Question Psycho n°23 fév/mar/avr 2011
Question Psycho n°23 fév/mar/avr 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°23 de fév/mar/avr 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 35,6 Mo

  • Dans ce numéro : voir les choses en face...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
Insatisfaite, moi ? Toujours ! Pourquoi ai-je toujours le plus mauvais siège au cinéma ? Pourquoi mon couteau est-il le seul à être sale au restaurant ? Pourquoi je ne sors jamais de chez le coiffeur avec la coupe que je veux ? Certaines personnes sont perpétuellement insatisfaites, quel que soit l'endroit où leur frustration se manifeste. Quels sont les mécanismes de cette insatisfaction chronique ? Les psychologues François Sulger et Geneviève Pagnard nous éclairent sur le sujet. u « n jour, une amie m'a dit au détour d'une discussion  : "De toute façon, tu es une éternelle insatisfaite, toi ! " se souvient Alissia. En réalité je pense que je suis une perfectionniste qui veut toujours en faire plus : j'ai voulu être la première en cours, obtenir mon BAC avec mention sinon rien, et je n'ai obtenu que AB, ce que je ne trouve pas terrible ! Je voulais aussi maigrir mais, jamais satisfaite, j'ai fini anorexique... Je peux aussi hésiter pendant des jours et des jours sur une proposition, accepter une chose et à la dernière minute changer d'avis, je suis spécialiste là-dedans ! » Delphine, 35 ans, se sent également souvent frustrée  : « Mon"L'une des raisons de l'insatis faction est le fait de se fixer des objectifs trop gourmands"• 80 - Question psycho insatisfaction se voit au quotidien ! Par exemple, j'avais acheté un portable, et à peine sortie du magasin, je me suis demandé si je n'aurais pas dû en prendre un autre... Pire, je me suis aperçue par la suite que celui de mon mari possédait une fonction vidéo et pas le mien. Drame, si j'avais eu les moyens j'en aurais acheté un autre de suite ! Autre exemple, je vais chez le coiffeur, je demande une permanente, mon mari me dit qu'il n'aime pas, alors je me fais un brushing pour les raidir ! Et tout se passe toujours comme ça... Quel que soit mon salaire je trouve que je ne gagne jamais assez, je mets des heures à faire un choix et ne suis jamais satisfaite, je me sens perfectionniste... Enseignante, je me retiens même de ne pas faire cours à mes élèves le soir ! Et je sais que j'agace avec ce comportement, on me dit souvent que ça ne va jamais pour moi ! » L'insatisfaction, signe de frustration « L'une des raisons poussant à l'insatisfaction est le fait de se fixer des objectifs trop gourmands », analyse François Sulger, psychologue. Il prend à ce titre l'exemple du restaurant  : une personne qui s'imagine manger une sole succulente et qui anticipe tout le plaisir qu'elle aura à déguster son mets, si elle le fait en exagérant ce qu'elle attend du plat, sera déçue si la sole est un peu moins grillée ou un peu plus petite que ce qu'elle avait imaginé... Et il en va de même pour de multiples domaines où s'illustre cette insatisfaction, qui peut être chronique. « Derrière tout cela se cache une frustration, reprend Je spécialiste, une frustration qui naît du décalage entre ce à quoi les gens s'attendent, et ce qui se déroule effectivement dans la réalité. » Cet élément de frustration est très fort, et vient donc d'une absence de modération. Trois raisons à la frustration D'où vient donc cette frustration ? « Tout d'abord d'un manque de confiance en soi », explique François Sulger. « Il fait évoluer la personne dans un monde de fantasmes qui n'ont pas de base solide... alors qu'une personne qui a confiance en elle aura les moyens de formuler des espérances plus modestes et plus fidèles à la réalité. » Deuxième élément
'\intervenant dans la frustration selon Je psychologue, la jalousie. L'envie peut en effet pousser à se demander pourquoi le voisin réussit à faire telle chose que l'on n'est pas capable de faire. Le troisième élément est Je manque de réalisme, un thème qui rejoint le manque de confiance. « Le perfectionnisme également peut aboutir à une sorte de frustration, poursuit-il. Sauf que dans ce cas précis, la personne est insatis-\\1\faite par rapport à elle seule, et cela n'implique pas les autres. » Changer la frustration « L'insatisfaction est un engrenage, le moindre prétexte sert à se dire  : « Et voilà, ça commen-\\,_... 1\'\\'\1ce ! » François Sulger explique que les personnes frustrées sont victimes de réactions en chaîne, et peuvent avoir un côté "tête chercheuse" les menant à ne pas se satisfaire de différentes situations. Chaque Question psycho - 81•\\



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 1Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 2-3Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 4-5Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 6-7Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 8-9Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 10-11Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 12-13Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 14-15Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 16-17Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 18-19Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 20-21Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 22-23Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 24-25Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 26-27Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 28-29Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 30-31Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 32-33Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 34-35Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 36-37Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 38-39Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 40-41Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 42-43Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 44-45Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 46-47Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 48-49Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 50-51Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 52-53Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 54-55Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 56-57Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 58-59Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 60-61Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 62-63Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 64-65Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 66-67Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 68-69Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 70-71Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 72-73Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 74-75Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 76-77Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 78-79Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 80-81Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 82-83Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 84-85Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 86-87Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 88-89Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 90-91Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 92-93Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 94-95Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 96-97Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 98-99Question Psycho numéro 23 fév/mar/avr 2011 Page 100