êtes célibataire. Votre priorité côté cœur pour l'instant ? 0 A Vous trouver un nouveau jules pour justement le faire vibrer ce petit cœur. 0 B Vous accorder du temps pour vous, pour vous ret rouver et savoir vraiment ce que vous voulez. 0 C Vou s consacrer pleinement à d'autres activités. 7 Votre fils se met à pleurer devant vous. 0 A Vous lui dites en le regardant droit dans les yeux  : « I l n'y a que les filles qui pleurent. » 0 B Vous lui demandez ce qui lui arrive et le consolez. 0 C Vous faites comme si de rien n'était : il finira bien par arrêt er. 8 La qualité que vous appréciez le plus chez un homme. 0 A Sa sensib ilité. Vous admirez les hommes qui n'ont pas honte de montrer leurs sentiments. 0 B Sa fidélité. Vous avez besoin de quelqu'un en qui avoir entièrement confiance. 0 C Son porte-monnaie. Il faut qu'il vous Vous avez entre 12 et 21 points LA JUSTE DOSE Entre raison et émotion, votre cœur balance. Vous vous laissez parfois gagner par l'affect mais vous savez rapidement reprendre le dessus. Vous savez garder votre sang-froid dans les moments difficiles et en même temps vous laissez une place au ressenti. Ainsi vous savez vibrer quand il le faut, sans vous laisser envahir par les émotions d'autrui. Votre quotient intellectuel doit être assez fort. Continuez à être à l'écoute de votre être ! assure un certain soutien financier, au cas où... 9 Votre mère, cafardeuse, vous appelle. Après avoir raccroché  : 0 A Vous vaquez à vos occupat ions, tout naturellement. 0 B Vous vous sentez complètement déprimée. 0 C Vous vous promettez de la rappeler dans la journée pour savoir si ça va mieux. 1 0 La dernière fois que vous avez pleuré, c'était  : 0 A En voyant les rescapés du cyclone Katrina à la Nouvelle Orléans au journal télévisé. 0 B Quand votre petit dernier vous a d it "maman" pour la prem ière fois. 0 C En épluchant des oignons pour le repas d'hier soir. VOS RESULTATS A B c 1 3 2 1 2 2 1 3 3 3 1 2 4 2 3 1 5 2 3 1 6 3 2 1 7 1 3 2 8 3 2 1 9 1 3 2 10 3 2 1 Vous avez moins de 11 points LA RAISON AVANT TOUT Vos émotions, vous préférez les mettre de côté. Vous avez trop peur qu'elles altèrent votre jugement. Ou tout simplement, vous n'avez jamais su les écouter. Votre comportement vous coupe parfois du monde extérieur. Soyez plus chaleureuse en laissant transparaître ce que vous ressentez. Ce n'est pas un signe de faiblesse. Au contraire, cela vous rendra plus humaine et vous y gagnerez autant personnellement que professionnellement. Question psycho - 91•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 1Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 2-3Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 4-5Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 6-7Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 8-9Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 10-11Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 12-13Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 14-15Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 16-17Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 18-19Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 20-21Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 22-23Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 24-25Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 26-27Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 28-29Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 30-31Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 32-33Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 34-35Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 36-37Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 38-39Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 40-41Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 42-43Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 44-45Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 46-47Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 48-49Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 50-51Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 52-53Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 54-55Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 56-57Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 58-59Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 60-61Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 62-63Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 64-65Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 66-67Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 68-69Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 70-71Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 72-73Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 74-75Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 76-77Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 78-79Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 80-81Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 82-83Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 84-85Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 86-87Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 88-89Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 90-91Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 92-93Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 94-95Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 96-97Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 98-99Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 100